toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël renonce à expulser les migrants africains, faute de leur avoir trouvé un pays d’accueil


Israël renonce à expulser les migrants africains, faute de leur avoir trouvé un pays d’accueil

Israël n’a pas réussi à trouver un accord avec un ou plusieurs pays pour qu’ils acceptent d’accueillir ses migrants d’origine africaine. L’Etat hébreu annule en conséquence son projet de renvoi de plus de 40 000 réfugiés.

Le gouvernement israélien a annoncé le 24 avril avoir renoncé à son plan d’expulsion de migrants africains entrés illégalement dans le pays, faute d’avoir trouvé un pays acceptant de les accueillir.

Les expulsions visaient une partie des 42 000 migrants d’origine érythréenne et soudanaise vivant actuellement illégalement en Israël. Une source gouvernementale a révélé que les services du conseiller légal du gouvernement avaient informé la Cour suprême de l’abandon du plan après le refus de certains pays tiers, dont les noms n’ont pas été précisés, d’accueillir les migrants.

Un éloignement vers un pays tiers n’est plus d’actualité

Le Rwanda et l’Ouganda avaient été largement cités dans les médias comme les pays avec lesquels Israël aurait négocié l’accueil des migrants expulsés.

«A ce stade, la possibilité de procéder à un éloignement vers un pays tiers n’est plus d’actualité», a reconnu le représentant juridique du gouvernement.

Le plan d’expulsion avait suscité de nombreuses critiques, notamment du Haut-Commissariat aux réfugiés de l’ONU, mais aussi de survivants de la Shoah et d’une partie de la société civile en Israël.

Tel Aviv avait annoncé le 3 janvier 2018 le lancement d’un programme destiné à imposer à près de 40 000 migrants en situation irrégulière de choisir entre leur expulsion moyennant la remise d’environ 2 800 euros, ou leur incarcération. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’était félicité de la mise en place de ce projet destiné à «faire partir les migrants entrés illégalement».

Selon des chiffres officiels, 4 012 migrants en situation irrégulière ont déjà quitté Israël en 2017, dont 3 332 originaires d’Afrique subsaharienne.

Les migrants étaient pour la plupart entrés illégalement en Israël via le Sinaï égyptien à compter de 2007. Ce flux a été stoppé avec la fin de la construction par l’Etat hébreu d’une clôture électronique le long de sa frontière avec l’Egypte.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Israël renonce à expulser les migrants africains, faute de leur avoir trouvé un pays d’accueil

    1. Béret vert

      Il ne faut pas donner dans la sottise européenne pas d’aides sociales et les envoyer faire des travaux dans de endroits
      penibles il y a une chance de les faire remonter
      Sinon comme l’Eurpoe et plus d’israeL

    2. Pinhas

      D’accord avec Béret vert.

      Il faut aider les ( migrants ) chez eux et leur apprendre à travailler et à être autonome.
      Accueillir pour les parquer est débile et dangereux .

    3. Patrick C

      Israël doit les renvoyer d’où ils viennent, c’est une sécurité pour lui. Les migrants sont des chevaux de Troie qui un jour ou l’autre vont attaquer le pays de l’intérieur comme ils le font déjà en France. Israël devra se protéger contre les arabes de l’extérieur mais également de l’intérieur et le pire ce seront ceux-ci
      Comment croire que des arabes noirs africains viennent en Israël avec des intentions de paix? Pourquoi ne vont-ils pas dans les pays arabes?

    4. Armand Maruani

      Le Portugal est pratiquement vierge de muzz et n’a pas de réfugiés .

      Pourquoi ?

      C’est on ne peut plus simple /

      Le Portugal ne verse aucune indemnité ni allocations d’aucune sorte aux étrangers .

      Alors ils viennent en France chez les couillons qui paient à tour de bras .

    5. Moka

      Armand le salaire nationale est de moins de 1000 euro pour la grande majorité ?Les alloc sont de plus au moins 50 euro.Et les pays arabes Patrick sont negropbes.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *