toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Face aux frappes occidentales et israéliennes, les Iraniens et leurs subordonnés du Hezbollah perdent la face en Syrie


Face aux frappes occidentales et israéliennes, les Iraniens et leurs subordonnés du Hezbollah perdent la face en Syrie

Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont attaqué dans la nuit du 13 au 14 avril des sites militaires de la Syrie.  Les alliés ont tiré plus de 100 missiles (l’année passée, l’aérodrome militaire syrien d’al-Chayrat avait déjà été la cible de 59 missiles). Washington, Paris et Londres envoient un message fort pour État voyou syrien qui tue sa population depuis sept années. 

Ce samedi matin, 14 avril, deux navires de guerre US et quelques avions de combat français et britanniques ont tiré depuis la Méditerranée et la mer Rouge 110 missiles de croisière contre une dizaine de cibles en Syrie.

Les sites qu’ont frappés les Américains, les Français et les Britanniques avaient été utilisés dans une attaque chimique présumée le 7 avril à Douma, qui était alors le dernier bastion rebelle dans la Ghouta, près de Damas. Cette attaque a fait au moins 40 morts et des centaines de blessés, selon les secouristes en zones rebelles

Cette frappe, bien plus réduite que ce qu’avaient promis ses auteurs, était une réponse aux agissements irresponsables de Damas contre la population civile.

La frappe de ce 14 avril  2018 fait suite  à celle du 8 avril contre la base T4, effectué par les Israéliens  et qui avait provoqué  aussi la colère des iraniens et de leurs  subordonnés du Hezbollah, qui ne peuvent rien faire pour défendre Damas. Les missiles ont pu atteindre des sites appartenant aussi aux Iraniens et au Hezbollah.

Téhéran condamne, sans plus.

Un entretien téléphonique a eu lieu ce samedi 14 avril dans l’après-midi entre le chef d’état-major des forces armées iraniennes et le ministre syrien de la Défense.

Le général Mohammad Baqeri, chef d’état-major des forces armées iraniennes, a eu  un entretien téléphonique avec le ministre syrien de la Défense, le général Ali Ayoub, au cours duquel il a condamné l’attaque américaine tout en saluant le courage et la résistance de la nation et de l’armée syriennes face à l’agression de l’ennemi.

Le chef d’état-major des forces armées iraniennes a déclaré à cette occasion : « Non seulement les États-Unis et leurs alliés ne tireront aucun profit de leur acte criminel d’invasion militaire en Syrie, mais en plus ils vont renforcer l’unité et la solidarité du peuple et du gouvernement syriens. »

Le général Baqeri a ajouté que cette attaque avait été motivée par la colère éprouvée par les Occidentaux devant les soi-disant victoires écrasantes obtenues par l’armée syrienne au cours des derniers mois, en particulier les récents succès dans la Ghouta orientale de Damas.

Rappelant la solidarité de la République islamique d’Iran avec la Syrie, le chef d’état-major des forces armées iraniennes a affirmé que la nation et les forces armées de son pays continueraient à combattre les terroristes sunnites aux côtés du peuple et des forces armées syriens.

Le général Ali Ayoub a quant à lui fait part au général Baqeri des détails des attaques au missile du 14 avril, en précisant que les pertes avaient été minimes et que le système de défense antimissile syrien avait abattu un nombre  soi-disant important des missiles de l’ennemi.

Jérusalem va agir chaque fois contre le renforcement des capacités balistiques et de combat des iraniens et de leurs miliciens, ainsi que la militarisation accrue des frontières avec Israël.  Les attaques israéliennes sur l’aéroport militaire T4 un message fort pour  la Syrie et l’Iran.

Le Hezbollah dénonce une frappe qui répond à celle menée par Israël contre T4 

À peine 4 jours après la frappe israélienne contre T4, base aérienne dans la banlieue de Homs, les États-Unis, aidés par la France et la Grande-Bretagne ont pris pour cible de 101 missiles de croisières Damas et Homs. Pour le le mouvement terroriste chiite du Hezbollah, c’est une continuité dans le mépris du droit international et de la souveraineté de l’État syrien. La milice libanaise  tributaire des iraniens dont le secrétaire a qualifié vendredi Donald Trump de « président kamikaze » a vivement condamné l’attaque tripartie.

Dans son communiqué, le Hezbollah condamne la frappe de ce samedi 14 avril contre Damas et Homs et y voit une « violation flagrante de la souveraineté nationale syrienne et un acte blasphématoire contre la nation syrienne et toutes les nations de la région ». Pour la Résistance, cette agression est donc dirigée contre « tous les nations de la région ».

 » Cette frappe s’inscrit d’ailleurs dans la continuité de l’attaque israélienne du 8 avril contre la base syrienne T4 et les deux frappes constituent un soutien explicite et direct aux groupuscules terroristes et criminels qui ne seraient pas sans l’assistance financière, politique et médiatique de l’Occident. Les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne courent d’ailleurs au secours des terroristes à chaque victoire stratégiquement significative de l’armée syrienne et de ses alliés, fait valoir le communiqué « , selon le communiqué.

Le Hezbollah dépendant de son seigneur iranien  précise également :

« Les prétextes et les justifications auxquels font régulièrement appel les agresseurs sont illogiques et ne répondent à aucun principe de bon sens. Les derniers agissements contre la Syrie relèvent d’une ridicule mise en scène qui est vouée à l’échec. L’affaire de Douma est un tissu de mensonges, de blasphèmes monté par la coalition tripartite. C’est un acte contre le droit international, voire contre l’ONU, le Conseil de sécurité et la Communauté internationale. »

Dans la suite du communiqué, le Hezbollah dit qu’il se tiendra aux côtés de la soi-disant nation courageuse syrienne et du gouvernement Assad tout en rendant hommage à l’armée syrienne pour sa défense aérienne efficace face aux soi-disant agresseurs.

 » La guerre US-alliés contre les pays et les mouvements appartenant à l’axe de la Résistance est vouée à l’échec, et elle n’aura pour résultat que de renforcer leurs capacités, leur foi et leur volonté de vaincre les agresseurs « , ajoute la milice chiite à la solde des iraniens.

Il faut rappeler que le chef terroriste Hassan Nasrallah ce cache très profondément dans le fond d’un trou inaccessible aux bombes Américaines.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Face aux frappes occidentales et israéliennes, les Iraniens et leurs subordonnés du Hezbollah perdent la face en Syrie

    1. michel boissonneault

      les ennemies d’Israel perdent la face ….. a mon plus grand des bonheurs et cela a quelque jours du 70 ans de la création de l’état d’Israel

    2. Robert Davis

      Chaque fois que les gouvernements arabes violent le droit international, leurs victimes ou leurs supporters ont le droit de le violer en retour pour rétablir le droit.

    3. Asher Cohen

      « Téhéran condamne, sans plus. »
      L’Iran a pourtant testé, à grands renforts de publicité internationale, des missiles à longue portée. Des navires iraniens en Méditerranées ou sur l’Atlantique, et même de l’aviation iranienne ou syrienne, pourraient donc facilement envoyer des centaines de missiles sur les grandes villes françaises et ainsi réaliser un carnage global. L’iran vient d’être attaquée par la france, a semble-t-il perdu des hommes et ne répond pas en retour. La défense sans la moindre contre attaque, ce n’est même pas de la stratégie défensive. Quand les Israéliens ou les Américains sont attaqués, ils répliquent sans tarder en rendant les deux yeux pour un oeil, la mâchoire entière pour une dent. Il semble que les iraniens soient du style « grande gueule et pisse pas loin ». Quelle intelligence! Pour massacrer les faibles, civils sans défense, femmes, enfants et vieillards, ils sont toujours partants, mais pour frapper Israël ils ont les clochettes qui leur remontent jusqu’à la gorge, et font dans leur froc.. Pauvres lâches! Quand verrons-nous les fameux missiles iraniens et syriens pleuvoir sur la france, et faire couler des rigoles de sang?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *