toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Deux rappeurs antisémites, homophobes et violents entraînent l’annulation des Victoires de la musique allemandes


Deux rappeurs antisémites, homophobes et violents entraînent l’annulation des Victoires de la musique allemandes

A la suite d’une polémique déclenchée par la remise d’un prix à deux rappeurs accusés d’antisémitisme, d’homophobie et de banalisation de la violence, les ECHOs, équivalent allemand des Victoires de la musique, cessent d’exister.

Les ECHOs, l’équivalent allemand des Victoires de la musique, annulent la remise des prix. Le scandale de l’attribution d’une récompense le 13 avril aux deux rappeurs Farid Bang et Kollegah, notamment accusés d’avoir écrit des textes antisémites, aura eu raison de la compétition.

L’annonce a été faite le 25 avril par ses organisateurs : «Il n’y aura plus d’ECHOs […] On ne veut pas que ce prix de la musique puisse être considéré comme une plateforme pour l’antisémitisme, le mépris des femmes, l’homophobie ou la banalisation de la violence», a déclaré la Fédération de l’industrie musicale, organisatrice des ECHOs jusqu’ici.

L’objet de l’indignation entourant la dernière remise des prix ? Des textes issus d’un album des rappeurs Farid Bang et Kollegah qui avait été récompensé. Baptisé Jung, brutal, gutaussehend 3 (Jeune, brutal et beau gosse 3), l’opus s’est vendu à 200 000 exemplaires en Allemagne.

Dans le titre 0815, le rappeur Kollegah décrit dans une phrase «son corps, plus dessiné que ceux des détenus d’Auschwitz». Dans une autre chanson, on retrouve la phrase : «Je vais faire un holocauste, donnez-moi un Molotov.» Les deux rappeurs ont nié être antisémites.

Mais le soupçon a étreint l’immense chef d’orchestre argentin et israélien Daniel Barenboim, doté de sept récompenses ainsi que le violoniste français Renaud Capuçon, qui en avait reçu quatre. Ils ont tous deux décidé de rendre leur récompense.

Or les rappeurs ne sont pas seulement accusés d’antisémitisme. Dans le reste de leur chanson, on retrouve ainsi des paroles telles que «b… ta femme enceinte», «b… ta mère, s… de réfugiée» ou encore «mettre un fusil à pompe dans la bouche».

Cette polémique intervient alors qu’une opération de lutte contre l’antisémitisme, baptisée «Berlin porte la kippa», est organisée le 25 avril. Celle-ci survient en réaction à l’agression d’un jeune homme non-juif qui déambulait avec une kippa dans les rues de la capitale allemande pour attirer l’attention sur le sentiment d’antisémitisme dans le pays. Il s’était alors fait rouer de coups par un réfugié syrien. La vidéo a fait réagir toute la classe politique et provoqué un sentiment d’indignation en Allemagne.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Deux rappeurs antisémites, homophobes et violents entraînent l’annulation des Victoires de la musique allemandes

    1. Mosche Ashkelon

      Il eut été moins discutable de ne pas donner ce prix à de pareilles ordures en leur faisant une publicité qui nous le verront (hélas…) c’est certain, aura de graves conséquences pour nos coreligionnaires en occident !

    2. Pinhas

      Si un rappeur non musulmerde faisaient comme eux de la merde en boite en crachant sur leur islam c’est le feu et le sang qui coulerait dans les rues .

      De toute façon personne n’ose ni n’oserait les critiquer ; on ne critique pas les nazis .

    3. Bernadotte

      Le drame dans cette affaire c’est qu’i y a eu 200 000 crétins qui ont acheté leur cochonnerie

      Serait-ce 200 000 immigrés une chance pour l’Allemagne

    4. Sam O'Var

      En Allemagne, les jeunes musulmans (turcs et arabes) sont les plus hostiles vis-à-vis des homos, des juifs et… des Allemands!
      source:
      Heinz Buschkowsky: Neukölln ist überall
      # éditions Ullstein, Berlin, 2012. Existe en livre de poche.
      http://www.ullstein-verlag.de

      Cette excellente monographie décrit la métamorphose de Neukölln, municipalité anciennement prolétarienne, en haut-lieu de l’islam conquérant. Croyez-moi, le tableau est loin d’être réjouissant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *