toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un étudiant d’école talmudique « C’est dans notre ADN de faire l’armée »


Un étudiant d’école talmudique « C’est dans notre ADN de faire l’armée »

Dans cette école talmudique (yeshiva en hébreu) située à quelques pas du fameux Technion de Haïfa, une centaine de pensionnaires, parmi lesquels Arié et Samuel. Deux nouveaux immigrants venus de France, dont le quotidien est bien rodé: après la prière de Cha’harit – celle du matin – et la prise du petit déjeuner, les deux jeunes-hommes rejoignent leur dortoir pour s’atteler à l’étude de la loi juive.

« Lorsque l’on se réveille le matin, on sait que l’on a une lourde journée qui nous attend. Il y a les trois prières par jours et des cours très divers. Comme par exemple des cours de morale, où l’on apprend à être moins orgueilleux », confie Samuel, étudiant en deuxième année à la Yeshivat Or Vishua.

Depuis un an et demi, lui et Arié suivent, quasiment chaque jour, la même routine: de 7 heures du matin à 22 heures, ils étudient la Torah.Mais dans 15 jours, leur emploi du temps, ainsi que celui de quatre autres camarades de l’école talmudique de Haïfa, va considérablement changer. Les six pensionnaires vont faire leur entrée dans les rangs de l’armée israélienne, au sein de la section combattante « Nahal Haredi », spécialement adaptée aux soldats juifs pratiquants.

Un changement radical, et beaucoup moins de temps pour étudier la Torah.

Alors, deux fois par semaines pendant deux mois, les jeunes garçons assistent à un cours spécial, qui a pour but de les préparer à leur entrée à l’armée, et qui vise à les aider à garder une pratique religieuse élevée, malgré les exigences qu’ils rencontreront dans les rangs militaires.

Un pied-de-nez aux ultra-orthodoxes qui refusent de s’enrôler dans les rangs de l’armée israéliennne.

« Le fait qu’un juif ne veuille pas faire l’armée est scandaleux », confie le rabbin Eliahu Zini, directeur de l’établissement Yeshivat Or Vishuah.

« Il y a 3.500 ans, on a reçu un ordre. On part à la défense du peuple d’Israël. Point final. On n’a pas besoin de la Knesset pour ça », a-t-il poursuivi.

Des propos qui font échos au projet de loi soutenu par les partis orthodoxes, présenté au parlement israélien, et qui vise à exempter les étudiants de yeshiva de faire leur service militaire, obligatoire en Israël.

Pour les trois députés juifs orthodoxes à l’initiative du projet, en s’enrôlant dans l’armée, les étudiants des écoles talmudiques risquent de perdre leur lien avec la pratique religieuse ; une situation qui n’inquiète pas Arié, étudiant en deuxième année à la yeshiva.

« C’est une nouvelle vie, un nouveau monde, un environnement qu’on ne connait pas du tout, donc ça peut faire peur, mais je n’ai pas plus d’appréhension que ça. Je vais entrer dans une unité religieuse et tout ira bien », déclare Arié.

Le jeune-homme continue ses explications en faisant références à des figures juives bien connues pour appuyer ses propos.

« Nous ne sommes pas les premiers à faire l’armée: notre maître, Moshé Rabenou, a combattu. David s’est battu contre Goliath… C’est dans notre ADN de faire l’armée ! », affirme-t-il.

i24NEWS

Des étudiants de la yeshiva Or Vishuah i24NEWS

Alors que Benyamin Netanyahou et les partis orthodoxes sont pour le moment parvenus à un compromis sur le projet de loi de conscription, le texte devrait faire face à son premier vote – sur un total de trois – plus tard cette semaine, avant que le parlement israélien ne ferme, ce jeudi, pour les vacances de printemps.

Le projet de loi devrait ensuite être modifié, en fonction des recommandations qui seront rédigées par le ministère de la Défense, puis faire face à deux votes suivants durant l’été.

Quel qu’en soit le résultat, par conviction, Arié et Samuel seront alors soldats, jusqu’en septembre 2019.

Source i24news







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Un étudiant d’école talmudique « C’est dans notre ADN de faire l’armée »

    1. c.i.a.

      «  à être moins orgueilleux « , voilà une personne malgré ses convictions religieuses , n`hésite pas à se mobiliser pour la société, son pays, BRAVO!

    2. shaoul

      pourquoi écrire « malgré ses convictions religieuses » ? alors qu’à mon avis c’est par ses convictions religieuses qu’il est volontaire de faire son armée.

      c’est le bon exemple qu’il montre:
      – être religieux ne l’empêche pas d’être un bon citoyen responsable
      – être un bon citoyen responsable ne l’empêche pas d’être religieux

      kol à kavod !

    3. 4201

      BRAVO que D…. BENISSE ts les heros d Israel….

      Ces jeunes religieux st formidables et font notre fierte!!!

      La Thora indique que se battre pr son peupe est 1 mitzva essentielle .

    4. c.i.a.

      Oui j`aurais dû dire plutôt, selon ces propres convictions et non une doctrine religieuse, qui aurai pût le dissuader, la pression du groupe en désaccord par exemple.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *