toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Turquislamiste: un quotidien turc proche d’Erdogan appelle «l’armée de l’Islam» à combattre Israël


Turquislamiste: un quotidien turc proche d’Erdogan appelle  «l’armée de l’Islam» à combattre Israël

Un journal turc proche du président Recep Tayyip Erdoğan a appelé à la formation d’une armée islamique commune pour combattre Israël.

Le 12 décembre 2017, à l’approche du sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à Istanbul, le quotidien turc Yeni Şafak , proche du président Recep Tayyip Erdoğan et de son parti AKP au pouvoir, a publié un article intitulé « Un appel pour l’action urgente », qui est également apparu sur le site Web du journal sous le titre« Que se passerait-il si une armée d’islam était formée contre Israël?

L’article appelle les 57 Etats membres de l’OCI à former une « Armée de l’Islam » commune pour assiéger et attaquer l’Etat d’Israël. Il note qu’une telle armée commune dépassera largement l’armée israélienne en termes de main-d’œuvre, d’équipement et de budget, et présente des statistiques pour le prouver.

Il préconise également l’établissement de bases communes pour les forces terrestres, aériennes et navales de cette armée islamiste qui viendrait de partout de part le monde musulman. Le Pakistan, en tant que seul pays nucléaire, a un statut spécial parmi les pays de l’OCI. Une carte interactive fournit des informations sur les forces militaires stationnées dans divers endroits et sur le rôle qu’elles peuvent jouer dans l’éventuelle attaque musulmane conjointe contre Israël.

Montre moi l’argent

Les principaux points de l’article sont tirés du site Internet de la société turque SADAT International Defence and Consulting, qui fournit des services de conseil en matière de défense et de guerre, conventionnelle et non conventionnelle, ainsi que sur l’organisation militaire, la formation et le matériel.

La société a un programme de promotion de la coopération militaire inter-islamique. Selon son énoncé de mission, il vise à «établir une coopération de défense et de coopération entre les pays islamiques pour aider le monde islamique à prendre sa place parmi les superpuissances en fournissant  des services de conseil stratégique et de formation aux forces militaires et de sécurité islamiques. « 

Selon des sources de sécurité israéliennes, la compagnie SADAT est impliquée dans l’aide au Hamas et cherche à aider – avec des fonds et des équipements militaires – la création d’une «armée palestinienne» pour combattre Israël.

Le fondateur de SADAT est le conseiller principal d’Erdoğan

La société SADAT a été fondée par Adnan Tanrıverdi, conseiller en chef des affaires militaires d’Erdoğan, et est présidée par son fils, Melih Tanrıverdi. Adnan Tanrıverdi (né en 1944) servit dans le Corps d’artillerie de l’armée turque et dirigea le Home Front Command dans le nord de Chypre. Il est expert en guerre asymétrique et a été renvoyé de l’armée turque en 1996 pour ses tendances islamistes. Un ancien officier de l’armée turque, Ahmet Yavuz, l’a décrit comme « un ennemi d’Atatürk » et a déclaré que son renvoi de l’armée n’était pas surprenant.

L’ article de Yeni Şafak est basé sur un livret PDF contenant un certain nombre d’articles de Tanrıverdi, ainsi que d’autres documents, apparus sur la page d’accueil du site Web de SADAT et qui ont été supprimés depuis. Certains de ces articles sont violemment anti-Israël et promeuvent l’objectif d’armer les Palestiniens et de former une Armée de l’Islam pour éliminer Israël.

Récemment, Israël a pris connaissance des activités de Tanrıverdi après avoir arrêté un universitaire turc, Cemil Tekeli, soupçonné d’avoir aidé des terroristes du Hamas en Turquie. Selon le journal israélien Makor Rishon , Tekeli, qui a depuis été expulsé en Turquie, est un proche collaborateur d’Adnan Tanrıverdi.

« Et si une armée d’islam était formée contre Israël? »

Voici des extraits de l’ article de Yeni Şafak :

« Si les Etats membres de l’OCI s’unissent et forment une force militaire commune, ce sera la plus grande armée du monde. La population totale de ces pays est de 1.674.526.931. Le nombre de soldats en service actif dans ces pays est d’au moins 5.206.100. Leur budget militaire global de 174 728 420 dollars mérite également d’être souligné. »

« En ce qui concerne Israël, il est nettement inférieur. La population de ce pays, qui a tenté d’occuper Jérusalem au milieu des États musulmans, compte 8 049 314 habitants. Notez que la population d’Istanbul dépasse à elle seule 14 millions. Le nombre de soldats en service actif dans les forces « d’occupation » [israéliennes] est de 160 000 et le budget [israélien] de la défense est d’environ 15 600 000 000 dollars. »

« Budget de la défense: OCI: 174 728 420 $; Israël: 15 600 000 000 dollars. Population: OIC: 1.674.526.931; Israël: 8 049 314. Soldats: OIC: 5 206 100; Israël: 160 000  »

« Parmi les décisions qui peuvent être prises à l’OCI ce serait de former un » groupe de travail pour Jérusalem « . Dans ce cadre, des mesures militaires sont susceptibles d’être prises. Les armées [musulmanes], allant de l’Afrique à l’Asie, surpassent l’armée israélienne. Donc, si une armée islamique est formée, Israël sera assiégé.

« Dans une éventuelle opération militaire, la première étape devrait concerner 250 000 soldats et la création de bases terrestres, aériennes et navales communes à court terme. 500 chars et véhicules blindés, 100 avions de guerre, 500 hélicoptères d’attaque et 50 navires de guerre et sous-marins peuvent être mobilisés.  »

« Les avions de guerre qui seront envoyés dans la région à plus grande distance seront stationnés dans des bases aériennes [plus proches d’Israël]. Israël sera probablement assiégé par les flottes navales qui seront envoyées en Méditerranée et en mer Rouge.

« La capacité militaire des Etats membres de l’OCI est considérable. Ces armées disposent de l’équipement nécessaire pour mener une opération militaire terrestre, maritime et aérienne.

« La Turquie servira de quartier général important pendant l’opération, en raison de ses infrastructures terrestres, aériennes et navales. L’armée turque, qui a mené à bien l’opération «Euphrate Bouclier» [en Syrie en 2017], est maintenant classée septième armée la plus forte du monde et deuxième armée parmi les puissances de l’OTAN. La Turquie compte environ 4 000 chars et 1 000 avions de guerre et autres aéronefs. Sa marine a fait des progrès significatifs au cours des dernières années, avec 194 navires à sa disposition.

« En tant que seul pays qui possède des armes nucléaires, le Pakistan a un statut important parmi les 57 pays musulmans [de l’OCI] … Ceux qui croient être les propriétaires de Jérusalem aujourd’hui ne trouveront pas un seul arbre à cacher demain.

Dans une déclaration, le ministre malaisien de la Défense [Hishammuddin] Hussein a qualifié la reconnaissance de Trump [de Jérusalem comme capitale d’Israël] comme un coup porté aux musulmans, ajoutant: « Les forces armées malaisiennes sont prêtes à remplir leur devoir vis-à-vis de Jérusalem ».

« Ces dernières années, la Turquie a lancé une série de collaborations avec les Etats membres de l’OCI. L’exercice militaire conjoint avec nos voisins irakiens a transmis un message clair aux terroristes, et la Turquie s’engage [également] dans de nouvelles collaborations avec le Qatar, la Somalie et d’autres pays du Golfe et d’Afrique. Dans ce contexte, il convient de souligner que la Turquie prend des mesures pour concrétiser le modèle de «l’Armée de l’Islam», en forgeant des alliances avec de nombreux pays musulmans pour accroître sa mobilité militaire ».

Par: MEMRI / JNS.org





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Turquislamiste: un quotidien turc proche d’Erdogan appelle «l’armée de l’Islam» à combattre Israël

    1. BobbyFR94

      Avez-vous pensé que cette « armée » pourrait être formée d’une partie des communautés dans chaque pays de l’Occident ?

      Ce pourrait être le signal pour le déclenchement du conflit au niveau mondial…

    2. Amram

      Quelle honte, 1 600 000 000 de musulmans contre 6 500 000 Juifs, 22 000 000 de km2 contre 30 000 km2, et encore, pas sûr qu’ils gagnent, les dégâts seront considérables des deux côtés et tous cela pour rien, le temps qu’ils rassemblent touts ces armées, Israël ne restera pas les bras croisés.

    3. alauda

      En 2013, dans le cadre d’une coopération germano-turque, les troupes allemandes ont du se réfugier à l’hôtel en voyant l’état de la caserne turque : « des excréments leur arrivaient jusqu’aux genoux dans les installations sanitaires ». (Le Figaro, 05/03/2013)

    4. Esther

      Pourqoi aucune organisation juifs mondialiste aux USA et ailleurs ne sonnent pas la sonnette d alarme! Vont ils faire comme avec Roosevelt et voir la tete dans l autre sens pendant que grandissent des menaces autour D Israel

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *