toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Louis Aliot, député FN accuse le Crif d’être en partie responsable de la montée de l’antisémitisme


Louis Aliot, député FN accuse le Crif d’être en partie responsable de la montée de l’antisémitisme

Selon le député FN des Pyrénées-Orientales, le Conseil représentatif des institutions juives de France s’est montré trop tolérant envers «l’islam radical».

Prononcée le soir du dîner annuel du Crif, cette déclaration risque de faire du bruit. Louis Aliot, député Front national des Pyrénées-Orientales, estime que le Conseil représentatif des institutions juives de France est en partie responsable de la montée de l’antisémitisme dans les banlieues françaises. Interrogé ce mercredi soir sur CNews, le compagnon de Marine Le Pen a accusé le Crif de «pointer du doigt» le FN comme un «adversaire», tout en étant «beaucoup plus tolérant par rapport à d’autres lobbies d’islam radical». Avec, dans son viseur, la récente recrudescence d’agressions antisémites.

«Pendant qu’il pointait le Front national, l’islam radical a avancé dans les quartiers, a avancé dans les associations, a avancé dans l’espace public», dénonce Louis Aliot. Sommé de justifier cette charge contre le Crif, l’élu frontiste a déclaré que celui-ci n’avait «jamais attaqué» de manière frontale la radicalisation islamique dans certaines banlieues, «sauf récemment quand il y a eu des attaques antisémites». «Le fait (…) qu’il n’ose rien dire par convenance médiatique, [fait qu’]on en arrive à cette situation, oui ça je maintiens», a-t-il ajouté.

Le Crif «s’est trompé d’adversaire»

Également présent sur le plateau, l’ancien député Les Républicains du Rhône Georges Fenech s’est dit «extrêmement choqué» par ces propos, qui relancent la question du rapport du FN avec la communauté juive. «Il y a là une agression verbale (…) vraiment grave», a ajouté le magistrat. Tentant de se défendre, Louis Aliot a assuré que le Crif ne favorisait pas, selon lui, l’islamisme radical. «Il s’est trompé d’adversaire», a-t-il argué.

Ce n’est pas la première fois que Louis Aliot s’en prend au Crif, même s’il ne l’a jamais fait de manière aussi sévère. En 2016, alors que le FN se voyait refuser l’entrée au dîner annuel organisé par le Conseil, Louis Aliot s’était fendu d’un communiqué qualifiant l’événement, couru par de nombreux politiques de tous bords, de «mondain, communautaire, discriminatoire et stérile».

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Louis Aliot, député FN accuse le Crif d’être en partie responsable de la montée de l’antisémitisme

    1. grégory

      Les accommodements raisonnables finissent toujours par favoriser les adversaires les plus dangereux . je nomme l’islam et ses idiots utiles, les islamo gauchistes et les mondialistes.
      Le Crif ne représentent pas la communauté juive mais ceux qui donnent des gages par soumission au pouvoir en place.

    2. Pascale

      Il a surtout raison car le Crif , malheureusement n’a jamais eu une politique franche et honnête envers les musulmans et ce de peur de….
      Quand on a peur on ne se plaint pas mais on subit…
      La, est la politique du CRIF.

    3. Jacques B.

      Il n’a peut-être pas tort sur le fond (le Crif qui ne dénonce pas l’islam), mais il serait plus crédible si son parti se débarrassait des antisémites comme F. Chatillon, ou évitait les liaisons troubles avec l’Iran, ou encore de s’apitoyer sur les « pôvres Palestiniens ».

      S’il est vrai que le Crif ne représente pas vraiment les Français juifs, c’est un peu l’hôpital qui se fout de la charité, là…

    4. jankel

      Il a raison! le bougre! (cela n’empêche pas qu’il soit un peu couillon, le pôvre !)
      Le Crif est un rassemblement d’Intrigants Juifs sans représentativité aucune! C’est comme si on prenait politiquement et Sociétalement au sérieux comme Juif, le crétin diplômé Hanouna parce qu’il « Cause dans les Lucarnes!!!
      Les juifs de France, visibles! ne semblent pas vraiment représenter un Peuple Intelligent…!

    5. Salmon

      Les Juifs visibles ne semblent pas représenté un peuple intelligent

      Jankel
      Freud à inventé la psychanalyse

      Einstein la loi de la relativité

      Juste 2 exemples

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *