toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

La haine de soi et l’amour des ennemis d’Israël, le catéchisme destructeur des islamo-gauchistes


La haine de soi et l’amour des ennemis d’Israël, le catéchisme destructeur des islamo-gauchistes

OPINION

La haine de soi et l’amour des ennemis, c’est le catéchisme destructeur des islamo-gauchistes !

Tout est parti du fameux scandale déclenché par le film Foxtrot anti-Tsahal contre le peuple d’Israël.

Le film de « propagande » islamo-gauchiste anti-Tsahal de Shmuel Maoz est une honte pour les soldats qui risquent leur vie pour que des intello-bobos de la gauche caviar traînent leur patrie dans la boue.

La propagande autodestructrice de la production cinématographique anti-israélienne de Shmuel Maoz se caractérise par le parti pris du parti de l’ennemi et par la remise en cause de ce qui est considéré comme la défense sacrée de l’Occident chrétien par les jeunes soldats de Tsahal. N’en déplaise aux intello-bobos de la gauche caviar islamo-gauchiste du parti de l’ennemi, Israël seul monte la garde avec Tsahal sur la frontière de l’Occident chrétien. Le film de Shmuel Maoz qui nie le rôle courageux des jeunes soldats de Tsahal qui risquent leur vie pour défendre la frontière d’Israël et de l’Occident chrétien est un film de propagande pour la dictature islamiste et l’impérialisme musulman qui représente une absurdité islamo-gauchiste. Si c’est une chose de dénoncer les horreurs de la guerre dans le cinéma, c’en est une autre que de vouloir présenter une vision largement caricaturale et mensongère de Tsahal, comme s’y emploie le film de Shmuel Maoz. (Lurçat)

La propagande autodestructrice de Shmuel Maoz est une « déclaration de guerre islamo-gauchiste » en Israël illustrée par la prédication des Béatitudes : « Heureux sont les pauvres dans l’esprit, car à eux appartient la royauté du ciel« . On comprend que le film de « propagande » islamo-gauchiste anti-Tsahal de Shmuel Maoz est en Israël une sorte « d’éloge de la sottise, de la naïveté, de la stupidité« , et un encouragement à l’égard des musulmans palestiniens à continuer la guerre et le terrorisme contre le pays sacré des patriarches d’Israël.

Les pauvres en esprit, ceux évoqués dans le sermon sur la montagne, sont donc ceux qui sont restés « volontairement pauvres« , pour rester ouverts à l’Esprit de Dieu ».

On doit prendre en compte les autres pauvres en esprit, c’est-à-dire les intello-bobos de la gauche caviar, les militants islamo-gauchistes du parti de l’ennemi, qui sont restés moralement « volontairement pauvres« , non pas pour rester ouverts à l’Esprit de Dieu », mais pour trahir scandaleusement, conformément à l’idéologie de gauche, leur pays et les jeunes soldats qui montent la garde pour la défense d’Israël.

Pierre Lurçat a écrit « La trahison des clercs d’Israël (un pays menacé toujours en guerre), à propos des écrivains israéliens pacifistes« . Pierre Lurçat sur Dreuz.info : « L’ouverture du festival du cinéma israélien à Paris est l’opportunité de rappeler le scandale déclenché par le film Foxtrot en Israël et la décision pleinement justifiée de l’ambassadrice d’Israël en France de boycotter le festival. La réaction de l’organisatrice du festival, prétendant ne pas comprendre les raisons de ce boycott, est un exemple criant d’hypocrisie (gauchiste). Il est trop facile d’invoquer la « liberté d’expression » et de crier à la censure au lieu de regarder la vérité en face.

« Dans la France actuelle, où les enfants juifs sont molestés et agressés chaque jour, un film montrant des soldats israéliens tuant des civils palestiniens est une aubaine pour tous les antisémites. Foxtrot s’inscrit dans une tendance autodestructrice, présente depuis longtemps dans le cinéma et la culture israélienne.

« La tendance autodestructrice de la culture israélienne se caractérise par l’auto-flagellation et par la remise en cause de tout ce qui est considéré comme sacré dans notre pays. C’est une chose de dénoncer les horreurs de la guerre, thème universel et omniprésent dans le cinéma. Mais c’est autre chose de présenter une vision largement caricaturale et mensongère de Tsahal, comme s’y emploie le film de Shmuel Maoz.

« La question cruciale : Quel est le sens de notre combat ? reste sans réponse de Shmuel Maoz.

« Contrairement à Shmuel Maoz qui calomnie l’armée israélienne, le but de Tsahal n’est pas de garder des barrage inutiles ni d’humilier des civils palestiniens, ou de les tuer. Tsahal se bat pour défendre son pays contre des ennemis voués à sa destruction. L’intervention des pays européens (la France, l’Allemagne et la Suisse) dans le financement ou dans l’encouragement de la culture (de gauche pro-palestinienne et anti-) israélienne se fait toujours dans un seul sens : dénoncer tout ce qui fait la force d’Israël (Tsahal, son armée, son identité nationale…) pour renforcer les tendances à l’auto-dénonciation (et à l’autodestruction d’Israël).

« Contrairement à la doxa de la gauche européenne pro-palestinienne (et par nature anti-israélienne), l’expression artistique de Shmuel Maoz se limite à produire un film de « propagande » en voulant faire croire à la soi-disant liberté d’expression pour trahir les jeunes soldats de son pays. Car la guerre d’Israël contre ses ennemis, contrairement à ce que voudrait faire croire Shmuel Maoz, est une guerre juste. Le cinéma israélien est de qualité très supérieure à ce qu’en révèle la propagande partisane de Shmuel Maoz ou d’Amos Gitaï.

La tendance autodestructrice de la culture israélienne des islamo-gaucho-bobo-bien-pensants où tout est « spectacle » et où tout est « marchandise » fait naturellement courir le risque d’accusation de haute trahison à la bien-pensance islamo-gauchiste. Il est clair que l’extrême gauche européenne anti-sioniste pro-BDS a confisqué le débat sur la critique des soi-disant pratiques israéliennes à l’égard des palestiniens et les accusations injustifiées d’apartheid, alors qu’Israël est la seule vraie démocratie vivante du Moyen-Orient !

Une démocratie où la Cour suprême n’a aucun état d’âme à poursuivre les puissants ! Ce petit pays qu’un avion de chasse met seulement cinq minutes à traverser, ce petit pays plus petit que la Lorraine et 28 fois plus petit que la France, a su se protéger de ses ennemis grâce à Tsahal pour bâtir son identité sur la vraie liberté, celle du rejet de la haine de l’autre, et celle dont profite abusivement Shmuel Maoz.

Vous imaginez la jalousie fantasmagorique de la « propagande » islamo-gauchiste anti-Tsahal de Shmuel Maoz et de ces allumés islamo-gauchistes du cerveau de gauche ramollo-ramolli ! Shmuel Maoz, il va falloir vous habituer à vivre désormais avec Israël, un pays en guerre pour la liberté, et à écouter la voix du peuple d’Israël qu’insupportent la haine de la patrie et l’amour des ennemis mis en scène par Shmuel Maoz. Le peuple d’Israël saura faire un sort à la propagande islamo-gauchiste anti-nationale de Shmuel Maoz !

© Dr Thierry-Ferjeux Michaud-Nérard pour Europe Israël

(adapté librement de Frank Khalifa sur dreuz.info)





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 21 thoughts on “La haine de soi et l’amour des ennemis d’Israël, le catéchisme destructeur des islamo-gauchistes

    1. LeClairvoyant

      Les islamo-gauchistes déversent des tonnes de haine contre Israël dans un conflit, donc les coupables et les responsabilités sont très diverses et complexes; pour toujours les mettre à charge contre les israéliens.
      Cela est du trop facile et surtout très antisémite.

    2. Salmôn

      Ce sont les Juifs les palestiniens
      Le fatah hamas l olp etc sont des arabos musulmans et rien d autre

    3. bochan

      il ya pas plus lache qun compatriote qui vend sont hame au diable afin detre soit disant bien vue
      ses gent la ne merite meme pas a etre boufes par des chiens galeux

    4. Moka

      Et dire que sur ce site certaines personnes récusent le terme judéo-chrétien car il rappel le temps de pogrom de l église .A croire que toute la chrétienté sans distinction doit continuer à payer les crimes du passé de leurs carolingiens quand ceux qui se disent juifs qui ont la haine de soit et la compassion pour ceux qui tuent les leurs ,ne manifestent pas de compassion pour les victimes israélienne .Je vais me faire des ennemis mais tanpis ,certains chrétiens sont plus patriotique que certains juifs .

    5. Moka

      Vous pouvez reprocher beaucoup de choses aux chrétiens à cause de leur participation du pogrom(pas tous) des juifs mais vous pouvez pas ignorer qu il existe des chrétiens pro israéliens sionistes.Si certaines personnes sont choqués de mes propos j en suis désolé .

    6. Moka

      J aime Israel et les juifs et je continuerai à les défendre.Les chrétiens sionistes n ont pas à payer pour les crimes immondes des leurs .Ne faites pas l amalgame entre un chrétien antisemite et un chrétien sioniste qui veut voir israel vivre en paix.Nous chrétiens sionistes sommes avec le peuple d Israel et souffrons quand Israel souffre et aussi quand des juifs sont lâchement assassinés en Israel ,en Europe.

    7. Pinhas

      Il faut que tous reconnaissons que la France est de culture Judéo-Chrétienne .

      Jésus était Juifs donc …..

      Ne soyons pas sectaire , n’imitons pas les muzz qui se veulent de la  » Race pure qui ne sert ARIEN  »

      La culture est vaste tel l’univers ….

    8. Cyrano

      @ MOKA : Point n’est besoin de se justifier mon ami je sais que tu dis vrai .
      Dans ma ville au centre culturel juif nous avons souvent des réunions avec nos amis chrétiens et des conférenciers juifs et chrétiens interviennent, c’est très instructif et constructif dans nos rapprochements. Tu as parfaitement raison je connais des juifs ( idiots à mon sens ) qui n’aiment pas Israel et des chrétiens ( protestants ou cathos ) qui sont sionistes et connaissent l’ancien testament presque sur le bout des doigts . Comme quoi ?

    9. Cyrano

      La photo qui illustre le sujet est bien choisie . Quand on connait le pouvoir de destruction nationale du client et son cursus on se marre .
      Comme disent ses frères ( bo arliè , la y stor )

    10. Salmon

      Moka cool !
      Nous le savons

      Petit facteur au vélo islamo gocho et flotilleur

      PRO hamas fatah hezbollah et touti quanti
      A partir du moment où Israël peut être détruit. ……

    11. Armand Maruani

      On le voit dans leurs yeux , cette fierté d’être collabo .

      Collaboration politique , artististique , intellectuelle et…. horizontale comme toutes ce putes antisémites qui manifestent par milliers comme à l’époque de Pétain et du pacte germano soviétique .

      Quant à nous , nous sommes toujours aussi fiers de faire partie du Peuple Juif , quelqu’en soit le prix à payer .

    12. Robert Davis

      Difficile de dire qui est pire dezs mus voulant dominer le monde ou des gauchistes prêts à tout pour faire de l’argent sur le dos d’Israel.

    13. Robert Davis

      Les gauchistes pensent peut-être qu’en détruisant l’occident ou le monde, ils parviendront à imposer leur doctrine imbécile et sans avenir.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *