toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Compiègne: une famille expulsée pour les activités de dealers du fils


Compiègne: une famille expulsée pour les activités de dealers du fils

La justice a tranché. Une famille va enfin être expulsée de son logement à la fin de la trêve hivernale car les rejettons troublaient la quiétude du quartier en raison du trafic de drogue.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Compiègne: une famille expulsée pour les activités de dealers du fils

    1. Filouthai

      C’est évident que les parents ont LA responsabilité de l’education de leurs enfants.
      Mais les familles d’origine maghrébine ou africaine préfèrent occulter les trafics de leurs enfants du moment que cela se passe dans des pays de mécréants, comme la France.
      C’est incontestablement de la complicité. Et il est normal que les complices de délinquants soient sanctionnés.
      Au fait, on n’entend plus parler du père de Mohamed Merah, ce musulman trafiquant de drogue, qui voulait attaquer l’Etat francais pour le soi-disant meurtre de son terroriste de fils.

    2. Circonstances exténuantes

      Ils sont gentils les HLM. Ils auraient pu porter plainte contre la mère pour complicité dans le commerce de la drogue d’autant qu’elle leur donne un terrain qui leur permet de s’adonner à ce trafic.

    3. Pinhas

      Maintenant qu’ils vont être expulsés , ils vont réclamer des aides sociales que la France leur accordera.
      Attendons-nous aussi à entendre jouer le vieux refrain nommé Racisme et islamophobie .
      Tolérance zéro avec ces parasites .

    4. rachel

      Avec tout l argent qu ils ont recolte avec leur trafic, ils auraient pu au moins offrir une maison a leur chere maman ! humour !

    5. alauda

      Sept ans de procédures… Encombrement des tribunaux… Situation d’emmerdement maximum.

      Et l’autre Leïla qui vient seriner le couplet de l’injustice ! Qui est cette personne ? Une n’importe qui censée représenter la voix du quartier ? L’éducation, ce n’est pas à l’État de s’en charger, mais au responsable légal. Tous les gens sensés savent cela.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *