toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Attaque au couteau à Vienne : un migrant afghan interpellé par la police


Attaque au couteau à Vienne : un migrant afghan interpellé par la police

Quatre personnes ont été poignardées dans la soirée du 7 mars à Vienne. Les victimes se trouvent dans un état grave. On ignore encore les motivations de l’assaillant. Un suspect afghan a été interpellé par les forces de l’ordre dans la nuit.

Quatre personnes ont été blessées le 7 mars vers 19h45 lors d’une attaque au couteau à Vienne, en Autriche, selon la police locale. L’assaillant a pris la fuite immédiatement après avoir poignardé ses victimes. Un suspect afghan de 23 ans a été interpellé dans la nuit.

Selon la police, citée par le quotidien autrichien Kurier, trois victimes seraient membres d’une même famille – un couple autrichien de 67 et 56 ans et leur fille de 17 ans, dont le pronostic vital est engagé, selon un porte-parole de la police viennoise.

Une seconde attaque au couteau a eu lieu à quelques mètres de là, sans que l’on sache si elle avait un lien avec la première. Le quatrième blessé est un ressortissant tchétchène de 20 ans.

La police a déployé un important périmètre de sécurité autour de la zone où les attaques ont été perpétrées, dans le quartier touristique du Prater à Vienne. Plusieurs personnes ont partagé des images de la scène sur les réseaux sociaux.

L’agression, dont le mobile et les circonstances sont encore inconnus, s’est produite sur la large artère commerçante de la Praterstrasse, près d’une bouche de métro du IIe arrondissement de la capitale autrichienne.

L’Autriche, si elle maintient un haut niveau d’alerte face au terrorisme, a été épargnée ces dernières années par les attentats.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *