toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem : la turquie accuse Donald Trump de « fouler aux pieds le droit international »


Transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem : la turquie accuse Donald Trump de « fouler aux pieds le droit international »

Les États-Unis déplaceront leur ambassade en Israël le 14 mai. Le pouvoir turc accuse Donald Trump de « fouler aux pieds le droit international ».

Plus vite que prévu. L’ambassade des États-Unis en Israël quittera Tel-Aviv pour Jérusalem dès le mois de mai, a annoncé le Département d’État américain, vendredi. Une échéance qui coïncidera avec  le 70e anniversaire de la création de l’Etat hébreu.

« En réaction à cette décision extrêmement préoccupante prise par les Etats-Unis, la Turquie continuera, avec la majorité de la communauté internationale, de défendre les droits légitimes des Palestiniens », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères, samedi.

Cette décision « illustre l’insistance (du gouvernement américain) à démolir les conditions pour la paix en foulant aux pieds le droit international, les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies sur Jérusalem », a ajouté le ministère dans un communiqué.

Erdogan à la tête de la contestation

L’annonce de vendredi survient après la décision prise en décembre dernier par le président américain Donald Trump « d’officiellement reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël », rompant avec ses prédécesseurs et suscitant des critiques dans le monde entier.

Après cette annonce, le président turc Recep Tayyip Erdogan avait pris la tête de la contestation musulmane, organisant un sommet à Istanbul lors duquel la principale organisation panislamique internationale avait proclamé Jérusalem-Est « capitale de l’Etat palestinien ».

Le ministère turc des Affaires étrangères a accusé samedi les Etats-Unis de « ne pas entendre la voix de la conscience de la communauté internationale ou, ce qui serait plus grave, de l’ignorer ».

Des relations tendues entre États-Unis et Turquie

Cette critique d’Ankara survient alors que les relations entre les Etats-Unis et la Turquie se sont fortement tendues ces derniers mois sur fond notamment de désaccords sur la Syrie.

De plus, Ankara entretient des rapports délicats avec Israël. Si elle a conclu en 2016 un accord de normalisation des relations avec Israël, après plusieurs années de froid, la Turquie continue de critiquer régulièrement la politique israélienne.






Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem : la turquie accuse Donald Trump de « fouler aux pieds le droit international »

    1. Armand Maruani

      Les turques essayent de détourner leurs crimes et utilisent les vieilles ficelles de l’antisémitisme .

      Ils n’ont rien inventé .

      Quant à Jérusalem , elle n’a pas de comptes à rendre à la Turquie .

      C’est le contraire .

      Mais D. merci ils ont dégagé .

    2. Armand Maruani

      N’oublions pas que les turques ont laissé de bons souvenirs dans tous les pays qu’ils ont envahi et quand ils sont partis les victimes ont été soulagées grâce aux WC à la turque .

      Cela fait partie du génie turque .

      Ils nous auront fait chier depuis des siècles et ils ont tout prévu .

    3. LeClairvoyant

      A Erdogan il faut lui dire de Rendre Constantinople aux chrétiens. et aux kurdes de Turquie leur patrie; car sont des millions à vivre comme des prisonniers en Turquie
      Il y a plus de Kurdes en Turquie que des palestiniens en Israël-Palestine.

    4. michael

      il n’a pas compris encore ,jerusalem est capital unique juive costruit par les roi david et salomon et non par mahomet .erdogan n’a jamais ete a l’ecole
      il continue a parler comme un ignhorant

    5. Martine

      Il dit quoi le droit international sur l’utilisation d’armes chimiques sur des civils Erdogan le dictateur qui pense détourner les yeux du monde sur Israel pour qu’on le laisse utiliser « le droit des arabes de tuer »
      À vomir!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *