toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Probabilité de guerre très élevée en 2018


Probabilité de guerre très élevée en 2018

Un haut responsable de l’armée israélienne a estimé lundi que la probabilité d’une guerre en 2018 devenait de plus en plus probable alors que les victoires du président syrien Bashar al-Assad dans son pays déchiré par la guerre enracineraient ses alliés, l’Iran et le Hezbollah.

“L’année 2018 a le potentiel d’escalade, pas nécessairement parce que l’une ou l’autre partie veut l’initier, mais à cause d’une détérioration graduelle. Cela nous a conduit à élever le niveau de préparation”, a déclaré le commandant des opérations de Tsahal, le général Nitzan Alon.

“Dans le nord, il y a un changement en raison des développements stratégiques dans les combats internes syriens. Les Iraniens et le Hezbollah, qui soutiennent Assad, sont libres de commencer à construire leur pouvoir “, a ajouté Alon, évoquant la possibilité pour l’Iran d’utiliser un vide de pouvoir en Syrie pour ouvrir un second front contre l’Etat juif.

Le commandant militaire a cependant affirmé qu’Israël veillera à jouer un rôle dans les événements en cours.

“Nous ne permettons pas que ces choses se produisent sans notre participation”, a-t-il dit. “Nous agissons et continuerons à agir”.

Dans le cas d’une guerre, le responsable militaire a fait savoir que l’armée répondrait “avec un maximum de force en un minimum de temps”.

Alon a également averti que “la guerre avec le Hezbollah pourrait amener d’autres acteurs, qu’il faudra combattre”.

L’intervention du général israélien intervient quelques jours après qu’un drone iranien lancé depuis la Syrie ait été abattu dans le nord de l’Etat hébreu par un hélicoptère de combat israélien déclenchant la sirène d’alerte à la roquette dans la région du Golan.

Peu après l’incident, des missiles anti-aériens ont été tirés depuis la Syrie contre l’aviation israélienne, et un F-16 s’est écrasé dans la région de la vallée de Jezreel, à l’est de la ville de Haïfa, dans le nord d’Israël.

L’armée israélienne a riposté en frappant des positions iraniennes en Syrie.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Probabilité de guerre très élevée en 2018

    1. Salmon

      Bravo Israël
      De toute façon l Iran et le Hezbollah devront être éliminés un jour ou l autre
      Israël n est pas seul

    2. Bibi

      Mais avant, il y aura la Turquie qui va se prendre une branlée qui va durer une bonne dizaine d’années, par ce qu’une fois que la Turquie se mettra à table contre El Assad, on verra dans quelle camp les iraniens irons et c’est pas tout, la Russie ne va pas beaucoup apprécier.

    3. Armand Maruani

      Les iraniens s’imaginent que la guerre serait limitée au Golan et que leur pays serait épargné . .

      Ils oublient qu’Israël a des avions et surtout les meilleurs pilotes du monde .

      Par ailleurs avec l’expérience millénaire de Pourim ils sont spécialisés dans les feux d’artifice .

      Pour cela ils pourraient se tourner vers Dimona .

    4. Bibi

      Armand,

      Attends d’abord que les forces d’el assad s’en prennent aux forces russes et iraniennes, sans parler du hizbollah et des turcs !

      La fête ne fait que commencer, Israël n’aura qu’à admirer le spectacle !

      Tout récemment nous voyons el assad se placer dans le camp des kurdes et de fait, des rebelles, 300 russes ont été tués ces derniers jours dans le nord, 200 iraniens ont « disparus », c’est la débâcle coté russe, et c’est la crise coté turque, il n’y aura qu’à attendre que les kurdes et les sunnites renversent les mollahs en Iran et ensuite, on va s’amuser !

      Les rebelles ont reçus des armes « américaines », notamment des missiles portables redoutables autant contre les blindés que contre les avions et hélicos volant en basse et moyenne altitude !¨¨¨

      Il y a 3 jours, ce sont des iraniens qui ont été gazés par, semble t-il, des avions russes pilotés par des mercenaires russes payés par Putin, il se pourrait que ces mercenaires ne faisant pas partie de l’armée russes, retournent leurs armes contre les iraniens !!

      C’est la panique coté russe et turc, vous le verrez, ça va finir très rapidement en guerre magistrale en la Russie et la Turquie !

    5. Bibi

      Armand,

      Attends d’abord que les forces d’el assad s’en prennent aux forces russes et iraniennes, sans parler du hizbollah et des turcs !

      La fête ne fait que commencer, Israël n’aura qu’à admirer le spectacle !

      Tout récemment nous voyons el assad se placer dans le camp des kurdes et de fait, des rebelles, 300 russes ont été tués ces derniers jours dans le nord, 200 iraniens ont « disparus », c’est la débâcle coté russe, et c’est la crise coté turque, il n’y aura qu’à attendre que les kurdes et les sunnites renversent les mollahs en Iran et ensuite, on va s’amuser !

    6. Salmon

      Le chauffeur de taxi Kurde disait soutenir Assad
      Quand je lui ait dit qu il gazait sa population il était d accord
      Qui Israël soit au 1ere loge pour regarder la chute des mollahs et d erdogan et hizbolah etc

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *