toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Israël soutiendrait au moins sept groupes rebelles contre Damas, pour sécuriser le Golan


Israël soutiendrait au moins sept groupes rebelles contre Damas, pour sécuriser le Golan

Inquiet de voir les forces syriennes se rapprocher du plateau du Golan, Israël soutiendrait militairement des groupes armés affiliés à l’Armée syrienne libre, délaissés par la CIA dans la guerre contre Damas, selon le célèbre quotidien Haaretz.

Certains de ces groupes étaient jusque-là financés par le Military Operations Command, un centre géré par la CIA

D’après Elizabeth Tsurkov, universitaire et membre du think tank Israeli Forum for Regional Thinking, dont l’enquête sur le terrain est reprise par le célèbre quotidien israélien Haaretz daté du 21 février, Israël soutiendrait désormais directement le groupe armé rebelle de l’Armée syrienne libre (ASL).

«Certains de ces groupes qui ont commencé à recevoir de l’aide d’Israël fin 2017 étaient jusque-là financés par le Military Operations Command, un centre [opérationnel] géré par la CIA», écrit-elle après avoir mené dans le sud de la Syrie des dizaines d’interviews de combattants, d’activistes et de civils. «Jusqu’en 2018, ce centre a versé les salaires de dizaines de milliers de membres du « front sud » de l’ASL en leur fournissant armes et munitions», détaille-t-elle, ajoutant que la décision de Donald Trump en juillet 2017 de mettre un terme à ces aides les avaient laissés dans un état de «besoin désespéré de sources de financement alternatives».

«Toutes mes sources ont confirmé l’identité d’au moins sept groupes [rebelles syriens] qui perçoivent un soutien israélien, à la condition que les groupes ne soient pas nommés», écrit encore Elizabeth Tsurkov, précisant toutefois qu’il s’agissait de formations affiliées à l’Armée syrienne libre. Si cette dernière ne prône pas le djihad, elle a pu s’allier avec des groupes islamistes comme le Front al-Nosra ou Ahrar al-Cham, notamment à Alep, pour combattre les troupes du gouvernement syrien.

L’armée syrienne, appuyée par le Hezbollah, allié de Damas dans la lutte contre Daesh, reprenait ainsi une position qui commande le plateau du Golan et menace directement Israël.

Une telle situation est inacceptable pour l’Etat hébreu, qui voit ainsi les milices iraniennes et l’armée régulière syrienne s’approcher de la frontière disputée depuis 1967. «Israël, qui s’inquiète de voir l’Iran augmenter sa portée en Syrie via ses milices et le puissant mouvement terroriste chiite libanais du Hezbollah en particulier, a entrepris des démarches diplomatiques et, selon certaines informations, des initiatives militaires», écrivait en décembre 2017 le quotidien The Times of Israel.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Israël soutiendrait au moins sept groupes rebelles contre Damas, pour sécuriser le Golan

    1. michel boissonneault

      j’espère que ses groupes ne vont pas utiliser les armes fourni par Israel contre les Citoyens d’Israel …… les arabes ont pas toujours été d’honneur a respecter les ententes

    2. Armand Maruani

      Sept groupes .

      Encore un chiffre biblique .

      Restons à sept en espérant qu’ils ne se retourneront pas contre Israel .

      Confiance en personne .

    3. courage

      Tout ce que décide le gouvernement Israélien est pour protéger Israël.
      Un gouvernement en qui nous devons avoir confiance, un gouvernement solide et riche de stratégies.
      Bibi est le must de l intelligence, et du courage, même si on lui trouve quelques dérapages , personne que lui ne connait aussi parfaitement l immense problème de la région.

      que D protège Israël et toutes ses frontières, et toute son armée si vaillante et courageuse.

    4. Robert Davis

      Se battre continuellement contre le hizbollah est une lutte un peu ingrate et qui ne finit jamais, ilo serait temps de massacrer la population chiite au sud de beyruth pour en finir définitivement avec les chiites hizbollah compris qui n’aurait plus de reserves humaines.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *