toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Suite aux résolutions négationnistes et antisémites, Israël a officiellement quitté l’UNESCO


Suite aux résolutions négationnistes et antisémites, Israël a officiellement quitté l’UNESCO

Suites aux dernières résolutions négationnistes et antisémites, niant tous liens entre le Judaïsme et la Terre Sainte, Israël a formellement notifié l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) de son retrait, annoncé en octobre a annoncé l’Unesco vendredi.

« En ma qualité de directrice générale de l’Unesco, j’ai reçu aujourd’hui la notification officielle du gouvernement israélien concernant le retrait d’Israël de l’Organisation à la date du 31 décembre 2018« , a indiqué dans un communiqué la Française Audrey Azoulay, en poste depuis novembre, disant « regretter profondément » cette décision.

Pour Mme Azoulay, « c’est au sein de l’Unesco, et non pas en dehors d’elle, que les États peuvent le mieux agir pour contribuer à résoudre des différends qui touchent aux domaines de compétence de l’organisation« .

Israël, « membre de l’UNESCO depuis 1949 », a « toute sa place (…) au sein d’une institution engagée dans la défense de la liberté d’expression, dans la prévention de l’antisémitisme et du racisme sous toutes ses formes et qui a développé un programme unique d’enseignement de la mémoire de la Shoah et de prévention des génocides« , affirme Mme Azoulay, mettant également en avant le rôle de l’institution « dans le dialogue des cultures » ou « la lutte contre l’extrémisme violent ».

Le 12 octobre, juste après que les États-Unis ont annoncé se retirer de l’Unesco, Israël avait fait part d’une décision similaire, reprochant à l’organisation un parti-pris anti-israélien et la qualifiant de « théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver« .

Un double retrait alors vu comme un « coup dur » pour l’organisation multilatérale basée à Paris par la directrice générale sortante, la Bulgare Irina Bokova.

Les dernières résolutions votées à l’UNESCO niant tous liens entre le Judaïsme et Jérusalem et Hébron, défendues par les pays arabes et approuvées par la France, ont été le déclencheur du départ des Etats Unis et d’Israël.

La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, avait adressé en octobre une lettre à la nouvelle directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, lui demandant d’annuler les décisions niant le lien entre le peuple juif et le Mont du Temple, Jérusalem et Hébron

En 2011, l’admission de la Palestine au sein de l’Unesco avait accentué la crise et entraîné la suspension des contributions financières d’Israël et des États-Unis, égales à près du quart du budget de l’agence.

Après son retrait, qui ne sera effectif que fin 2018 conformément aux statuts de l’Unesco, Washington souhaite y demeurer observateur.

Avec AFP







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Suite aux résolutions négationnistes et antisémites, Israël a officiellement quitté l’UNESCO

    1. alauda

      Il y a un passage très intéressant dans la page Wikipédia, concernant la bataille de Jérusalem menée par les Anglais en 1917 : « Pour montrer à Allenby l’importance symbolique de sa mission, Lloyd George lui remet un ouvrage archéologique, Historical Geography of the Holy Land de George Adam Smith, qui, dit-il, lui fera connaitre la configuration des lieux mieux que n’importe quel rapport du War Office ».

      Il est clair que ce n’est pas avec le Coran que l’on peut apprendre la géographie biblique : Jérusalem n’y est pas même nommée.

      La 199ème session du Conseil exécutif de l’Unesco, qui s’est tenue à PARIS, le 11 avril 2016, restera dans les annales de la mauvaise foi.

    2. alauda

      Dans le discours très creux de Mme Azoulay, que j’ai lu par ailleurs en entier, je note cette formule fort prétentieuse : « l’UNESCO […] a développé un programme unique d’enseignement de la mémoire de la Shoah et de prévention des génocides ».

      L’UNESCO existe depuis le 16 novembre 1945.

      Depuis quand ce « programme UNIQUE d’enseignement » existe-t-il ?

      Je suis allée voir sur le site pour me renseigner. A ma grande surprise, je suis tombée sur « son guide pour décideurs politiques sur l’enseignement de l’Holocauste » déjà disponible en anglais et en espagnol. Pour la traduction française, l’édition du document susdit a été publié 16 Novembre 2017.

      Si l’enseignement avait du attendre que l’UNESCO publie son fameux programme UNIQUE, des générations entières n’auraient rien su de la Shoah pendant 72 ans.

      Mes enseignants ont commencé le travail au début des années 1970 il paraît qu’ils étaient assez pionniers, par rapport à ce qui se faisait alors en France.

      En Terminale, j’ai été abonnée un an à sa revue qui publiait de belles photos d’artéfacts archéologiques.

      Aujourd’hui, à plus de 60 ans, cette organisation a perdu, à mes yeux, tout son prestige depuis la fameuse session 2016.

    3. Paul06

      Excellent, même si la politique de la chaise vide n’est pas toujours la meilleure. En revanche, que cette décision soit prise alors que Mme Azoulay est à la tête de cette organisation est un pied de nez à la France antisioniste et négationniste dans ses votes onusiens.

    4. Laurence Salmon

      A quand des documentaires sur la France de vichy ???
      Les documentaires sur hitler ok!maintenant je veux des documentaires sur vichy et la collaboration !

    5. Robert Davis

      Israel a très bien fait de quitter cette chose merdique qu’est l’Unesco : c’est la meilleure protestation possible contre les mensonges érigés en vérités universelles d’une organisation couchée devant les menteurs mus et gauchistes responsables de 2 guerres mondiales et qui n’ont pas encore compris que les dogmes mensongers et stupides de la gauche ne sont pas la culture obligatoire du monde entier. La domination culturelle du monde par la gauche n’est pas plus justifiée que par le nazisme. Hitler était un fou furieux mais la domination culturelle de la gauche a été le détonateur pour lui.

    6. Laurence Salmon

      Robert
      Le national socialisme c était quoi d après vous?
      Qu est ce qui c est passé ?
      Parti unique et donc guerre

    7. Laurence Salmon

      Comment se fait il que vous soutenez Netanyahu vu que vous le tordiez à chaque fois ???
      Vous êtes d accord avec ses reculades systématique vis à vis des arabos muzzs???

    8. Robert Davis

      Que peut-on attendre d’organisations comme l’Unesco totalement muselées par les gouvernements musulmans France et ue comprises? l’Europe occidentale a des gouvernements plus mus que les mus! Et la France en est le responsable qui entraine systématiquement tous les pays à devenir mus comme elle.

    9. Robert Davis

      Laurence : Le national socialisme a commencé par être du socialisme. De toutes façons c’était une dictature de la pire espèce et il était ce que Hitler voulait qu’il soit. Ce que je dis c’est que la dictature culturelle est aussi dangereuse que la dictature politique. Sans la gauche Hitler serait resté un obscur peintre en bâtiment.

    10. Robert Davis

      Laurence : Netanyahu je ne l’aime pas pour sa couardise mais c’est un sujet compliqué car d’un côté je voudrais bien sûr qu’il envoit balader la France et le ennemis d’Israel et surtout expulse les arabes,ça c’est la stratégie et d’autre part il y a la tactique, il faut choisir le meilleur moment sans toutefois faire trop le difficile sur ce point car en attendant …le meilleur moment dans 100 ans on l’attendra toujours. Quel est le JUSTE moment? là il ne faudrait pas trop m’en demander je ne suis pas juge peut-être Est-ce trop tôt et en gardant encore un peu Netanyahu, on permet a Bennett de devenir un peu plus courageux et accepter de jeter les arabes dehors sans craindre les conséquences surtout pendant que Trump est encore là. Le mélange stratégie-tactique est quand même un choix qu’il ne faut pas rater.

    11. Robert Davis

      PS Peut-être que Netanyahu attend le meilleur moment encore que je ne le crois pas il est trop couard pour agir jamais et jamais doit être le moment qu’il attend…mais en faisant le difficile sur ce point on perd des occasions qui ne reviendront peut-être jamais. L’alignement des planètes ça ne se produit que dans les casinos et ce n’est certes pas les joueurs qui deviennent riches…

    12. Laurence Salmon

      Oui tout ça me dépasse stratégie tactique…
      Robéit lise l article de
      1 photo 3 destins de la règle du jeu vous comprendrez que la France à tirs été un frein pour Israël

    13. robert davis

      Non pas toujours : sous Guy Mollet de la 4me Rép. elle était au contraire très pro Israel. C’est p’tite tête de gaulle qui a changé la donne avec son ego démesuré et sa petite cervelle de crétin. Les suivants ont suivi comme tous les idiots de village.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *