toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Réponse de Noga l’Israélienne à la lettre de Rania la Palestinienne à l’attention de Cyril Lignac…


Réponse de Noga l’Israélienne à la lettre de Rania la Palestinienne à l’attention de Cyril Lignac…

Voici  la très éloquente réponse d’une Israélienne à une blogueuse Palestinienne qui reprochait à Cyril Lignac d’avoir voyagé en Israël…

Tout d’abord, la lettre de Rania Talala, cheffe cuisinière franco-palestinienne, qui interpelle Cyril Lignac sur son blog.

La lettre de Rania est pleine de tous les clichés de la propagande habituelle palestinienne, passant des mensonges aux contre-vérités historiques sur lesquels les Arabes ont fondés le mythe du « peuple palestinien », peuple inventé dans les années 70…

Cette lettre est suivie de la brillante réponse de Noga-Lisa Kaplinsky, israélienne.

« Cher Cyril Lignac,

Je t’écris car depuis deux jours, on ne cesse de m’interpeller par rapport à la vidéo que tu as faite lors de ton voyage à Tel Aviv. Je m’appelle Rania, française originaire de Palestine (de Jérusalem et de Jaffa) et je suis traiteur de cuisine palestinienne et créatrice du blog « Les petits plats palestiniens de Rania ». (…)

Afin d’éviter de faire un long cours d’histoire et de géopolitique, je vais faire simple. Très simple. Israël est un pays créé en 1948, au dépens d’un peuple qui était déjà sur cette terre, les Palestiniens et qui ont été pour une grande majorité chassés de leur terre. Les Palestiniens se sont retrouvés, d’un coup, réfugiés dans les pays alentours ou dans des pays plus éloignés. D’autres Palestiniens, sont restés malgré les spoliations de leurs terres, accrochés coûte que coûte à leurs oliviers millénaires, d’où coule la célèbre huile d’olive palestinienne. Ceux là, se trouvent en Cisjordanie et à Gaza. (…)

Mais lors de ton voyage, tu ne prends même pas la peine de rencontrer des Palestiniens ni de découvrir leur cuisine, bref tu les ignores. Mais ce qui a offusqué les personnes qui m’ont interpellée, c’est ta description de la cuisine israélienne. Oui, cette cuisine est emprunte de la cuisine du Maghreb et des pays « alentours » (donc de la Jordanie, de la Syrie, du Liban, qu’on appelle aussi le Levant ou le Machrek). Mais elle s’inspire SURTOUT, de la cuisine palestinienne, de la cuisine du peuple quelle a colonisé.

Et si seulement cela se limitait à de la simple inspiration !

Ce que fait Israël avec la cuisine est dans la continuité du schéma du colonisateur : après l’appropriation des terres palestiniennes, de la culture palestinienne, c’est l’appropriation de la cuisine palestinienne. En clair : un processus d’invisibilisation et de négation de l’existence même du peuple Palestinien.

Le hommous que tu as goûté n’est pas israélien mais palestinien. Il en est de même de toutes les épices et de la majorité des mets que tu as pu goûter là-bas. Mais tu n’as pu le remarquer, toi qui es resté là où on ta invité et qui n’a même pas eu la curiosité de rendre visite aux superbes restaurants côté palestiniens de Jérusalem.

Ah oui ! Je précise que Jérusalem n’est pas une ville israélienne. Enfin, pas complètement. Donc, avec tout ça, je suis triste de t’annoncer que tu participes à la propagande israélienne qui consiste à normaliser le processus de colonisation en enjolivant la réalité et en niant la vérité historique, politique et culturelle.

Je reste à ta disposition si tu souhaites découvrir les joyaux de la cuisine palestinienne et aussi, te montrer comment utiliser la crème de sésame (qu’on appelle tahina et non pas thina. On t’a mal soufflé ).

Palestinement,

Rania ✌

Bonjour Rania,

Je t’écris en réponse à la lettre que tu as envoyé à Cyril Lignac, suite à sa série ‘’Le Chef en Israël’’ diffusée ces derniers mois sur M6 ; et bien évidemment, je lui enverrai à mon tour une copie de cette même lettre-réponse.

Franco-israélienne originaire de Jérusalem et Ramat-Gan, je suis une fervente amatrice de gastronomie israélienne, surtout quand elle utilise la th’ina et le houmous !

Je vais donc à mon tour, tenter de ‘’faire simple’’ comme tu dis toi-même… :

Non, Israël n’est pas un pays qui a été ‘’créé en 1948’’ comme l’ânonnent de temps à autres de bien piètres idéologues partisans… Mon pays a obtenu son indépendance en 1948 au terme d’une longue, très longue bataille et des millénaires d’espoir jamais trahis (‘’L’an prochain à Jérusalem’’).

Et l’ONU n’a fait qu’entériner la marche inéluctable de l’Histoire.

Pour rappel, les Arabes (qui se sont finalement revendiqué ‘’Palestiniens’’ longtemps après l’indépendance d’Israël) ont refusé tout compromis, jurant à qui voulait l’entendre de ‘’jeter les Juifs à la mer’’. La suite est connue avec les guerres successives israélo-arabes… Les Juifs quant à eux, sont rattachés à ce pays qui a porté différents noms (Canaan, Royaume de Juda, Judée, Royaume d’Israël…) depuis la nuit des Temps. Ce ne sont pas seulement les pages de la Bible qui l’attestent mais aussi tous les historiens et archéologues dignes de bonne foi. Pour info par exemple, après la conquête de 1272 avant l’ère chrétienne, les Juifs ont gouverné le pays pendant mille ans et ont été présents en continu pendant 3 300 ans sur la Terre d’Israël. Enfin, la grande majorité des ‘’Palestiniens’’ d’aujourd’hui sont originaires des pays arabes alentours (Egypte,

Jordanie, Liban…) dont les aïeuls furent justement attirés par l’essor économique du pays suite au retour progressif des autres Juifs de Diaspora renforçant la communauté juive locale qui n’avait elle, jamais quitté le pays où elle y était installée depuis des siècles.

La Palestine ? La Jordanie actuelle est formée des 3/4 du territoire de la Palestine antérieure, celle du Mandat britannique, la seule Palestine ayant jamais eu une existence légale au vu et au su de tous… Du reste, bien qu’ils s’appellent Jordaniens, les habitants de ce pays ne sont globalement pas différents culturellement, ethniquement, historiquement et religieusement des Arabes palestiniens de « Cisjordanie ». Même le drapeau jordanien et le drapeau proposé pour le 2ème état arabo-palestinien de Cisjordanie et Gaza sont quasi-identiques !

Un autre rappel, Rania ? En 135, lorsque l’Empereur romain Hadrien est finalement venu à bout de la grande révolte juive (Bar-Korba), il change le nom de la Judaea (Judée) et la nomme « Palaestina ». Il a aussi renommé la ville de Jérusalem en ‘’Aelia Capitolina’’ pour effacer à jamais le souvenir des Juifs – et surtout les humilier. Tout historien le reconnait. Pour résumer, ce qui désigne la ‘’Palestine’’ n’est pas, à l’origine, un Etat indépendant mais la nomination d’une région géographique, à l’instar de la Scandinavie ou de la Patagonie, par exemple ; et qui comprenait jadis Israël, Gaza, la Cisjordanie et la Jordanie.

Pour ce qui est de la ‘’colonisation’’, tu reverras donc ta copie (en demandant aux Kabyles ou autres millions de victimes des invasions, spoliations et colonisations arabes ce qu’ils en pensent, par exemple…). Le Liban (Phénicie), l’Irak (Mésopotamie), la Syrie (Chaldée) et bien d’autres contrées de la région ont-elles aussi au fil des siècles changé leurs noms et modifié leurs frontières. Même la France s’appelait la Gaule autrefois… Ainsi va l’Histoire.

Sur Jérusalem, tu prétends que la Capitale de notre pays n’est pas une ville israélienne (sic !). Bon, je souligne tout de même une certaine honnêteté quand tu rajoutes : ‘’…enfin pas complètement’’. Personnellement, je n’ai aucun souci avec l’identité arabo-palestinienne d’une partie de Jérusalem. Pour le reste, la réalité factuelle – rappelée très justement et récemment par le Président américain ne souffre d’aucune contestation sérieuse… A ce compte-là, tu pourrais aussi décréter que la Terre est plate et que l’islamisme est une idéologie pacifiste ; on peut infiniment caresser ses fantasmes dans le sens de ses illusions, vois-tu…

Sur la gastronomie c’est autrement plus folklorique… Débattra-t-on aussi de notre langue nationale, l’hébreu, véritable identité israélienne et exclusive ? – tandis que la langue arabe palestinienne est quasiment la même qu’au Liban ou en Jordanie ? Mais bon pas d’égarement… La cuisine donc.

Ton argumentaire est presque plus pitoyable que désolant. On dirait celui d’un gosse qui en cour de récré bêlerait qu’il était là avant son camarade. Quelle ineptie ! Dans ces cas-là, le houmous et la téh’ina ne viennent-ils pas du Liban, de la Turquie et de la Syrie aussi ? Et le fromage cottage typiquement israélien ? Et la célèbre cuisine fusionnelle israélienne assaisonnée de saveurs issues de produits locaux cultivés depuis des décennies par des agriculteurs dévoués (juifs et arabes d’ailleurs) ? Le cottage à nouveau, que tu ne manqueras pas de servir lors de tes petits-déjeuners : clameras-tu qu’il fut popularisé par Israël ? Veux-tu une liste des Chefs israéliens connus et reconnus partout dans le monde pour leur créativité exceptionnelle et leur signature gustative exclusive, au point d’obtenir des pages entières de louanges dans la presse internationale et française ? Souhaites-tu questionner les journalistes français qui se sont régalés de notre cuisine sans pour autant dénigré la tienne et tant mieux si certains plats ou produits sont communs aux 2 cultures, c’est le propre de la mondialisation en cours depuis la fin de la seconde guerre mondiale ?… Notre gastronomie est du reste (pas toute mais en partie), aussi enrichie des influences de la Diaspora juive d’Europe de l’Est ou d’Afrique du Nord. Une anomalie ? Nombre de Palestiniens ont importé avec eux des influences libanaises, syriennes, égyptiennes, irakiennes ou jordaniennes : devraient-ils rougir de leur cuisine ?! Ce discours tendancieux me rappelle finalement (toute proportion gardée bien sûr) les diatribes fascistes sur la pureté de la race !… Une dernière chose à ce sujet : sais-tu que l’un des plats préférés des Français aujourd’hui est… le couscous ?!

Je terminerai en te précisant qu’à l’heure des réseaux sociaux et de la liberté de s’informer via des centaines de canaux, ta propagande ne trompe plus personne hormis les partisans militants écervelés. Israël comme la Palestine ne cessent de voir leur fréquentation touristique grandir, dépasser des records historiques et tes accusations de spoliations, colonisation, appropriations de terre ou… houmous palestinien et non israélien (le ridicule ne tue plus) font doucement rigoler au moment où le monde arabe sort à peine d’une agonie barbare et nazislamiste qui dépasse l’imagination morbide des plus grands criminels de guerre. On devrait bien sourire le jour où un Etat palestinien verra officiellement le jour quand on posera la question aux ressortissants arabes

d’Israël s’ils sont prêts à l’intégrer (à moins de 10 km de distance) ou s’ils préfèrent rester dans ‘’l’Entité sioniste’’ !!

Ah oui j’oubliais : chez moi, on parle de Téh’ina (ou th’ina) – et non de tahina.

Il faudra t’y faire…

Comme dirait le Sage : ‘’On peut mentir au monde entier une fois. On peut mentir à une personne toute une vie. Mais on ne peut pas mentir au monde entier toute une vie’’.

A méditer… Cette leçon ne vaudrait-elle pas une savoureuse assiette de th’ina ?!

Israel is real !

Noga-Lisa Kaplinsky







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 25 thoughts on “Réponse de Noga l’Israélienne à la lettre de Rania la Palestinienne à l’attention de Cyril Lignac…

    1. Zayith

      Gastronomie et propagande, curieux mélange, ça va ruiner son affaire à moins que les BDS du coin se dévouent pour manger chez elle tous les jours…

    2. Laurence Salmon

      Foutez lui la paix à ce pauvre Cyril Lignac
      Il a présenté des bons mets Israélien avec des gens sympa

    3. Zayith

      Vu qu’elle écrit inchallah sur son blog et qu’il y a une photo d’Al Aqsa, on va dire que plutôt si. C’est marrant d’ailleurs, dans les commentaires quelqu’un écrit « je suis algérienne, donc forcément palestinienne… ». Si ça continue comme ça, se revendiquer Palestinien ou même juste pro-Palestinien deviendra carrément un aveu d’antisémitisme ! Le syndrome du « Je suis… » inventé pour tous nous diviser.

    4. Armand Maruani

       » Spécialités palestiniennes  » ?

      Un couteau et une ceinture explosive que l’on fait gouter aux enfants dés leur jeune äge pour tuer le maximum d’innocents israéliens .

      Les palos trouvent cela de  » bon goüt « .

    5. Moka

      Vous n avez pas compris Armand pour la cause palestinniene tous est permis,tuer femmes et enfants au non de la résistance du pauvre peuple opprimé .Selon nos médias c es un acte de résistance pour la cause palestinienne.

    6. Corto

      Ce qui est plus que surprenant, c’est que les arabes ayant usurpé le terme « palestinien » et recevant depuis 1948 des aides humanitaires à cause de leur supposé statut de « réfugié » aient justement choisi le mot hébreu de « palestinien » qui signifie « envahisseur » !

      Quoi ? Des « réfugiés » arabes qui utilisent un mot mot hébreu signifiant « envahisseur » (פולשים), ce n’est pas moi qui l’ai inventer, je l’aurai voulu que je n’y serai jamais arrivé !!

      Les ex-nazis de cette Europe si unie, selon les termes d’un certain adolf leur octroient des centaines de milliards depuis des décennies et ils n’ont même pas pris le temps de vérifier ce que signifiait « palestinien » dans sa langue originelle, en l’occurrence l’hébreu, alors que les vrais réfugiés expulsés des pays musulmans depuis 1948 étaient tous des juifs, soit 1 million ?

      Comme dirait Obélix, plus c’est gros et plus ça passe !

      Ils sont fous ces romains !!!

    7. michael

      israel n’a plus rien a prouver, pour les arabes la seule solution c’est la guerre, je ne leur conseil pas

    8. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Pas très cher Rania, si on doit mettre votre lettre sur le plateau d’une balance et qu’on mettait sur l’autre les dizaines de copies de votre lettre à laquelle on aurait juste changé le nom du peuple occupé et celui de l’occupant ainsi que les dates on s’apercevrait très vite que des dizaines de peuples auraient pu écrire la même lettre que la votre pour dénoncer l’araboislam conquérant. Les témoignages de tous ces peuples que l’araboislamisme à mis à genoux, à colonisé, converti de force, remplacé. Tous ces témoignages de peuples enracinés dont la culture et le patrimoine à été piétiné, détruit, razzié, nié, remplacé. Des dizaines de témoignage qui rendrait votre lettre de descendante des Peuples de la Mer insignifiante.

    9. Corto

      goebels disait et l’a même écrit, « mentez, mentez et mentez encore, ensuite quiconque dira le contraire sera traité de fou » !

      C’est exactement ce que font les arabes de Judée-Samarie et de Jordanie, ils en sont venu à mentir systématiquement, le jour où leur président élu pour 4 ans à vie aurait le malheur de dire une seule fois la vérité, ils le font assassiner et toute la clique (ou presque) de l’onu avec !!

      Ce qu’ils ignorent, deux choses : 1, c’est comment à finit goebels et 2, c’est qu’ils se mentent également entre eux et qu^’ensuite, ils n’ont plus que les assassinats (entre eux)

    10. David

      Il faudrait ne pas oublié les juifs qui vivaient dans le monde arabe en dhimmitude qui ont été spoliés, massacrés, chassés ,exilés des pays où ils y vivaient depuis des siècles Ils sont partis sans faire de bruit alors que les Egyptiens,Jordaniens,Libanais … qui ont squatté le territoire juif pendant des siècles sont encore là et se complaisent de vivre dans le seul pays démocratique du moyen orient d’où ils lancent des cris de haine contre les soi-disant occupants

    11. belle

      Les musulmans st les plus gros colonisateurs assassins de l histoire et ces mytomanes assassins se pensent en vicos …
      Ils st ts des renegats/traites de leurs ancetres convertis de force par cette religion de pervers…
      Lislam religion volee aux chretiens et juifs et transformee en religion de haine…
      Religion de rates fanatiques buveurs de sang voleurs de terre et d histoire…

      Raniania elle A LE NOM de ses regles???

    12. michael

      les arabes ne vont jamais accepter jerusalem capital e israel pays juif , ils ne veulent pas couper le cordon bellical,on dirait »
      il ne faut plus repondre a ces menteurs et imbeciles,tout est ecrit dans les livres
      meme dans le coran et le nouveau testament

    13. michael

      ils veulent faire comme je suis charlie ,maintenant tous les musulmans du monde
      « j’suis palestinien » c’est la mode
      ils vont declarer une guerre sans doute et seront detruit

    14. Emma

      La vérité n’est jamais facile à entendre n’estce Pas Raniania ? Relis tes copies , si tes plats sont aussi insipides que ta culture alors tu n’en dois pas avoir beaucoup de succès

    15. Laurence Salmon

      Des voleurs de tout ces arabos muzzs avec leurs soutiens les islamo nazis

      Ce qui pose problème c que l archéologie est en train de mettre à jour même ce que mangeaient les Juifs sous l antiquité 😤

    16. Corto

      Je plain tous ceux qui n’arrivent pas à aimer Israël, ses Pères et Son Créateur !

      Je les plains, car ils doivent souffrir sans vraiment comprendre que quoi ils souffrent, lorsque l’on sait la raison de sa souffrance, certes la douleur est là mais l’on sait quelle est sa cause, ceux qui souffrent sans connaitre vraiment l’origine de leur souffrance deviennent de la souffrance à l’état pure !

    17. ait ouaghlis nadir

      je suis Kabyle, berbere d’afrique du nord.
      ce que dit Noga sur les kabyles, dans sa lettre/reponse a Rania, est plus que vraie : nous kabyles vivons une veritable oppression de l’arabo-islamisme. A ce jour, nous n’avons pas abdique face aux arabes , race qui detruit tout sur son passage; il suffit de voir ce qui se passe actuellement sur une grande partie du monde dit arabo-musulman.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *