toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pologne: Un projet de loi révisionniste sur la Shoah. Israël accuse Varsovie de vouloir «changer l’Histoire»


Pologne: Un projet de loi révisionniste sur la Shoah. Israël accuse Varsovie de vouloir «changer l’Histoire»

Israël a accusé le 27 janvier 2018 la Pologne de vouloir «changer l’Histoire», au lendemain du vote par la chambre basse du Parlement polonais d’une loi liée à la Shoah qui sanctionne l’emploi du terme «camps de la mort polonais».

Un projet de loi voté le 26 janvier par chambre basse du Parlement polonais a provoqué l’indignation des autorités israéliennes.

Cette loi prévoit une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison pour les Polonais et les étrangers qui utiliseraient le terme «camps de la mort polonais», pour qualifier les camps d’extermination que les nazis avaient installés en Pologne quand ils occupaient ce pays durant la Seconde Guerre mondiale. Pour entrer en vigueur, ce texte doit être voté par le Sénat et signé par le président polonais.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a donné instruction à l’ambassadeur d’Israël à Varsovie de rencontrer le Premier ministre polonais dès le soir du 27 janvier «pour lui exprimer [s]a ferme opposition à cette loi», selon un communiqué de ses services.

Selon l’agence polonaise PAP, l’ambassadeur israélien Anna Azari a appelé Varsovie à modifier la loi lors d’une cérémonie, le 27 janvier, marquant le 73e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, qui coïncide avec la journée internationale à la mémoire des victimes de l’Holocauste.

Par ailleurs, le chargé d’affaires polonais auprès de l’ambassade de Pologne à Tel-Aviv, en l’absence de l’ambassadeur, a été convoqué le 28 janvier à Jérusalem, selon des propos du porte-parole du ministère des Affaires étrangères à l’agence PAP.

Pour Israël, cette nouvelle loi polonaise constitue une tentative de nier la participation de la Pologne à l’extermination des juifs

Pour les Polonais, l’utilisation du terme «camps de la mort polonais» donne la fausse impression que leur pays est responsable de la Shoah.

Israël demande au gouvernement polonais de modifier cette loi avant son adoption définitive

Pour les dirigeants israéliens, ce texte représente une tentative de nier la participation de la Pologne à l’extermination des juifs par les nazis durant la Seconde Guerre mondiale. «Cette loi est sans fondement. On ne peut pas changer l’Histoire et l’Holocauste ne peut pas être nié», a déclaré Benjamin Netanyahou.

«Israël demande au gouvernement polonais de modifier cette loi avant son adoption définitive», a affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Un responsable de ce ministère a confié à l’AFP que cette loi visait à «dédouaner les Polonais de leur rôle pendant et après la Shoah».

Les dirigeants de l’opposition de gauche et centriste en Israël, Isaac Herzog et Yair Lapid, ont également dénoncé le texte de loi polonais, tout comme le député arabe d’opposition Ahmed Tibi.

Yad Vashem, le mémorial de la Shoah à Jérusalem, a également critiqué le texte mais de manière plus nuancée. «Cette loi est susceptible de brouiller la vérité historique concernant l’assistance que les Allemands ont reçue de la part de la population polonaise durant l’Holocauste», a souligné dans un communiqué cette institution, qui a toutefois reconnu «qu’il ne fait aucun doute que le terme « camps de la mort polonais » constitue une interprétation erronée de l’histoire» ».







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Pologne: Un projet de loi révisionniste sur la Shoah. Israël accuse Varsovie de vouloir «changer l’Histoire»

    1. Laurence Salmon

      Oui mais c’est vrai
      La Pologne à eu le plus grand nombre de camps d extermination de Juifs
      Dont le plus grand Aushwitz
      Le nombre de Juifs exterminés à Aushwitz est terrible
      1 million d enfants
      La population Polonaise avait un nombre considérable de personnes juives
      En 1945
      Plus un seul
      Il n y a qu a regarder les documentaires et lire et voir le film de C Lanzman

    2. Laurence Salmon

      Et en plus l insigne qu il y a au dessus du portail à été volé

      Ces gays qui défendent Israël article
      Aushwitz 27/1/1945

      A lire absolument

    3. Laurence Salmon

      Oui il y a que du déni de vérité à notre époque
      MazEn, l unesco , l onu etc
      Israël porte plainte mais il faut que l onu etc l Europe

    4. rouffart

      La Pologne ne change pas, hélas ! Antisémites,toujours !
      L’ONU, l’Unesco, c’est pas mieux….
      Ce pays devrait avoir honte de leur catholiques.
      Car, les Européens en majorité ne sont pas contre le peuple juif.

    5. rouffart

      La Pologne ne change pas, hélas ! Antisémites,toujours !
      L’ONU, l’Unesco, c’est pas mieux….
      Ce pays devrait avoir honte de leur catholiques.
      Car, les Européens en majorité ne sont pas contre le peuple juif.
      (non ce n’est pas un doublon, je ne crois pas, en tout cas…)

    6. sarah

      Les polonais ont un lourd passé antisémite et un présent qui n’est guère mieux : après la Deuxième Guerre Mondiale, les juifs polonais qui ont voulu rentrer chez eux ont subi des pogroms en 1945 et en 1946.
      Autrichiens et Italiens n’ont jamais voulu reconnaître également leur participation dans la Shoah et la France anti-dreyfusarde, la France des antisémites Céline et Maurras pour ne citer que ces deux ordures et celle de Pétain, ont passé le relais à la France de Fofana, Merdah, Coulibaly, Nemmouche.
      De toute façon, Pologne, Italie, Autriche, France et même Allemagne ne m’inspirent aucune confiance en matière de lutte contre d’antisémitisme : la sinistre de la Culture de la France a quand même préfacé un livre vantant Maurras. après que le premier sinistre ait dit que Céline était un écrivain remarquable il y a un mois. Triste Europe.

    7. Armand Maruani

      Les polonais ont toujours fait appel à la France pour les défendre .

      Beaucoup de morts à cause d’eux .

      Qu’ils cessent de faire chier les Juifs et qu’ils s’occupent déja à défendre leur pays

    8. Armand Maruani

      Les Juifs étaient dispersés et sans défense , c’était facile de s’en prendre à eux mais D. merci ils avaient une cervelle qui fonctionnait bien .

      Eh bien malgré la Shoah ils ont prouvé qu’ils étaient encore là et bien là .

      A la finale le peuple Juif a eu le dernier mot : Israël est devenu le phare de l’Humanité .

      Quant à la Pologne poussiéreuse elle poursuit ses chimères comme si elle vivait encore au Moyen-Âge .

    9. alauda

      Obama s’est fait épinglé en 2012 pour avoir employé l’expression « Polish death camps » le jour où il rendait un hommage post mortem à Jan Karski, résistant polonais : « Before one trips across enemy lines resistance fighters told him that Jews were being murdered on a massive scale and smuggled him into the warsaw ghetto and a polish death camp to see for himself ».

      L’expression n’est employée qu’en anglais et en allemand (ZDF a été épinglé aussi plus récemment).

      Je ne l’ai jamais vue dans ma langue. Quand on situe géographiquement un lieu qui n’est pas sous la juridiction du pays, on use de la préposition « en » suivi du pays dont on parle.

      Même si de nombreux Polonais ont collaboré, les professionnels du discours politique ou médiatique peuvent faire l’effort d’écrire ou parler de manière nuancée et juste. Comme le souligne d’ailleurs Yad Vashem, l’expression qui fait polémique « constitue une interprétation erronée de l’histoire ».

    10. alauda

      Obama s’est fait épingler en 2012 pour avoir employé l’expression « Polish death camps » le jour où il rendait un hommage à Jan Karski, résistant polonais : « Before one trips across enemy lines resistance fighters told him that Jews were being murdered on a massive scale and smuggled him into the warsaw ghetto and a polish death camp to see for himself ».

      L’expression n’est employée qu’en anglais et en allemand (ZDF a été épinglé aussi plus récemment).

      Je ne l’ai jamais vue dans ma langue. Quand on situe géographiquement un lieu qui n’est pas sous la juridiction du pays, on use de la préposition « en » suivi du pays dont on parle.

      Même si de nombreux Polonais ont collaboré, les professionnels du discours politique ou médiatique peuvent faire l’effort d’écrire ou parler de manière nuancée et juste. Comme le souligne d’ailleurs Yad Vashem, l’expression qui fait polémique « constitue une interprétation erronée de l’histoire ».

    11. Danuta

      Tout d’abord, ce ne sont pas les Polonais qui ont construit les camps de concentration, mais les Allemands. Auschwitz n’est pas un nom polonais ni un Birkenau, il y a aussi une inscription allemande sur la porte. J’ai toujours été du côté des Juifs, et je ne me laissais pas dire de mauvaises choses à propos d’Israël, mais après ces articles sales et des commentaires encore plus sales, j’ai changé d’avis. Je ne veux rien entendre sur les Juifs ou sur Israël. Je suis désolé, je suis vraiment désolé.
      La majorité d’entre vous ne connaissez pas l’histoire mais en Pologne il y avait une organisation juive qui collaborait avec l’occupant allemand. Il y a des choses qui valent la peine d’être connues au sujet de la « nation juive blessée »

    12. Armand Maruani

      @ Danuta

      Est ce que des Juifs ont massacré des polonais ? NON

      Est ce que des polonais ont massacré des Juifs et ont collaboré acec les nazis ? OUI

      Bien sûr maintenant on peut toujours faire les poubelles de l’histoire on trouvera toujours un os à ronger .

      @  » Je ne veux rien entendre sur les Juifs ou sur Israël. » .

      Vous auriez dû commencer par ne pas mettre les pieds sur ce site parceque nous aussi nous n’aimons pas les antisémites , même masqués .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *