toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Pence commence sa tournée au Moyen-Orient : soutien de l’Egypte, boycotte des députés arabes israéliens


Pence commence sa tournée au Moyen-Orient : soutien de l’Egypte, boycotte des députés arabes israéliens

Le vice-président américain Mike Pence a entamé samedi un voyage au Moyen-Orient avec une visite en Egypte, où il s’est engagé à soutenir fermement le président Abdel Fattah al-Sissi dans la lutte de la nation contre le terrorisme.

Pence a déclaré que les liens entre les deux pays n’avaient jamais été plus forts après une période de “dérive” et que le président Donald Trump a envoyé sa gratitude à Sisi pour la mise en œuvre des réformes économiques.

“Nous nous tenons côte à côte avec vous en Égypte dans la lutte contre le terrorisme”, a déclaré M. Pence.

Sisi a déclaré que les deux hommes ont discuté des moyens d’éliminer la “maladie et le cancer” du terrorisme et ont appelé Trump un ami.

La visite rapide de Pence vient au début d’une tournée de trois pays qui comprend également des arrêts en Jordanie et en Israël. C’est la visite de haut niveau d’un responsable américain dans la région depuis décembre, quand Trump a reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël.

Pence, un chrétien conservateur qui était l’une des forces motrices derrière cette décision, et Sisi n’a pas discuté de la décision de Jérusalem lors de leurs remarques publiques devant les journalistes.

L’Égypte a été confrontée à des problèmes de sécurité, notamment des attaques de terroristes de l’État islamique dans la région du nord du Sinaï. Trump a fait de la lutte contre l’État islamique une priorité absolue.

En arrivant au palais où Pence et Sisi se sont rencontrés, les journalistes voyageant avec le vice-président n’ont pas été autorisés à sortir de leur camionnette et à entrer dans le bâtiment. Finalement, ils ont été admis et autorisés à assister à une partie de la réunion.

Du Caire, Pence se rendra en Jordanie, où il rencontrera le roi Abdullah, un proche allié des Etats-Unis. Abdullah a mis en garde contre la déclaration de Jérusalem comme capitale d’Israël, affirmant que cela aurait un impact dangereux sur la stabilité régionale et entraverait les efforts américains pour reprendre les pourparlers de paix.

Pence terminera son voyage en Israël, où il sera chaleureusement accueilli à la suite de la décision de Trump. Il prévoit de rencontrer le Premier ministre Binyamin Netanyahu, de s’adresser à la Knesset et de visiter le Kottel.

Pence arrivera à l’aéroport international Ben Gourion à 18h45 . Ce sera une petite réception rapide. Sans discours et honneurs. La route numéro 1 sera bloquée pour la circulation, et Pence et son entourage iront à Jérusalem pour une journée bien remplie.

Demain matin, le vice-président rencontrera le Premier ministre et immédiatement après viendra à la Knesset et s’adressera aux membres de la Knesset. La plupart des députés de la liste conjointe ont décidé de boycotter son discours . Ils peuvent regretter cette décision, et pas seulement parce qu’elle est perçue par les Américains comme une insulte. Pence parlera dans son discours, entre autres de l’engagement de la Maison Blanche à la solution de deux Etats et de la nécessité de préserver le statu quo dans les lieux saints de Jérusalem.

Le vice-président a été l’une des forces motrices derrière le président Trump pour déclarer la reconnaissance historique de Jérusalem comme capitale d’Israël et la décision de transférer l’ambassade dès que possible à Jérusalem.

En tant que gouverneur de l’Indiana, il s’est souvent prononcé en faveur des intérêts d’Israël au Moyen-Orient et, en tant que candidat numéro deux du président, il promeut les deux élections à Jérusalem même lorsque la Maison-Blanche en connaît les implications.

Le président égyptien, al-Sisi, a exprimé son mécontentement face à cette décision, mais les Egyptiens sont intéressés à faire avancer le processus de paix et à faire pression sur Abu Mazen et le Hamas pour qu’ils reviennent à la table des négociations avec les Etats-Unis.

Il rencontrera également le président Rivlin, rendra visite à Yad Vashem et au Mur du Kottel et, mardi après-midi, retournera aux États-Unis. En Israël, ils feront tout ce qu’ils peuvent pour que cette importante visite diplomatique soit également un succès.

Pence ne doit pas rencontrer les dirigeants palestiniens lors de sa visite dans la région.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Pence commence sa tournée au Moyen-Orient : soutien de l’Egypte, boycotte des députés arabes israéliens

    1. michael

      il faut etre dingue pour accepter des deputes arabe musulmans en israel.
      ils vivent comme des roi et se permettent de se comporter comme des deputes du hamas,
      fouttez les a la porte et qu’ils aille chez eux en jordanie ou en turquie

    2. sarah

      En fait, ce boycott des arabes israëliens et des arabes de Palestine sert Israël parce que l’Etat Juif ne se gênera pas non plus pour boycotter les pourparlers quand c’est l’UE, France en tête, pro-palestinienne qui les proposeront : on aboutira à ce que tout tourne en rond et l’Etat Hébreu continuera à construire jusqu’à la rive Est du Jourdain tranquillement.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *