toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les Palestiniens ont versé près de 350 millions de dollars aux terroristes en 2017


Les Palestiniens ont versé près de 350 millions de dollars aux terroristes en 2017

Le gouvernement israélien a révélé le montant des salaires et primes versés aux terroristes palestiniens, un système « d’indemnisation » qui augmente en fonction de la gravité du crime commis.

Rien qu’en 2017, l’Autorité palestinienne a versé aux terroristes et leurs proches plus de 347 millions de dollars, rapporte mardi le ministère israélien de la Défense à la commission des Affaires étrangères et de la Défense, selon un rapport du Jerusalem Post.

Les chiffres proviennent des propres registres de l’Autorité palestinienne, qui ont également révélé un barème de paiements qui augmente considérablement, proportionnellement au crime commis. Plus précisément, les terroristes condamnés à trois à cinq ans de prison reçoivent du gouvernement palestinien 580 dollars par mois, ce qui équivaut au revenu palestinien moyen. Mais l’Autorité palestinienne multiplie par cinq ce salaire lors le terroriste est condamné à 20 ans de prison ou plus, soit plus de 2 800 dollars par mois.

L’Autorité palestinienne complète ces salaires de base par des primes pour les terroristes qui détiennent également la nationalité israélienne et ceux qui ont des enfants et des conjoints. Chaque case supplémentaire que le terroriste peut cocher leur rapporte de 15 à 120 dollars de plus par mois.

Ainsi un palestinien qui commet un meurtre, peut espérer toucher 2 900 dollars par mois quand le salaire moyen par mois pour un israélien honnête est de 2 700 dollars.

En réponse à cette politique palestinienne toujours en application, Avigdor Liberman, membre de la Knesset, a présenté un projet de loi visant à déduire les totaux des salaires terroristes des fonds qu’Israël perçoit pour l’Autorité palestinienne via diverses taxes et tarifs.

Ce projet de loi fait écho à la nouvelle législation américaine appelée Taylor Force Act, qui conditionne l’aide américaine à venir au profit des Palestiniens contre l’arrêt du système de salariat des terroristes. Le projet de loi est en train de se frayer un chemin au Sénat américain avec un soutien bipartisan.

La version israélienne du projet de loi définit le terme «terroriste» comme toute personne qui a commis une infraction à la sécurité et jugé par un tribunal. Que le terroriste soit encore en vie ou pas.

source: jpost





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Les Palestiniens ont versé près de 350 millions de dollars aux terroristes en 2017

    1. Laurence Salmon

      En fait nous payons via l Europe pour que mazen finance des gens qui vont éclater la gueule des Juifs en Israël ?
      C ça ?

    2. rouffart

      Hélas, tant que la gauche et les socialo. seront tournés en faisant des courbettes vers l’islam, si on ne réagit pas, ce sera bientôt la fin de notre civilisation.
      La Palestine est un leurre puisque c’est le nom donné par l’Empire romain aux Philistins (Palestine signifie « envahisseurs » ) ennemis des Hébreux.
      Le sieur Arafat faisait de nouveau du blablabla !!!
      Mais le peuple israélien a, par chance ! – de quoi tenir, et pas qu’un peu ! C’est un peuple travailleur, créatif, super-intelligent, courageux; pas comme « en face »!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *