toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Iran : Narges Hosseini a été arrêtée pour avoir défié les autorités en ôtant son foulard, la caution a été fixée à 90 000€


Iran : Narges Hosseini a été arrêtée pour avoir défié les autorités en ôtant son foulard, la caution a été fixée à 90 000€

Une Iranienne ayant défié publiquement lundi à Téhéran l’obligation faite aux femmes de se voiler dans l’espace public a été arrêtée. La caution pour sa libération fixée à près de 90 000 euros.

Elle fait partie de ces femmes qui ont bravé la loi en vigueur en Iran depuis la Révolution islamique de 1979. Celle qui impose aux femmes de sortir tête voilée et le corps couvert dans l’espace public. Narges Hosseini a défié publiquement lundi à Téhéran les autorités en ôtant son foulard.

Elle a été arrêtée et la caution pour sa libération a été fixée à près de 90 000 euros, a déclaré mardi son avocate. D’autres femmes l’ont imitée le même jour dans plusieurs autres lieux de la ville, où début janvier plusieurs manifestations avaient éclaté pour protester contre le pouvoir et la vie chère.

La jeune femme est détenue à la prison de Gharchak, à une trentaine de kilomètres au sud de Téhéran, a indiqué Me Nasrin Sotoudeh, qui a affirmé avoir été contactée par sa famille pour la défendre. Selon Me Sotoudeh, la caution pour sa libération a été fixée à 5 milliards de rials (près de 90 000 euros). « Dans la mesure où le juge connaît la situation financière de la famille, fixer une caution aussi élevée montrent que (les autorités) ont l’intention de maintenir cette personne en détention », a dit Me Sotoudeh.

Trois autres femmes avec elle

Selon des photos ayant circulé sur les médias sociaux, sa cliente a dénoncé publiquement le port du voile lundi en montant tête nue sur une armoire électrique, à un carrefour d’une artère fréquentée du centre de Téhéran, et en posant quelques minutes avec son foulard pendu au bout d’une perche. Trois autres femmes semblent avoir mis en scène le même genre de protestation solitaire lundi, selon d’autres photos diffusées sur Twitter.

Elles suivaient l’exemple d’une Iranienne arrêtée fin décembre après avoir fait de même sur la rue Enghelab (« Révolution » en persan). C’est à cet endroit que Narges Hosseini a manifesté lundi son ras-le-bol concernant le code vestimentaire que la charia impose aux femmes en Iran. Me Soutoudeh avait indiqué lundi avoir obtenu la certitude que la première contestatrice avait été libérée après environ un mois de détention. Plusieurs nouvelles photos de femmes non voilées, dans la même mise en scène, sont apparues sur internet mardi, sans qu’il soit possible de vérifier immédiatement leur authenticité.

Avocate engagée en faveur des droits de l’Homme et lauréate en 2012 du Prix Sakharov pour la liberté de l’esprit décerné par le Parlement, Me Sotoudeh a indiqué ne pas connaître les charges retenues contre Narges Hosseini.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Iran : Narges Hosseini a été arrêtée pour avoir défié les autorités en ôtant son foulard, la caution a été fixée à 90 000€

    1. LeClairvoyant

      Il faut s’inspirer de l’Iran, et monter qu’on n’est pas du même pays.
      En France il faut faire des amandes pour porter le foulard de 90 000 euros, car en payant l’amande on lui enlève la bêtise de la tête à certaines « gourdes » qui font dans la provocation !

    2. Claire

      Où l’on voit la mansuétude de la RATP (religion d’amour, de tolérance et de paix)! Normalement elle aurait dû être lapidée…

    3. Moka

      C est pour cela que j admire leur courage incontestable des militantes iraniennes qui risquent leurs vies pour fair e valoir leurs causes.

    4. alauda

      Rachid Nekkaz, qui se prétend « militant des droits de l’homme », n’a pas encore offert son obole ?

    5. Claude

      Comme il doit être harassant de tenter de survivre dans un pays où, à chaque instant, le jour, la nuit, vous risquez de vous faire arrêter par la milice et disparaître à tout jamais.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *