toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Abbas appelle les 28 de l’UE à reconnaître « rapidement » la Palestine comme Etat


Abbas appelle les 28 de l’UE à reconnaître « rapidement » la Palestine comme Etat

Le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en déplacement à Bruxelles, a appelé lundi les Etats membres de l’Union européenne à reconnaître « rapidement » la Palestine comme un Etat indépendant, jugeant qu’il n’y avait pas de « contradiction » avec « une reprise des négociations » de paix avec Israël.

« Nous considérons vraiment l’Union européenne comme une véritable partenaire et amie et pour cette raison, nous appelons ses Etats membres à reconnaître rapidement l’Etat de Palestine », a déclaré M. Abbas, venu chercher le soutien des Européens après la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme la capitale d’Israël.





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 18 thoughts on “Abbas appelle les 28 de l’UE à reconnaître « rapidement » la Palestine comme Etat

    1. andre

      La derniere fois qu’Abbas s’etait exprime devant l’Assemblee europeenne, en debitant comme a l’accoutumee ses accusations contre Israel, il avait eu droit a une « standing ovation »: il est bien sur impossible de se prononcer sur la proportion d’antisemites, de fanatiques ou de cretins constituant cette assemblee. Mais on peut esperer que Mme Mogherini ne represente pas la totalite du cercle beaucoup plus restreint condamne a ecouter ce grand homme.

    2. liberté

      va te faire foutre descendant du mufti de jerusalem sale nazi accepté ta recopnnaissance rendrai de facto leurope nazi

    3. Corto

      « Palestine »

      C’est magnifique, ils utilisent un nom hébreu pour appeler leur « état » et qui, plus-est, signifie « envahisseur » !

    4. Corto

      Vous pouvez demander à n’importe quel idiot de l’UE, quelle est la signification du terme « palestine » et son origine !

      Il vous dira qu’il ne sait pas ou alors, il vous racontera un compte de noël avec des ânes et des boeufs !

      @liberté,

      Tu savais j’espère, comment arafat est devenu le leader des nazislamistes ?

      C’était l’amant de al husseini pendant plus de 15 ans, arafat avait 16 ans quand il est entré dans le lit du vieux pédophile nazi, c’est comme ça qu’il est devenu le « neveu » d’al husseini !

    5. Rouffart

      Bien sûr que « Palestine » signifie en grec ancien « Envahisseurs » !!! Et c’était le pays des Philistins avec la même signification …. ennemis des Hébreux…
      Quel débile ce Arafat, et il rend son « état » complètement ridicule !!!!

    6. alauda

      La Mégèrini même pas élue va se faire peloter par ce vieux maître-chanteur libidineux qui n’a rien à offrir qu’un marché de dupes. Quel dégoût !

      La seule chose de bien en UE, c’est que la reconnaissance d’un État palestinien divise les Vingt-Huit. Pourvu que la division dure encore longtemps, parce que des amis comme ça, on s’en passe.

    7. Cyrano

      Ces dirigeants européens sont tellement pro-arabes et anti- TRUMP qu’ils sont capables de voter pour ce couillon. Le temps et proche où tous ces cellules terroristes dormantes se réveilleront . Hélas tous les pourris sont protégés par nos associations très charitables mais pas pour les chrétiens d’orient qui continuent à se faire massacrer. Le abbas a beau jeu d’appeler les chrétiens à son secours c’est de chez lui que 80% des chrétiens ont fui de peur de subir le même sort que ceux d’irak et de syrie . Je me souviens lors d’un voyage en terre sainte il y a trois ans avoir lu une affiche publicitaire immense en anglais à l’entrée de Nazarette un appel à la conversion immédiate des chrétiens palestiniens à l’islam . Et maintenant l’autre guignol vient ramener sa fraise . Tu parles d’un faux cul .

    8. Yehudah

      L’insulte la plus cruelle d’Abbas dans son discours dimanche dernier était de prétendre sans vergogne que les Juifs qui sont restés en Europe pour faire face à l’Holocauste ont choisi de ne pas venir en Terre Sainte. « Les Juifs ne voulaient pas venir en Palestine même après ce qu’ils ont traversé en Europe, avec des pogroms et même après l’Holocauste », a affirmé M. Abbas.

      Contrairement à la prétention scandaleuse d’Abbas, plus de 60 000 Juifs allemands ont émigré là dans les années 1930, malgré des obstacles substantiels qui comprenaient de sévères restrictions imposées par les Britanniques qui administraient la région sous le mandat britannique pour la Palestine. Les Britanniques accédaient aux demandes arabes. Les Juifs qui arrivaient à bord des navires en défiant les limitations d’entrée de la Grande-Bretagne risquaient d’être placés dans des autocars en cage pour être incarcérés dans des camps de détention. Abbas devrait remercier les Britanniques pour ces mesures sévères visant à endiguer l’immigration juive à l’époque nazie.

      Parlant de l’ère nazie, Haj Amin al-Husseini, qui servit de mufti de Jérusalem entre 1921 et 1936, rencontra Adolf Hitler, Heinrich Himmler, Joachim Von Ribbentrop et d’autres dirigeants nazis en Europe en novembre 1941. Ils s’entendirent très bien, reconnaissant que les Juifs étaient leur ennemi commun. Deux ans après cette rencontre, Himmler écrivit à al-Husseini une lettre déclarant que les dirigeants nazis «suivaient de près la bataille des Arabes en quête de liberté – et en particulier en Palestine – contre les envahisseurs juifs».
      Dans The Oslo Syndrome, l’historien Kenneth Levin écrit:

      « Peu de temps après avoir signé la Déclaration de principes et la fameuse poignée de main entre Yasser Arafat et le Premier ministre israélien Yitzhak Rabin sur la pelouse de la Maison-Blanche, Arafat déclarait à son électorat palestinien sur la télévision jordanienne qu’Oslo devait être comprise dans les termes de la décision de 1974 du Conseil national palestinien [de l’OLP]. C’était une référence au soi-disant Plan des Phases, selon lequel l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) acquerrait tout les territoire possible par des négociations, puis utiliserait cette terre comme base offensive pour poursuivre son but ultime d’anéantissement d’Israël

      Les mots « l’annihilation d’Israël » ne sont pas synonymes de « négociation pour obtenir un état d’OLP »; leur signification est plus proche de «l’assassinat de chaque Juif vivant actuellement en Israël.» Et en fait, la constitution de l’OLP appelle à l’extermination du peuple juif . Donc, le soi-disant Plan des Phases de Yasser Arafat – toute son approche des accords d’Oslo – ressemble à une stratégie de «cheval de Troie».
      L’idée était simple: comme les Grecs, semblent concéder la défaite, et faire un cadeau en échange d’une invitation dans l’état juif. Le cadeau était la promesse de la paix. Une fois à l’intérieur, cependant, l’OLP utiliserait son pouvoir sur la population arabe vivant là pour l’endoctriner dans l’idéologie anti-juive la plus haineuse et la plus violente, procédant par la suite avec les massacres de masse. Ce plan de phases, grâce à la pression américaine, est devenu le processus de «paix» d’Oslo
      Si l’hypothèse de la «trahison» est correcte, alors cela signifiera que le modèle observé lors de la Seconde Guerre mondiale – quand de nombreux dirigeants juifs trahissaient leurs frères juifs alors même que la population juive européenne était exterminée – se répète. Si le le juif ordinaire ne decide pas maintenant de se défendre rapidement contre leur direction actuelle, des millions de Juifs, d’enfants innocents vont mourir à nouveau a cause de l’attitude traitre de leur leaders..
      Le temps est presque deja écoulé

    9. Corto

      Cyrano et Alauda, une bonne partie des gouvernements européens n’accepteront pas de signer ce torchon, cela pour plusieurs raisons, d’abord ce n’est plus l’Europe des 28 mais des 27 et ensuite certains sont extrêmement conscients du danger en soutenant quoi que ce soit de musulman par les temps qui courent, ensuite, bon nombre sont plus soutenus par les USA que par l’UE.

      Par contre le sujet risque bien de diviser l’Europe de manière bien plus profonde que ça en à l’air !

      Cette fois les camps seront clairement reconnaissables, plus de doute possible et Trump ne va pas avertir 2 fois !

    10. Corto

      Par contre dans cette affaire, Trump ne va louper l’occase de dire aux européens si charitables avec les nazis, que si ils veulent absolument prendre cette direction, cette fois les USA stopperont net la totalité de leurs aides aux palots et c’est bien plus que les chiffres officiels, l’onu et le hcr occultent les montants engagés, ce qu’ils annoncent officiellement ne représente pas les 20% du budget réel !

    11. Pinhas

      Pauvre merde d’abbasssassin .

      Tu n’es plus crédible et seuls les collabos te suivront dans tes délires de dingue.

      Il faut que le monde s’instruise un minimum et sache que la jordanie et ou la cis-jordanie n’a jamais été et ne sera jamais la palestine ..

      Le problème c’est qu’en France , en Europe les gens ne vérifient pas les dires et avalent tout cru les mensonges les plus énormes que ces voleurs leur donnent à ingurgiter .

      Hou ! Hou! Europe , réveille toi .

    12. michael

      il faut augmenter beaucoup les colonies et exporter les soi disant palestiniens chez eux et en europe; seule solution

    13. protagoras

      Etant donné l’antisémitisme « réflexe » que j’ai pu observer personnellement en France, non expliqué d’ailleurs par des antécédents religieux ou politiques ou arabophiles ( cf: certains militaires et diplomates), ni quoi que ce soit de clair et « classique » chez les personnes le manifestant, je crains que cette reconnaissance d’un état palestinien ne soit pas à prendre à la lègère……

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *