toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Un responsable iranien réagit aux informations de l’envoi d’officiers militaires israéliens à Ryad


Un responsable iranien réagit aux informations de l’envoi d’officiers militaires israéliens à Ryad

Ali Akbar Velayati, un haut responsable iranien, a mis en garde l’Arabie saoudite contre la « collaboration avec les sionistes » face aux informations faisant état de l’envoi d’officiers militaires israéliens à Ryad.

Une source anonyme émanant des services de sécurités au Proche Orient, a révélé l’envoi éminent de trois  experts militaires israéliens à Ryad, sur demande de l’Arabie saoudite. Leur objectif sera de conseiller les forces armées locales à mener le combat au Yémen contre les combattants chiites Houthis.

Le 19 décembre 2017, les rebelles chiites ont tiré un missile de moyenne portée de type « Borkan H2 » en direction du palais d’al-Yamamah de Riyad. Le 4 novembre dernier, un autre missile balistique a été tiré sur l’aéroport King Khalid près de la capitale saoudienne. Les missiles provenaient d’un fournisseur iranien.

Le prince héritier saoudien Ben Salmane, qui s’apprête à reprendre les rênes du pouvoir, se trouve heurté à un défi de taille : la situation va de mal en pis dans la mesure où le périmètre d’action balistique des rebelles pro iraniens.

Le chef du mouvement yéménite Ansarallah, Abdel Malek al-Houthi a prononcé un discours le 19 décembre. Il a affirmé que le régime saoudien n’est qu’un instrument entre les mains des Américains.

L’Arabie saoudite ne reconnaît pas officiellement Israël mais les deux parties partagent la crainte d’une hégémonie de l’Iran dans la région. Le chef d’Etat-major de l’armée israélienne Gadi Eizenkot a fait savoir le mois dernier que l’État juif et l’Arabie saoudite étaient en « accord total » sur le fait que l’Iran incarnait la plus forte menace à tout le Moyen Orient

Les Saoudiens et les Israéliens « faibles et insignifiants »

Le haut conseiller du chef suprême iranien Ali Khamenei  a minimisé de l’effet  de cette alliance israélo-saoudienne pour déjouer Téhéran, disant que les deux pays sont trop peu importants et inoffensifs pour poser un quelconque danger à la République islamique.

Ali Akbar Velyati a expliqué aux journalistes à Téhéran qu’Israël et l’Arabie saoudite ne sont pas une menace, les deux états étant « faibles et insignifiants », a rapporté l’agence de presse semi-officielle Fars.

Le conseiller a ajouté que la coopération présumée entre l’État juif et l’Arabie saoudite, qui n’a été mise en lumière que récemment dans les médias, a été continue depuis l’établissement d’Israël en 1948.

« Ils pensent qu’ils peuvent agir contre l’Iran en collaboration avec les sionistes mais si les sionistes étaient puissants, ils n’érigeraient pas de murs autour de leurs implantations », a ajouté Velyati.

Velayati a également rejeté les affirmations faites la semaine dernière par l’ambassadrice américaine aux Nations unies Nikki Haley, qui avait dit qu’un missile lancé par les rebelles yéménites vers l’aéroport de Ryad, le 4 novembre, avait été « conçu en Iran ».

Haley, a-t-il expliqué, est comme le président américain Donald Trump qui ne prononce que des paroles « ridicules et sans fondement ».

« La République islamique d’Iran n’a donné aucun missile au Yémen », a-t-il fait valoir.

Haley a affirmé la semaine dernière que Washington possédait des preuves « irréfutables » qu’au moins deux missiles lancés contre l’Arabie saoudite par les rebelles houthis yéménites ainsi que d’autres armes avaient été fabriqués en Iran.

L’Arabie saoudite, qui a mené une intervention militaire au Yémen avec l’appui des Etats-Unis depuis le mois de mars 2015, a demandé vendredi des actions immédiates contre son ennemi et adversaire régional, l’Iran, en raison des livraisons présumées de missiles. La république islamique a nié en avoir fourni.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Un responsable iranien réagit aux informations de l’envoi d’officiers militaires israéliens à Ryad

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *