toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Trump reporte la décision du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, Emmanuel Macron lui avait fait part de sa « préoccupation »


Trump reporte la décision du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, Emmanuel Macron lui avait fait part de sa « préoccupation »

La Maison-Blanche a annoncé lundi le report de la décision très attendue et hautement symbolique du déménagement de l’ambassade américaine à Jérusalem.

Dans la soirée, le président français a fait part à Trump de «sa préoccupation» en cas de reconnaissance de la ville comme capitale d’Israël.

Correspondant à Jérusalem

Le statut de Jérusalem, à propos duquel le président américain doit prendre de façon imminente une décision potentiellement lourde de conséquences, constitue depuis un demi-siècle l’un des points les plus épineux du conflit israélo-palestinien. Donald Trump a promis à plusieurs reprises, durant sa campagne électorale, d’y transférer l’ambassade des États-Unis auprès de l’État hébreu (celle-ci est actuellement située à Tel Aviv).

Une loi votée en 1995 par le Congrès affirme que «Jérusalem doit être reconnue comme la capitale de l’État d’Israël» et impose d’y implanter la représentation américaine. Les présidents successifs ont jusqu’à présent repoussé son application de six mois en six mois, dans l’attente que les deux parties adverses se mettent d’accord sur un partage de la ville. La dernière dérogation signée en ce sens arrive à expiration ce lundi, et on ignore encore quelles sont les intentions de l’actuel locataire de la Maison-Blanche qui a reporté sa décision à plus tard.

«Le président a été clair sur cette affaire depuis le départ: ce n’est pas une question de si (l’ambassade sera effectivement déplacée de Tel-Aviv à Jérusalem, NDLR), c’est une question de quand», a affirmé Hogan Gidley, un porte-parole de la Maison Blanche.

Macron préoccupé par le choix de Trump

Après un entretien téléphonique avec Donald Trump lundi soir, le président français, Emmanuel Macron, a dit sa préoccupation devant la possibilité de voir les États-Unis reconnaître unilatéralement Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël, selon un communiqué de l’Elysée. «Emmanuel Macron a rappelé que la question du statut de Jérusalem devra être réglée dans le cadre des négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, visant en particulier l’établissement de deux États, Israël et la Palestine, vivant côte à côte en paix et en sécurité avec Jérusalem pour capitale», dit ce communiqué. Les deux hommes «sont convenus de se reparler prochainement à ce sujet», poursuit le texte.

La position de la communauté internationale au sujet de Jérusalem n’a guère varié depuis 70 ans. Le plan de partage voté par l’assemblée générale des Nations Unies le 29 novembre 1947 prévoyait d’y créer un «corpus separatum» placé sous un régime d’administration internationale. L’histoire en décida cependant autrement, puisque Jérusalem fut divisée à l’issue de la première guerre israélo-arabe (1948-49). Sa partie Ouest fut conquise par le tout jeune État d’Israël, qui décida rapidement d’en faire sa capitale. Quant à la moitié orientale, où se situent la Vieille ville et les lieux saints des trois grandes religions monothéistes (le mur des Lamentations, la basilique du Saint-Sépulcre et la mosquée al-Aqsa), elle tomba provisoirement dans l’escarcelle du Royaume de Jordanie. Mais une large majorité de la communauté internationale persista à ne reconnaître aucune souveraineté sur la ville, si bien que de nombreux pays installèrent leur ambassade auprès d’Israël à Tel Aviv.

Source

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Trump reporte la décision du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, Emmanuel Macron lui avait fait part de sa « préoccupation »

    1. Lauence Salmon

      Va faire joujou macaron et tais toi
      Jérusalem juive , une et indivisible
      Pour un cultive soit disant t lamentable
      Bonne nouvelle

    2. rachel

      Tout d abord Jerusalem est historiquement juive ainsi que la Judee Samarie, y en a marre de contester l Histoire !

    3. alauda

      « L’info que les grands médias vont cacher : Mahmoud Abbas reconnaît que la Jordanie est l’Etat des Palestiniens » ; “Les Palestiniens et les Jordaniens forment un seul peuple vivant dans deux Etats”.
      (Le Monde juif, 27 Nov 2017)

      La solution à deux états… de fait existe.

    4. Elia

      Comme si c’était très important cette histoire d’ambassade !
      Il y a tellement d’autres problèmes à régler, d’autres dangers autour.
      Je pense que cette histoire de Jérusalem qui est mis sur le tapis tout le temps est la faute d’Israel.
      Ils ont jamais tenu bons après chaque guerre. Ils ont rendu des territoires, ils ont donné l’autorité de l’esplanade des mosquées aux Jordaniens, ils ont tout fait faux.
      Et maintenant ils peinent à imposer leur souveraineté sur Jérusalem, alors qu’ils n’ont rien fait de concret jusqu’à maintenant. Ils ont gelé les constructions, évacué des implantations, démolis des maisons des familles etc….La procédure de 2 états sur un territoire minuscule est toujours en vigueur et Israël dit qu’il est attaché à ce principe.
      Un sac de noeuds.

    5. Courage

      C est un sujet qui préoccupe plus le monde extérieur qu Israël en fait.

      Mais quelque soit la décision, Jérusalem est et restera éternellement, la capitale indivisible d Israël et de son histoire.

      Reconnue ou pas reconnue par les autres nations peu importe. c est écrit dans la Thora, livre incontestable sur la vérité et la justice de l histoire du peuple juif et de ses ancêtres.

      Demain d autres sujets surgiront contre Israël et les juifs, tant que l humanité toute entière ne se rendra pas a l évidence a accepter, le droit a l existence du peuple juif sur sa terre en Israël.

    6. sergei

      MACRONET a une peur bleue des palos, on sait tous que s’il approuve il aura les terroriste palos en France-arabia. il chie dans son froc..

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *