toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Selon le Hezbollah, les nouvelles plaques d’immatriculation des véhicules au Liban seront contrôlées par les Israéliens


Selon le Hezbollah, les nouvelles plaques d’immatriculation des véhicules au Liban seront contrôlées par les Israéliens

L’affaire des nouvelles plaques d’immatriculation des véhicules au Liban prend une dimension alarmante pour l’organisation djihadiste chiite.

La semaine dernière le ministre libanais de l’Intérieur, Nohad Machnouk, a annoncé  la mise en place de nouvelles plaques d’immatriculation pour tous les véhicules au Liban. Lors d’une conférence de presse M. Machnouk s’est félicité de ces nouvelles plaques, affirmant qu’elle rendent toute falsification « extrêmement difficile » à effectuer.

Le Ministre a dit qu’il s’agirait d’une mesure de lutter contre les fausses plaques d’immatriculation et pour lutter contre les actes terroristes et les vols de véhicules.

« Cette opération est l’une des garanties de sécurité au Liban. Ces nouvelles plaques renforcent la sécurité, et nous sommes entrés dans une phase où il ne peut plus y avoir de falsification. La situation sécuritaire est sous contrôle, mais il est de notre devoir d’adopter des mesures supplémentaires qui rassurent les citoyens« , a expliqué le ministre de l’Intérieur.

L’appel d’offres de l’année dernière au Liban, pour réglementer les marchés et les panneaux de voitures sous prétexte de contrôler la situation sécuritaire, est tombé chez « Inkript« . Cette entreprise travaille dans les domaines des cartes à puce biométriques.

La société possède une succursale appelée « Inkript Cards« , une société spécialisée dans le domaine des cartes cryptées, et utilise un programme « Gemalto« , qui permet de copier les informations personnelles du propriétaire de la voiture, et de surveiller et suivre le véhicule.

Selon une enquête du contre-espionnage du Hezbollah, cette filiale de la société qui va mettre en place les nouvelles plaques d’immatriculation pour tous les véhicules au Liban est dirigée par des israéliens.

Le siège social de cette société  est situé à Amsterdam, aux Pays-Bas, et son directeur adjoint, « Ari Bouzbib », est un citoyen israélien, et son conseil d’administration est également dirigé par un Israélien nommé « Alex Mandl » selon les sources du Hezbollah.

Le groupe islamiste chiite craint que les services de sécurités israéliens créent des bases permanentes sur les propriétaires des voitures au Liban.

« 900 000 voitures seront remplacées en 2018 par des panneaux intelligents avec des puces électroniques, ce qui signifie que chaque Libanais deviendra une cible facile pour le suivi et la surveillance par les israéliens. Un nouveau genre de guerre contre la résistance est imminent » a avertit une source anonyme proche du Hezbollah.

Les nouvelles plaques comporteront un cèdres en filigrane et un numéro de série sous forme de sticker comportant toutes les informations sur le véhicule et son propriétaire. Elles ne contiendront plus les chiffres indiens (appelés au Liban chiffres arabes) mais uniquement les chiffres en usage partout dans le monde.

Les citoyens devraient disposer d’un an, à partir du 1er janvier 2018, pour changer leurs plaques.

 

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante:
© Souhail Ftouh pour Europe Israël





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles et spécialiste des questions du Proche-Orient.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 4 thoughts on “Selon le Hezbollah, les nouvelles plaques d’immatriculation des véhicules au Liban seront contrôlées par les Israéliens

    1. Elia

      Avant les véhicules, déjà les membres du groupe islamiste chiites sont immatriculés par les services secrets israéliens avec un tatouage sur leur fesses qu’ils ne voient et ne ressentent pas (par une technologie du 22è siècle) ! Ils sont suivis à la trace !

    2. michel boissonneault

      le Ministre de l’intérieur Libanais Nohad Machnouk a raison …. les méchants Israelien contrôle aussi la rotation de la terre , les tremblements de terre et les irruptions volcanique ….. tant qu’a dire des conneries nous sommes aussi bien en rire

    3. gregory

      Bientôt les drones israéliens cibleront uniquement les plaques des véhicules du Hezbollah.
      Pour leur coller des PV (Privation de Vie).
      Techniquement ce serait possible!
      Mais ne rêvons pas!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *