toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Scandale, États-Unis : l’ancien président Barack Obama pourrait être impliqué dans une opération en rapport avec le Hezbollah


Scandale, États-Unis : l’ancien président Barack Obama pourrait être impliqué dans une opération en rapport avec le Hezbollah

Si les informations publiées par le site américain Politico sont exactes, il s’agira de l’un des plus grands scandales politico-judiciaires de l’ère Obama dans lequel l’ancien président lui-même pourrait être impliqué. En tout cas, ces révélations ont déjà fait le tour du monde et suscitent de très nombreuses réactions.

Dans un long article (https://www.politico.com/interactives/2017/obama-hezbollah-drug-trafficking-investigation/), le journaliste Josh Meyer dévoile les conclusions d’une longue enquête qui indique que l’Administration Obama, jusqu’au plus haut niveau, a fait stopper une opération de longue date menée par le Drug Enforcement Administration qui visait à démasquer les filières de drogue, de blanchiment d’argent et de trafic d’armes par le Hezbollah sur le territoire américain. Toutes ces activités rapportaient en gros un milliard de dollars par an à l’organisation terroriste qui ne s’en servait pas pour offrir des bourses à des étudiants…

Cette opération appelée « Cassandra » avait été lancée par le DEA après que ses services aient constaté que le Hezbollah, en plus de ses activités terroristes était devenu un véritable syndicat international du crime avec des ramifications en Europe occidentale, en Afrique occidentale, en Amérique latine et aux États-Unis. Cette longue et minutieuse enquête faite de filatures, écoutes téléphoniques, recueils de témoignages, recoupements d’informations avait occupé une trentaine d’agents pendant huit ans et était sur le point d’aboutir à de nombreuses arrestations et des actes d’accusations devant la justice américaine. Mais elle a été brusquement stoppée par des hauts fonctionnaires de l’Administration Obama – très probablement sous l’ordre direct du président – afin de ne pas mettre l’Iran dans l’embarras et ne pas risquer de faire capoter l’accord sur le nucléaire que le président tenait à tout prix à signer.

Selon David Asher, enquêteur au ministère américain de Justice et collaborateur à l’Opération Cassandra, la décision de mettre fin à cette enquête était « de nature entièrement politique et commanditée depuis la Maison-Blanche ». Il souligne que plus on avançait vers la signature de l’accord sur le nucléaire, plus les opérations sur le terrain se faisaient rares jusqu’au moment où tout a été stoppé « avant qu’il ne soit trop tard ».

En clair, un président américain a fait barrage à une opération de police et justice pour des raisons politiques en faveur d’une organisation terroriste qui introduisait de la cocaïne dans son pays, se livrait à des opérations de blanchiment d’argent et de trafic d’armes et, tout aussi grave, a permis à financer la fabrication d’armement chimique dont s’est servi Bachar El-Assad contre sa propre population. Et lorsque l’on se rend compte qu’il s’agissait aussi de ne pas froisser l’Etat-terroriste d’Iran pour signer absolument cet accord irresponsable, on se rend compte des dégâts causés par ce président adulé en Europe.

En Israël, seul Yaïr Lapid a réagi pour l’instant: « Si ces informations sont exactes, le président Barack Obama doit sans délai rendre le prix Nobel de la paix qui lui a été décerné »-

Il est fort à parier que les semaines et les mois passant, de nouvelles révélations seront faites sur ce qu’était en réalité Barack Hussein Obama et quels étaient ses objectifs en politique étrangère. Elles expliqueront encore mieux son attitude hostile envers Israël et Binyamin Netanyahou.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 16 thoughts on “Scandale, États-Unis : l’ancien président Barack Obama pourrait être impliqué dans une opération en rapport avec le Hezbollah

    1. Armand Maruani

      Ici nous ne sommes pas surpris des agissements criminels d’Hussein Obama .

      Cet individu devrait être jugé et jeté en prison pour haute trahison et complicité avec une organisation terroriste .

    2. sarah

      Si Politico dit vrai, c’est très grave, c’est même criminel mais cela ne m’étonnera guère : Trump a eu entièrement raison de sortir de cet accord pourri sur le nucléaire avec l’Iran.
      Hussein Barack Obama est musulman par son père, donc est musulman lui aussi selon la loi coranique et comme tout musulman, il a su et sait très bien pratiquer l’art du mensonge et de la manipulation (la taqiya) : les médias ont fait un tabou de la religion du père d’Obama et ont organisé une omerta sur ce sujet or, pour comprendre les travers de ce Président, il aurait fallu en parler; actuellement, ils sont bien moins cachottiers sur Trump et sa famille.

      Si Clinton ou Bush Junior avaient eu une mère juive même non pratiquante, les médias auraient dit d’eux qu’ils étaient juifs puisqu’ils l’ont dit et redit pour d’autres personnes n’ayant que des grands-parents paternels convertis, en plus, au protestantisme comme feu serpent Hessel. Sur toutes les antennes, on entendait souvent : Hessel est juif, Hessel est juif, ce qui est faux puisque premièrement chez les Juifs, c’est la mère qui transmet la judéité et deuxièmement, la conversion à une autre religion vous fait appartenir à cette nouvelle religion et non à l’ancienne.
      Si cette affaire, sur les magouilles d’Obama, se révèle être la vérité, gageons que les médias pratiqueront là aussi l’omerta comme sur celle sur sa culture musulmane.

    3. sarah

      Si Politico dit vrai, c’est très grave, c’est même criminel mais cela ne m’étonnera guère : Trump a eu entièrement raison de sortir de cet accord pourri sur le nucléaire avec l’Iran.
      Hussein Barack Obama est musulman par son père, donc est musulman lui aussi selon la loi coranique et comme tout musulman, il a su et sait très bien pratiquer l’art du mensonge et de la manipulation (la taqiya) : les médias ont fait un tabou de la religion du père d’Obama et ont organisé une omerta sur ce sujet or, pour comprendre les travers de ce Président, il aurait fallu en parler; actuellement, ils sont bien moins cachottiers sur Trump.

      Si Clinton ou Bush Junior avaient eu une mère juive même non pratiquante, les médias auraient dit d’eux qu’ils étaient juifs puisqu’ils l’ont dit et redit pour d’autres personnes n’ayant que des grands-parents paternels convertis, en plus, au protestantisme comme feu serpent Hessel. Sur toutes les antennes, on entendait souvent : Hessel est juif, Hessel est juif, ce qui est faux puisque premièrement chez les Juifs, c’est la mère qui transmet la judéité et deuxièmement, la conversion à une autre religion vous fait appartenir à cette nouvelle religion et non à l’ancienne.
      Si cette affaire, sur les magouilles d’Obama, se révèle être la vérité, gageons que les médias pratiqueront là aussi l’omerta comme sur celle de sa culture musulmane.

    4. sarah

      Pourquoi mon commentaire ne passe pas ? Parce que j’ai dit que si c’est vrai, cela ne m’étonnera guère et que Hussein Barack Obama connait l’art du mensonge et de la manipulation comme d’autres pratiquent la taqîya.
      Si cela se révèle être la vérité, c’est du CRIME.

    5. Corto

      « Une opération » ???

      Des centaines de milliards annuellement obtenus vis les réseaux et filières « autorisées » de trafiques de drogues, de voitures volées etc…

      Rien qu’en France le hizbollah et ses trafiques encaissent entre 60 et 70 milliards d’euros et en plus distribuent des bakshishs à tous les membres du gouvernement, voilà pourquoi l’Iran à 100% la politique française, la justice et les douanes !!

      Ne vous étonnez pas, vos politiques mangent tous la soupe aux pistaches et à la coke !!

    6. sarah

      Cela prouve encore plus que Trump a eu mille fois raison de sortir de cet accord pourri sur le nucléaire iranien.
      C’est immonde de laisser passer de la drogue, de laisser blanchir l’argent de ce type de commerce criminel pour arriver à un accord bidon quand on sait le nombre de jeunes garçons et de jeunes filles qui meurent chaque année aux EU à cause des drogues.

    7. sarah

      John Kerry a dû tremper dedans aussi jusqu’au cou : il vient de démentir mais j’espère que cette affaire ira loin bien que, je pense que les Démocrates ont les journalistes US, européens et des pays musulmans dans leurs poches.
      Cette drogue, on devrait la donner aux enfants de toute cette crapulerie.
      Au bout de plusieurs heures, les médias canadiens et français n’en parlent pas : pour les « affaires » de Trump, c’est dans la minute qu’ils en parlent en rafales de mitraillettes et tambour battant.

    8. Corto

      Sarah,

      Soyez convaincue que cette énorme affaire qui éclabousse de très nombreux gouvernements et l’administration européenne va faire beaucoup, beaucoup de bruit !

      Ils essayent comme d’accoutumé de retenir l’info, mais là, ça va faire très mal à ces ordures !!!

    9. Cora Sultana de Paillette

      ce petit chou de messie qui fricotait avec une organisation terroriste et un état terroriste et qui fait stopper une opération de trafic aussi juteuse « pour ne pas froisser l’Iran » !!
      on peut donc avoir des doutes sur livraison secrète de 400 millions $ en espèces (soi-disant pour libérer des otages alors qu’il avait pris les iraniens la main dans le sac avec leurs trafics de drogue en Amérique et qu’il pouvait les faire chanter avec son enquête de la CIA , justement celle qu’il a faite stopper !!!) il leur a donc envoyé par avion e 400 millions $ en especes et en devises sur des palettes en bois empilées avec des francs suisses, euros et autres monnaies comme la première tranche d’un règlement de 1,7 milliard $ .
      et comme il a bon coeur , il a envoyé en plus – juste le jour de son depart de la maison blanche pour laisser la place à Trump – le cadeau d’adieu de 221 millions de dollars à ses copains palestiniens

      quand on pense aux élus démocrates du congrès qui font un souk a Trump parce que son plan de réductions des impôts est censé , selon eux , faire augmenter le déficit du budget, on croit rêver devant ces escrocs socialo-marxistes qui se posent en moralisateurs de la bonne gestion des deniers publics !!

    10. Corto

      @Cora Sultana de Paillette (pas mal le blase) !

      Ca va danser, attendons que chacals se bouffent le citron, parce que quand bateau commence à sentir le gaz, c’est là qu’ils développent le mieux leurs talents de muridés, et oui, les muridés sont aussi cannibals, au besoin ils bouffent même leurs pères et mères surtout lorsque c’est du halal !!

      Y en a un qui va vite se faire la valise au Brésil, c’est le laurent avec son fiston, si c’est pas déjà qu’ils ont pris un charter incognitos, mais qu’ils ne s’en fassent pas trop, même au Brésil ils vont croiser des bouffeurs de pistaches enturbannés !

      En France, plateforme européenne des trafiques de drogues, les réseaux islamistes à 80% irano-libanais engrangent pas moins de 60 à 70 milliards d’euros par an, oui car leurs larbins sunnites volent aussi en moyenne 100’000 véhicules de luxe chaque années et arnaquent pour 5 à 700 millions de médics à la sécu !

      C’est aussi pour ça que plus les français travaillent, plus ils sont dans la mouise (pour rester poli) !!

      Bien-sût qu’avant d’avoir lâché l’info, les nouvelles équipes placées par Trump à la CIA et à la DEA ont bien préparés le boulot et comme tout se sait, les crapules ne vont plus trop faire de secrets !!

    11. michel boissonneault

      oui Sarah tu as raison … le traité avec l’iran ce doit de prendre fin a l’instant présent + Obama mérite la prison dans l’immédiat lui et tout ceux qui ont participer a ce traffic car le traffic de drogue est illégal alors le FBI ce doit d’être juste pour faire appliquer la justice

    12. Jacques B.

      « Mais elle a été brusquement stoppée par des hauts fonctionnaires de l’Administration Obama – très probablement sous l’ordre direct du président – afin de ne pas mettre l’Iran dans l’embarras et ne pas risquer de faire capoter l’accord sur le nucléaire »

      Comme quoi, Obama savait qu’il était en train de traiter avec un État voyou et terroriste quand il a négocié avec l’Iran.
      Obama est le pire traître à l’Amérique et au monde occidental que nous ayons connu. Il faut espérer qu’un jour il sera jugé pour Haute Trahison.

    13. Jacques B.

      @ Armand, en fait il voulait dire : Yes I can… iche d’Hassan Rohani, mais il était coupé par les applaudissements avant d’avoir pu finir sa phrase. Comme quoi, l’Histoire tient parfois à peu de choses.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *