toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quotas de migrants : Hongrie, Pologne et République tchèque renvoyées devant la justice européenne pour leur refus d’accueillir des migrants


Quotas de migrants : Hongrie, Pologne et République tchèque renvoyées devant la justice européenne pour leur refus d’accueillir des migrants

Varsovie, Budapest et Prague refusent de se conformer aux accords établissant l’accueil par les membres de l’UE de quotas de migrants. La Commission vient de décider de renvoyer ces trois pays devant la Cour de justice de l’Union européenne.

La Commission européenne a décidé ce 7 décembre de renvoyer la Pologne, la Hongrie et la République tchèque devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE). Elle estime en effet que ces trois Etats membres n’ont pas respecté leurs obligations concernant l’accueil des réfugiés.

En effet, l’UE a mis en place un programme provisoire de relocalisation d’urgence des nombreux migrants arrivés en Italie et en Grèce depuis plusieurs mois. Ce dispositif prévoit un quota d’accueil pour chaque Etat, auquel Varsovie, Prague et Budapest refusent de se conformer. Initialement, la Hongrie aurait, par exemple, dû accueillir dans un premier temps quelque 1 300 personnes et plus de 2 300 à terme. Des chiffres qui atteignent 800 et plus de 1400 pour la Slovaquie.

La Commission européenne, pouvoir exécutif de l’UE, est garante de l’application des traités et à ce titre, elle avait déjà adressé deux avertissements à ces trois pays, constatant une situation d’infraction. Les enjeux restent conséquents : si le programme est arrivé à expiration, Frans Timmermans, vice-président de la Commission, estime qu’il resterait «des milliers de personnes éligibles à la relocalisation».

Une position assumée du groupe de Visegrad

«La Hongrie n’a pris aucune mesure depuis le début du programme de relocalisation et la Pologne n’a procédé à aucune relocalisation ni offert aucune place depuis décembre 2015. La République tchèque n’a procédé à aucune relocalisation depuis août 2016 ni offert aucune nouvelle place depuis plus d’un an», constate la Commission dans un communiqué.

Selon les chiffres officiels, en date du 1er décembre, la République tchèque n’avait effectivement accueilli que 12 migants venus de Grèce. La Pologne n’en a accueilli aucun. Quant à la Hongrie, elle avait tenté de contester le mécanisme de quotas d’accueil de réfugiés devant la CJUE, qui n’avait pu que confirmer la légalité du dispositif.

Les quatre pays du groupe dit de «Visegrad» adoptent en effet une position assumée en matière migratoire et réclament un renforcement des frontières de l’espace Schengen. Les dirigeants de ces pays, classés à droite de l’échiquier politique, estiment que l’instauration de ces quotas ne résoudra aucunement la crise migratoire et mettent en avant la sauvegarde de l’identité culturelle de leur nation.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Quotas de migrants : Hongrie, Pologne et République tchèque renvoyées devant la justice européenne pour leur refus d’accueillir des migrants

    1. Mottet

      Encore une fois le diktat européen veut imposer ses lois et sévir. On se dirait au temps des Habsbourg. La suisse a résisté à cette époque et aujourd’hui aussi car nous allons voter contre les juges étranger. Ces pays comme la Hongrie, Pologne, etc. a droit a gérer ses frontières comme elle l’entend. L’europe s’est imprégnée de méthodes terroristes. Quel malheur.

    2. Charles Martel

      Je serai eux, je n’irais même pas aux convocations de la cour de justice de l’EU. A quoi bon, ils auront toujours torts quelques soient leurs explications.
      Ils doivent persévérer dans la fermeture de leurs frontières aux musulmans, ne rien payer aux amendes de l’EU, faire la sourde oreille à Bruxelles.
      Tout ce que ces incapables de l’EU peuvent faire faire : c’est hurler dans le vide ; les ignorer, sera pour eux une grande humiliation.
      Que risquent-ils ? Rien ! La balance est positive pour les pays de l’Est, ils reçoivent plus qu’ils ne donnent.
      Il n’auront pas à faire une demande de « Brexit », ils l’obtiendront très vite et pour rien.
      Je les salue bien bas.

    3. Armand Maruani

      Et dans les pays arabes ont il des quotas pour recevoir les africains ?

      Ces pays n’ont qu’à les envoyer ch…. ils sont maîtres chez eux et leur devoir est de protéger leurs citoyens .

      Pas comme chez nous avec cette bande de criminels et de collabos ;

    4. Jean-Francois Morf

      Il ne s’agit PAS de migrants, mais d’une armée d’envahisseurs barbares mahométans mâles, qui viennent tous dans la ferme intention de remplacer les chrétiens. Ferme intention de foutre le feu aux forêts en Italie, Californie, etc. Ferme intention de violer les anglaises, les allemandes, les suédoises, etc. Ferme intention d’incendier les églises chrétiennes: déjà plus de 200 églises brûlées, mais les médias gauchistes ne nous disent rien. Tout cela est décrit dans les Hadith, et donc c’est parfaitement normal pour les gauchistes.
      Ils nous apportent plein de maladies mortelles, comme les espagnols qui avaient volé l’Amérique avaient décimé les américains d’origine.
      Une armée musulmane qui a éliminé en cours de traversée tous les vrais réfugiés chrétiens et chrétiennes, mais aussi leurs musulmanes. Une armée qui a déjà assassiné 669 million de non-musulmans, mais les médias gauchistes ne nous parlent que des 6 millions de juifs, jamais des 669 millions de non-musulmans massacrés. Une armée qui a déjà volé 55 pays aux non-mahométans, mais les médias gauchistes ne nous disent rien. Ils viennent de commencer à voler la Birmanie aux birmans, et l’ONU les soutient à fond. Comme ils avaient volé le Kosovo aux chrétiens, avec l’appui de l’OTAN. Comme ils avaient volé le Liban aux chrétiens, volé le Pakistan à l’Inde, etc, etc. Nos juges « bien pensants » sont réellement en train d’introduire la sharia en Europe, car ils se réjouissent d’avance de pouvoir s’acheter des harems de milliers de gamines chrétiennes, comme ils le font déjà en secret avec les pakistanais en Angleterre: des milliers d’adolescentes chrétiennes volées à leurs parents, et les juges anglais « bien pensants » achètent secrètement les harems, par exemple pour un certain milliardaire copain des Clintons.
      Ils vont voler l’Angleterre aux anglais, et disposer des armes atomiques.
      Ils vont voler la France aux français, et disposer des armes atomiques.
      Ils n’arriveront pas à voler les USA aux américains, mais ils voleront l’Amérique du sud et l’Europe toute entière. Soros les soutient avec des milliards.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *