toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Population de Jérusalem de 1844 à 1948 : Les musulmans ont toujours été minoritaires mais osent réclamer la souveraineté sur la ville Sainte


Population de Jérusalem de 1844 à 1948 : Les musulmans ont toujours été minoritaires mais osent réclamer la souveraineté sur la ville Sainte

Les recensements de la population de Jérusalem sous l’empire ottoman musulman puis sous mandat britannique montrent que les musulmans ont toujours été très minoritaires. Pourtant à en croire la propagande arabo-musulmane la ville Sainte devrait leur revenir de droit…

Voici les chiffres de la population de Jérusalem tirés du livre Jérusalem : Histoire illustrée de la ville sainte.

Jérusalem Ottoman (archives Empire ottoman)

En 1844, Jérusalem compte 15.510 personnes dont 7.120 juifs, 5.000 musulmans et 3.390 chrétiens.

En 1860, Jérusalem compte 18.000 personnes dont 8.000 juifs, 6.000 musulmans et 4.000 chrétiens.

En 1876, Jérusalem compte 25.030 personnes dont 12.000 juifs, 7.560 musulmans et 5.470 chrétiens.

En 1896, Jérusalem compte 45.420 personnes dont 28.112 juifs, 8.560 musulmans et 8.748 chrétiens.

En 1910, Jérusalem compte 73.700 personnes dont 47.400 juifs, 9.800 musulmans et 16.500 chrétiens.

Jérusalem Mandataire (Archives britanniques)

En 1922, Jérusalem compte 52.081 personnes dont 33.971 juifs, 13.411 musulmans et 4.699 chrétiens (baisse de la population chrétienne dû à la 1ére guerre mondiale).

En 1931, Jérusalem compte 90.451 personnes dont 51.222 juifs, 19.894 musulmans et 19.335 chrétiens

En 1948, Jérusalem compte 165.000 personnes dont 100.000 juifs, 40.000 musulmans et 25.000 chrétiens.

Au vu de ces chiffres officiels, il est fort de voir les musulmans réclamer la souveraineté de la ville alors, que même sous la direction de l’empire ottoman musulman, ils ont toujours été minoritaires dans la ville !

Cliquez sur l’image pour acheter ce livre


Copyright Terre Promise © Elishean/2009-2017/Terre Promise







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Population de Jérusalem de 1844 à 1948 : Les musulmans ont toujours été minoritaires mais osent réclamer la souveraineté sur la ville Sainte

    1. Jacques B.

      @ alauda : bientôt, ils revendiqueront Paris comme le 4ème lieu saint de l’islam, parce que leur prophète y a atterri sur sa chamelle ailée, un jour qu’il venait de fumer le tapis persan que son beau-père lui avait offert pour son anniversaire.

    2. alauda

      @Jacques B.,

      Une chamelle ailée, dites-vous ?

      Une jument ailée à tête de femme en cheveux -non voilée, notez ce point, mais couronnée. C’est ainsi qu’est représentée dans les manuscrits illustrés la chimère, parfois dotée d’une queue de paon et souvent au galop.

      Sa robe, bai, noire, blanche, alezane, palomino…, est sujette à autant de variations chromatiques que d’interprétations.

      Selon nos codes rhétoriques occidentaux, l’allégorie est à l’évidence onirique.

      Mais comme je suis d’humeur ironique, je ne peux m’empêcher de voir derrière cette iconographie assez fournie la figure du parvenu qui comme Bel Ami s’est servi de la femme pour parvenir à ses fins de pouvoir. Ni plus, ni moins.

    3. zoro

      Mai pour quoi on se pose pas la question, d`ou sortent les millions d`arabes qu`il y a en ce moment en Israel ? d`ou viennent il ? il serait bon de faire une enquette sur le sujet et renvoyer chez lui, chaque individu qui n`etait pas habitant dans ce pays depuis 48 a ce jours.

    4. sidou

      Bonjour,

      J’espère qu’il y a de la démocratie sur ce site et donc d’assurer ma publication.

      Merci pour ces chiffres mais pourriez-vous nous fournir la source de ces recensements ?

      Maintenant question histoire humaine et religieuse, il ne faut pas oublier toutes ces années où les juifs ont errés das le désert après leur départ d’Égypte. N’ont-il pas eu même exclus les premiers occupant de cette terre promise ? Pourquoi ont-il quitté cette même terre ? Pourquoi la vie, Dieu leur a refait subit une seconde migration d’Europe vers cette terre, Dieu au final ne les a-t-il pas punit, au final ne les a-t-il pas condamnées à l’errance.
      L’homme a évolué, nous savons tous que nous sommes embarqué sur une même bateau, notre TERRE, si les gens pouvaient un instant réfléchir à vivre en paix au lieu de s’entre-tuer pour un même Dieu, nous serions bien plus heureux !
      Il faut arrêter avec ces histoires de peuple élus, pourquoi alors Dieu aurait-il envoyé deux autres prophètes ? pourquoi aurait-il choisi un seul et unique peuple, pourquoi doivent-il tous être née dans une même communauté religieuse ?
      Je crois en une chose, Dieu jugera chacun d’entre nous sans distinction de couleur, d’origine ou de religion.
      Les seuls gagnants aujourd’hui sont les fabriquants d’arme et de solution de réduction de nos libertés.

      Merci de m’avoir lu et bonne fêtes de fin d’année

    5. Ratfucker

      @sidou Pour les chiffres, consulter http://www.dafina.net/gazette/article/d'où-viennent-les-palestiniens-arabes-par-sandra-ores

      Ce pays, réduit par 14 siècles d’incompétence ottomane et de chèvres bédouines à un parking couvert de dunes, de marécages, de caillasses sans le moindre arbre, infesté par la malaria, le trachome et autres maladies, les Juifs l’ont acheté m2 par m2 aux 20 familles d’aristocrates arabes, propriétaires de la quasi totalité des terres, à un prix leur laissant jusqu’à 8.000% de profit.Les Juifs en ont fait un centre mondial de prospérité, avec de la sueur, du sang, de la matière grise. Le Coran lui-même dit « la terre appartient à celui qui la fait prospérer.
      Les gogos qui sacrifient leur vie pour jeter les Juifs à la mer le font pour assurer le confort de la nouvelle aristocratie du Fatah et du Hamas
      http://jcpa.org/article/luxury-alongside-poverty-in-the-palestinian-authority/
      En réalité les dirigeants palestiniens ne se font aucune illusion sur leurs chances d’exterminer les Juifs, mais poursuivent leur guéguerre du dimanche pour continuer à vivre de l’aide internationale.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *