toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Lettre ouverte aux Palestiniens par Dora Marrache


Lettre ouverte aux Palestiniens par Dora Marrache

Palestiniens, Palestiniennes, il est temps d’ouvrir les yeux et de vous rendre à l’évidence : Jérusalem, vous ne l’aurez JAMAIS ! Israël, vous ne l’aurez jamais,  je dis bien JAMAIS !

Je  crois sincèrement que vous avez épuisé toutes vos ressources pour venir à bout du peuple juif et occuper sa terre. Jugez-en par vous-mêmes : 70 ans d’une lutte incessante au cours de laquelle toutes vos tentatives se sont soldées par des échecs. Si vous n’avez pas encore compris que vous vous consumez sans espoir, vous ne le comprendrez jamais.

Certes, votre obstination se justifie : en effet, comment ne pas envier ce pays né dans les  sables du désert et devenu un jardin d’Eden ? Seulement voilà : c’est un tout petit paradis dans lequel n’y a pas de place pour deux peuples :  il n’y a place que pour un seul peuple , celui qui a été le premier occupant, celui qui dispose de toutes les preuves justifiant sa présence sur cette terre. Or bien que vous vouiez un amour soudain à Jérusalem, le seul peuple qui puisse se prévaloir de ce droit à l’existence sur cette terre est le peuple juif. Vous êtes opposés à sa présence et avez choisi de  lui disputer ce territoire et, évidemment, vous pensez avoir toutes les chances de réussir.

Et vous n’avez pas tort ! Il est vrai qu’en vous basant sur l’Histoire du peuple juif, vous en avez conclu qu’il ne vous serait pas difficile à votre tour de le chasser.

Après tout, la persécution des Juifs n’est pas l’apanage des Palestiniens : pendant plus de 2000 ans, ils ont subi les foudres des populations : après avoir massacré plus d’un million d’entre eux, et réduit à l’esclavage un grand nombre, les Romains ont réussi à les chasser du pays où Moïse les avait conduits ; l’Espagne a réussi à  imposer aux Juifs  la conversion au christianisme ou l’exil ; l’Europe a tenté de les exterminer et a presque réussi; les pays arabes les ont chassés et contraints à abandonner tous leurs biens – et pourtant ils étaient établis dans certains pays bien avant les musulmans. Et ce ne sont là que quelques exemples  du traitement cruel infligé aux Juifs !

Et chaque fois, ils ont pris la route de l’exil sans combattre, sans demander l’aide de quelque organisation non-juive que ce soit. Mais dans les pays qui leur offraient l’asile, ils jouaient bien souvent le rôle de boucs émissaire. Alors dès que la situation pour eux se détériorait, que la peur, les insultes et les pogroms faisaient partie de leur quotidien, ils ramassaient un maigre bagage et prenaient la route. D’ailleurs savez-vous pourquoi la plupart des grands musiciens juifs sont des violonistes ? Parce qu’ils savaient qu’ils pouvaient être appelés du jour au lendemain à quitter le pays qui leur avait offert l’asile et que le seul instrument facile à emporter avec eux était le violon.

Évidemment, vous pensiez naïvement que l’Histoire se répèterait. Aidés des pays dont vous êtes originaires (Egypte, Syrie, Jordanie, Irak, Liban…), vous étiez sûrs de remporter la victoire, de réussir à vous débarrasser sans difficultés de ce corps étranger sur une terre que vous vouliez musulmane. Le jour même de leur Déclaration d’Indépendance, en mai 48, alors qu’ils étaient tout à la joie de revenir sur la terre de leurs ancêtres, vous avez déclaré la guerre aux Juifs.  Et contre toute attente, vous l’avez perdue. Mais cela n’a pas suffi à vous décourager.

En 1967, vous avez récidivé : pour vous dont la supériorité numérique était écrasante-  200 millions d’Arabes contre 6 millions de Juifs-  la victoire était acquise. Et les chefs de vos pays respectifs ont tout mis en œuvre pour vous cacher la vérité, pour vous faire croire que vous seriez les heureux propriétaires de tous les biens qui appartenaient aux Juifs. Un peu comme l’avaient fait les nazis.

Oui, mais un moment donné – et il ne fallut pas plus de 6 jours, exactement le temps qu’il fallut à D.ieu pour créer le monde-  la vérité a éclaté au grand jour : les Juifs étaient victorieux sur tous les fronts !

L’humiliation née d’une telle défaite a fait naitre en vous un ardent désir de vengeance.  Six ans plus tard, vous avez choisi le jour le plus saint du calendrier juif, le jour du Yom Kippour, pour lancer une attaque virulente contre les Juifs. Vous étiez persuadés alors qu’en prenant les Juifs par surprise, le jour où tous se recueillaient dans les synagogues, vous n’auriez aucune difficulté à les exterminer jusqu’au dernier,  comme vous le conseille le Coran.

Mauvais calcul encore une fois : voyez-vous la haine, la vengeance sont de mauvaises conseillères.

Vous pensiez également qu’en menant aux Juifs une guerre d’usure, qu’en recourant aux attentats, aux opérations militaires, aux tirs de roquettes contre des innocents qui avaient pour beaucoup échappé aux camps de concentration, ils partiraient d’eux-mêmes, ils opteraient pour l’exil. Mais les Juifs ont résisté, ils ne sont pas partis. Face à votre acharnement, le gouvernement israélien a fait construire une barrière de sécurité pour protéger ses citoyens, qu’ils soient juifs ou musulmans d’ailleurs.

Alors, vous vous êtes dit qu’il fallait exporter votre combat, qu’il fallait attaquer les Juifs partout où ils se trouvent, que ce soit en Israël ou en diaspora. Quelle erreur, pauvres Palestiniens ! Vous n’avez fait qu’encourager les Juifs des pays où ils étaient victimes de vos attaques à faire leur alyah, comme l’ont fait les pays musulmans à la naissance d’Israël. Il faut reconnaître que, grâce aux musulmans,  la population de l’État juif s’est accrue rapidement.

Alors, faute d’avoir atteint votre objectif, vous avez choisi une autre méthode : le mensonge doublé d’un vol. Votre chef Mahmoud Abbas, adepte des nazis, avait appris entre autres que, comme le disait Goebbels, un mensonge à force d’être répété devient une vérité. Alors vous vous êtes lancés à corps perdu dans le mensonge.

Vous avez accusé les Juifs de tous les maux, jusqu’à prétendre par la voix du « militant pour la paix » –Mahmoud Abbas- que les Juifs empoisonnaient l’eau de vos puits ! Et personne n’a osé lui donner tort ! Au contraire, chaque fois qu’il lance un mensonge, la machine médiatique se met en branle et appelle les bien-pensants à réagir, à condamner l’État juif et tous les Juifs tant qu’à faire. En fait, comme le monde est pour chacun de nous ce que chacun est lui-même, vous prêtez aux Juifs des intentions qui sont les vôtres.

Vous avez ensuite volé l’identité des Juifs : vous vous êtes fait appeler « Palestiniens » alors qu’avant 67, vous vous sentiez insultés quand on vous accolait l’étiquette « palestinien ». Et vous avez appelé le pays que vous convoitez du nom que lui avaient donné les Romains en 70 : Palestine.

– Vous avez volé aux Juifs leur Histoire,  car le vol d’identité ne suffisait pas pour faire de vous un peuple. Ce ne fut pas difficile : comme disait Voltaire, « dès qu’on est dans le fil de l’eau, il n’y a qu’à se laisser aller ». Vous avez réussi à faire croire au monde que l’Histoire que les Juifs disent être la leur est en réalité votre Histoire, qu’ils vous l’ont volée. Vous avez pleuré tant et plus jusqu’à vous faire admettre à l’ONU avec le statut d’État observateur,  mais ce n’était  qu’une étape pour être admis, par la suite,  à l’UNESCO.

Et aussitôt admis dans cet organisme où les voix des Arabes sont majoritaires et où les Européens craignent plus que tout de vous décevoir, vous vous en êtes donné à cœur joie : vous avez obtenu progressivement l’islamisation de tous les lieux saints juifs  (Caveau des Patriarches, Tombeau de Rachel) en prétendant tout simplement que les Juifs vous les avaient volés. Et jusqu’au lieu le plus sacré du judaïsme, le Kotel,  que vous avez baptisé d’un nom musulman sans que personne ne trouve à redire ! Vous vous êtes même trouvé des ancêtres – les Cananéens- pour justifier votre présence sur cette terre car la conquête arabo-musulmane ne remontait qu’à1300 ans. Comment rivaliser autrement avec les Juifs ? Si vous aviez pu voler aux Juifs leur âme, vous l’auriez fait sans hésiter !

Seulement voilà : même si l’Histoire, dit-on, se répète, cette fois, les Juifs font mentir le proverbe : vous n’avez aucune chance de les voir partir comme ce fut le cas à maintes reprises au cours de leur histoire.

Pourquoi ? C’est une question qui ne devrait même pas vous effleurer, et pourtant le fait que vous ayez tout tenté pour les éliminer prouve bien que vous n’avez toujours rien compris à ce peuple. Vous oubliez

premièrement, qu’il ne s’agit pas de les chasser d’une terre d’asile où ils savent qu’ils ne sont tolérés que temporairement, mais de leur propre pays. Mais enfin, chers Palestiniens et Palestiniennes, êtes-vous prêts à faire preuve d’un peu de bon sens, d’un minimum d’intelligence ? Vous voulez les chasser de leur terre, de la terre de leurs ancêtres, de la terre qu’ils ont pleurée et pour laquelle ils ont prié pendant deux mille ans ? Vous voulez qu’ils vous abandonnent ce qu’ils ont de plus cher : leurs lieux saints et leur pays ? Vous rêvez en couleurs ! Comprenez-le bien : vous n’obtiendrez jamais l’objet de votre convoitise, jamais, vous entendez bien, JAMAIS.

De toute évidence, en dépit de la Résolution de l’ONU de considérer comme nulle et non-avenue la reconnaissance par les Etats-Unis de Jérusalem comme capitale d’Israël, la ville sainte restera unifiée et indivisible. Et pour vous, c’est un retour à la case départ.

C’est tellement regrettable que vous perdiez votre énergie à vous battre sans résultat! Imaginez tout ce que vous auriez pu réaliser si, au lieu de vous présenter aux yeux du monde comme des victimes de l’État juif et de pleurer dans le giron des grandes puissances, vous aviez pris votre destinée en mains ! De combien de grandes choses vous auriez pu être les auteurs !

Mais  au lieu de cela, vous préférez rester à la solde de l’UNRWA, de l’UE et de vos frères musulmans qui, aujourd’hui, sont las d’entendre vos récriminations et qui semblent, eux, avoir compris qu’ils ne réussiront pas à déloger les Juifs d’un pouce carré de la terre d’Israël.

Deuxièmement, vous n’avez toujours pas compris que le peuple juif est  doté d’une résilience à toute épreuve, d’une capacité de résilience que doivent lui envier tous les peuples de la terre et qui lui permet, quoi qu’il arrive, de reprendre rapidement le dessus et d’envisager l’avenir avec optimisme. Le peuple juif aime la vie par-dessus tout contrairement à vous qui lui préférez la mort. Peut-être est-ce dû au fait que vous faites partie d’un peuple de guerriers, de conquérants, ou bien c’est peut-être parce que le peuple musulman n’a pas eu à affronter des épreuves aussi douloureuses que celle qu’a connues le peuple élu.

Troisièmement, vous ne vous êtes toujours pas rendu compte que le Juif auquel vous vous attaquez n’a presque plus rien en commun avec le Juif que vous avez connu, avec le Juif que vous considériez dans les pays musulmans comme un citoyen de seconde zone, le dhimmi,  et qui vous craignait. Le Juif d’Israël ne connaît ni la peur ni la honte d’être juif, le Juif d’Israël est conscient de sa supériorité et il continue son petit bonhomme de chemin, en laissant le Palestinien se débattre comme un diable dans l’eau bénite, pour reprendre une expression québécoise.

Alors Palestiniens, Palestiniennes, si la vie dans un État juif vous est insupportable, il y a 53 pays musulmans où vous pourriez mener une vie de rêve au milieu de vos frères qui partagent vos valeurs, votre religion, votre vision du monde et votre façon d’être au monde. Les Juifs, eux,  n’ont qu’un seul État : Israël. Pourquoi vouloir le leur enlever à tout prix ? Pourquoi vous acharner contre ce peuple qui n’a qu’un mot à la bouche, « Shalom »? N’êtes-vous pas las de vous battre contre des moulins à vent ? Hélas, il semble bien que vous croyiez encore que votre rêve deviendra réalité. Comme je vous plains !

© Dora Marrache pour Europe Israël News

 







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 26 thoughts on “Lettre ouverte aux Palestiniens par Dora Marrache

    1. Elisabeth Rodrigues Pereira

      Madame,
      Je vous salue bien bas pour ce magnifique texte que vous avez écrit qui synthétise avec précision la véritable réponse qu’il faut donner aux palestiniens, aux arabes en général et plus largement à l’ensemble des pays. C’est un merveilleux article.
      Merci

    2. Laurence Salmon

      Bien sûr !
      En 1948 ils ont préférés la guerre que de créer leur état en même temps que les Juifs
      Ils voulaient mettre les Juifs à la mer comme le pays arabes qques annees plus tard

    3. capucine

      Palestiniens, Palestiniennes, il est temps d’ouvrir les yeux et de vous rendre à l’évidence : Jérusalem, vous ne l’aurez JAMAIS ! Israël, vous ne l’aurez jamais, je dis bien JAMAIS !

      J’ APPROUVE cette lettre !! les palos n’ont aucun droit de regard sur Israël ni sur Jérusalem qui est UNE et INDIVISIBLE et NON négociable
      qu’ils saillent au diable …et viiiiiiite

    4. Aboucaya Roland

      A.Roland

      Merci beaucoup Madame Dora Marrache, votre courrier aux palestiniens est extraordinaire de vérité et toutes les gesticulations des dirigeants palestiniens pour délégitimer Israel n’ont, comme vous le dîtes si bien, servi à rien. Et au diable Macron et compagnie , ce petit monsieur qui n’approuve pas la décision de Donald Trump, qu’il aille vociférer à Damas ou à Ramallah.
      Am Israel HAÏ !

    5. Zayith

      Ok mais un mot de conciliation aurait été bienvenu dans cette lettre, étant donné que nombre de Palestiniens n’ont pas la mentalité de leurs dirigeants-dictateurs et en ont marre d’être manipulés par le Hamas et le Fatah.
      Le ton est plutôt orgueilleux,présomptueux, voire moqueur alors que le temps présent a cruellement besoin de vérité apportée dans l’amour fraternel.
      Je trouve que cette lettre est provocatrice et risque d’attiser encore le conflit.
      C’est une chose d’avoir raison, mais de ne pas savoir gérer cette connaissance avec humilité produit l’effet contraire !
      Manquait plus qu’un « na ! » cléopâtrique ou un « j’ai dit ! » bien maçonnique pour arroser le tout…

    6. Zayith

      Donald Trump a dit la vérité sans en rajouter et c’était très courageux dans sa position de président des USA. Vous par contre ne faites preuve d’aucun courage mais semblez régler vos comptes par écran interposé. Il vous manque la sagesse d’une personne responsable de ses paroles. Vous n’êtes plus en mode chronique là !!!

    7. Dora Marrache

      Je le sais, Zayith, et ce que vous dites est en partie vrai. Toutefois, ce n’est rien comparé aux articles que je lis sur les sites arabes, sur ceux qui défendent la Palestine. Certes, il y a quelques notes qui sont le reflet du prof que je suis, qui traduisent clairement ce que je ressens face à la communauté internationale qui condamne quotidiennement Israël. Mais la majeure partie de mon texte relate des faits vérifiables et incontestables. Que vous n’ayez retenu que l’expression de mes sentiments et que vous les ayez interprétés comme présomptueux est regrettable, mais compréhensible. Cela ne fait que confirmer que, comme l’avait dit un philosophe dont le nom m’échappe, le monde est pour chacun de nous ce que chacun est lui-même,

    8. Parole de jj

      Super bien écrit ét tout est dit , mais il y a peu de chance qu’ils savent lire càr la majorité aient analphabetes ét puis c’est trop bien écrit pour eux se sont des hémir ils ne comprennent que les coups , à mon avis se n’est pas fini àvec eux il y en a encore pour longtemps .shavoua tov

    9. Mariane benzimra

      Bravo Mme Dora Marrache pour cette lettre adressée aux palestiniens/niennes.
      Tout a été dit et bien dit.
      Mais malheureusement ce sont des illettrés (enfin une majorité)
      Maintenant à eux à se retourner contre leurs dirigeants : menteurs, voleurs,
      Shalom

    10. rico

      Les femmes juives ont le vent en poupe en ce moment(Actions des ministres Israéliennes ) .Kol a Kavod pour votre analyse .Je crois malheureusement qu’il faudra un jour séparer les juifs et les arabes dans des territoires bien distincts .Il en va de la survie du peuple juif d’Israél .. Aprés tant d’années et de main tendue par les juifs pour arriver à la paix. voir les concessions de Barak à camp David avec le président Clinton , et d’Olmert…Je pense que l’objectif des arabes de Palestine est de chasser les juifs de la région ..Une solution serait la création d’une confédération des arabes des grandes villes de Cisjordanie avec la Jordanie .Si cela se faisait ce serait la prospérité dans la région ,.dans le respect des droits historiques des juifs d’Israél …

    11. LeClairvoyant

      Faire coexister deux pays ennemis dans un si petit territoire est plus dangereux que la situation actuelle et même celle à prévoir dans 100 ans; car le jour que les palestiniens ne vont pas recevoir de l’argent en tant que réfugiés (et cela ne saurait tarder), Il vont fouir comme des rats d’une terre de misère vers les pays de leurs amis européens.

    12. LeClairvoyant

      Merci beaucoup Madame Dora Marrache, Bibi et monsieur Donald Trump. Vous qui mouillez la chemise et sortez la plume pour soutenir Israël et son peuple, Vous essuyez des critique mais vous ne vous détournez pas de la vérité. Et le D.ieu d’Israël vous est déjà reconnaissant,Vous gagnez dans mon estime et celle des gens courageux.
      Shalom

    13. martin

      la vrai raison c’est que l’eternel ramene son peuple dans sa terre comme promis dans les prophétes.
      c’est une guerre perdue d’avance car il combattent contre dieu lui-méme, béni soist’il.
      puisse t’il l’entendre.

    14. Edmond richter

      RÉPONSE À ZAYITH: Vous me faites l’impression d’être une de ces bisous nounours, pleine « d’amour fraternel ». Même lorsqu’on aime, surtout lorsqu’on aime, il faut savoir présenter un miroir de vérité à l’autre. En tant que psychotherapeute je peux vous affirmer, après 30 ans d’expérience que le déni, le refus de la réalité, est la cause principale des catastrophes humaines. Or 72% des « palestiniens » (même ce nom est faux) sont dans le déni et espèrent toujours chasser les juifs d’israel (enquête PEW). Et les autres, on ne les entend pas. Qu’ils se lèvent et disent qu’ils acceptent l’Etat JUIF d’Israel, qu’ils acceptent que Jerusalem appartient aux JUIFS et qu’ils veulent définitivement faire la paix avec eux. Essayez de leur faire dire cela, vous m’en direz des nouvelles. La seule chose sensée que vous ayez écrite est  » que le temps présent a cruellement besoin de vérité » Et quand vous écrivez « Le ton est plutôt orgueilleux,présomptueux » je ne peux m’empêcher de penser que vous attribuez vos propres défauts aux autres. En psychotherapie nous appelons cela de la projection.

    15. Dora Marrache

      À Edmond Richter;
      Votre réponse à Zayith rejoint celle que j’avais écrite mais que le modérateur, de toute évidence, a jugé bon de supprimer sans même me faire connaitre les raisons.
      Et en vous lisant, j’ai eu la surprise de constater que les 3 dernières lignes de votre commentaire correspondent en tous points aux derniers mots que j’ai écrits puisque je concluais: Il est regrettable que vous ayez jugé mon ton présomptueux, mais vous ne faites que confirmer ce que disait un philosophe dont le nom m’échappe, à savoir : Le monde est pour chacun de nous ce que chacun est lui-même.

      Merci, Edmond, d’avoir repris, sans même avoir lu mon commentaire, la conclusion qui s’impose.
      Mais ma réponse sera-t-elle publiée? Je n’en suis pas certaine.

    16. Laurence Salmon

      Lettre ouverte à Mme Ziathin

      J’ai vu le reportage ou vous prêcher la paix l amour etc bla bla bla auprès des enfants

      Pourquoi mellez vous le Mont du Temple ?
      Qu a faire Israël avec les enfants de la Republique Française ?
      Elle est belle la repoublique Françouse!

    17. Zayith

      Bonjour Dora Marrache. Excusez-moi, j’étais visiblement un peu énervé et excessif à vous attaquer personnellement. Je pense qu’on s’est compris finalement. Moi j’observe juste dans mon entourage (en Europe donc) qu’on ne gagne rien du tout à provoquer les Musulmans (susceptibles en général) mais qu’on gagne beaucoup à développer une relation de confiance avec eux car ils ont désespérément besoin d’amis tellement ils se sentent surveillés, notamment par les leurs ! C’est un peu comme avec les Témoins de Jéhovah ; ils sont tellement endoctrinés qu’il n’y a que la patience et la modération qui fonctionnent. On peut aussi faire le parallèle avec une mère et sa fille en plein crise d’ado (conflit de génération, 2 mondes différents), c’est une situation de crise à gérer sans atteindre la rupture si possible. Mais toujours en disant la vérité, pas de compromis.
      Je pense que dans notre cas il faut s’adresser au peuple palestinien, pas à ses dirigeants qui sont manifestement pervers, afin que la vérité gagne du terrain à la base. Les dirigeants, eux, comme dans tous les pays, exploitent l’ignorance et la passivité du peuple, c’est leur seul vrai pouvoir.
      Ce sont des mentalités qu’il faut combattre, pas des gens.
      Nous Chrétiens parlerions de combattre des puissances spirituelles et non la chair et le sang.

    18. Chamla

      Chère madame , combien avez vous raison .
      Qu’ils pleurent sur leur sort .
      Israel et Jérusalem restent et resteront à JAMAIS terres juives .
      L’émotion prend le dessus , en lisant vos lignes .
      Bravo .

    19. Laurence Salmon

      A toutes les connasse sur qui mettaientre une se épître sur la tronche faites comme dans les années 60 mettaientre un foulard herbes c tout de même plus distinguées ! 😈

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *