toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Jérusalem capitale d’Israël : Le dictateur islamiste Erdogan déplore «l’évangélisme et la mentalité sioniste» de Donald Trump


Jérusalem capitale d’Israël : Le dictateur islamiste Erdogan déplore «l’évangélisme et la mentalité sioniste» de Donald Trump

Le dictateur turc s’en est vivement pris à Donald Trump lors d’un sommet extraordinaire des pays islamiques. Une semaine après, la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël par Washington suscite toujours la condamnation du monde musulman.

Les islamistes n’en finissent plus de rager après la reconnaissance de Jérusalem par Donald Trump le 6 décembre 2017. Lors de l’ouverture d’un sommet extraordinaire de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) à Istanbul, ce 13 décembre 2017, le dictateur islamiste Erdogan n’a pas tari de critiques à l’encontre du président américain, Donald Trump.

«Le vrai propriétaire de ces terres est la Palestine. Monsieur Trump veut que tout cela soit Israël», a-t-il lancé, poursuivant : «C’est le produit de l’évangélisme et d’une mentalité sioniste

«Ni paix, ni stabilité sans Jérusalem capitale de la Palestine»

Qualifiant Israël d’«Etat d’occupation» et d’«Etat terroriste», le dictateur Erdogan a en outre exhorté la communauté internationale à reconnaître Jérusalem-Est comme la capitale de la Palestine. «J’invite les pays qui défendent le droit international et la justice à reconnaître Jérusalem occupée comme capitale de la Palestine», a déclaré le chef de l’Etat turc lors du sommet.

Accusant encore Donald Trump d’avoir offert Jérusalem comme un «cadeau […] au mouvement sioniste», le président turc a disqualifié les Etats-Unis comme acteur du processus de paix entre Israël et la Palestine. «Nous n’acceptons aucun rôle des Etats-Unis», a-t-il encore martelé.

Netanyahou n’est «pas impressionné»

«Ni paix, ni stabilité sans Jérusalem capitale de la Palestine», a quant à lui prévenu le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

Dans un communiqué commun, les pays arabes conviés au sommet d’Istanbul ont repris la ligne du président turc. «Nous proclamons Jérusalem-Est capitale de l’Etat de Palestine et appelons les autres pays à reconnaître l’Etat de Palestine et Jérusalem-Est comme sa capitale occupée», ont déclaré les dirigeants des pays musulmans à l’issue du sommet.

Des propos auxquels Benjamin Netanyahou, Premier ministre israélien, a réagi en ces termes : «Toutes ces déclarations ne nous impressionnent pas […] Les Palestiniens feraient mieux de reconnaître la réalité et d’agir en faveur de la paix, et non de l’extrémisme.» Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, a pour sa part qualifié de «déclarations provocatrices» le communiqué final de l’OCI sur le statut de Jérusalem.







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 10 thoughts on “Jérusalem capitale d’Israël : Le dictateur islamiste Erdogan déplore «l’évangélisme et la mentalité sioniste» de Donald Trump

    1. michael

      il faut l’envoyer se faire cuire deux oeufs cet imbecil de merdugan ,il veut imiter le kon de nasser president egyptien

    2. alauda

      « Depuis 2014, une cinquantaine de biens appartenant à l’Église syrienne-orthodoxe ont été expropriés par le gouvernement turc dans le sud-est de la Turquie. » (La Croix, 20/11/2017)

      Erdogan se prend pour Mehmet II.

    3. sarah

      Qu’Erdogan, le nouveau fuhrer islamiste, reconnaisse le génocide arménien commis par les Turcs qui, avant de tuer les petites filles arméniennes, les violaient et les mêmes crimes se passent aujourd’hui, dans le sud-est de la Turquie, sur les jeunes filles kurdes.

    4. serge

      HER DOGAN est un dictateur et je suis sur qu’il ne le sais même pas
      il se crois le nombril du monde islamique se croyant le chef de file de cette
      épidémie. . J’espère que quelqu’un lui mettra une balle bien placée entre les deux yeux et je me fout bien qu’il soit dans l’OTAN ou pas. On a pas besoin de lui.

    5. serge

      Oh j’avais oublié ..
      A T’ON VU UN PAYS QUI PARTAGE SA CAPITALE NATIONALE AVEC UN AUTRE PAYS, moi pas alors JÉRUSALEM EST ISRAÉLIENNE.point barre.

    6. GUY HADDAD

      Pour prouver sa bonne foi Her Erdogan a proposé aux habitants Chrétiens de l’ile de Chypre de venir habiter en Turquie autour de la Cathedrale ste Sophie, qu’il est en train de transformer en Mosquée MALKAT SOPHIA…..

    7. Armand Maruani

      Que cet Her Dog de pacotille surveille ses fesses , le torchon brûle dans son propre pays .

      Je ne parle même pas des kurdes qu’il massacre au quotidien ( un véritable génocide , comme celui des arméniens ) mais d’une opposition réelle qui en a marre de ce cirque qu’il offre au monde entier .

      Comme disait l’autre :

       » Plus un singe monte haut , plus il montre son cul . »

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *