toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Les 57 pays musulmans de l’OCI ne veulent pas que Washington reconnaisse Jérusalem comme la capitale d’Israël


Les 57 pays musulmans de l’OCI ne veulent pas que Washington reconnaisse Jérusalem comme la capitale d’Israël

La promesse de campagne de Donald Trump de déplacer l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel Aviv à Jérusalem fait grincer des dents les pays de l’OCI. Cela impliquerait une reconnaissance de facto de Jérusalem comme capitale de l’Etat hébreu.

Donald Trump envisage de déménager l’ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, ce qui reviendrait à reconnaître de facto cette dernière comme la capitale de l’Etat d’Israël, suscitant la colère d’une grande partie du monde arabe. Redoutant cette décision, l’Organisation de la coopération islamique (OCI), réunie à Jeddah en Arabie Saoudite, a fait savoir, le 3 décembre, par communiqué : «Si les Etats-Unis prennent l’initiative de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël, nous recommandons de tenir une réunion au niveau des ministres des Affaires étrangères, suivie d’un sommet dès que possible.» Ce sommet impliquerait la venue des chefs d’Etat des 57 pays membres.

Le possible déménagement de l’ambassade des Etats-Unis en Israël à Jérusalem qu’a évoqué le président américain est perçu par les Palestiniens comme une grave entrave au processus de paix. Pour l’OCI, il s’agit d’une «attaque flagrante contre les nations arabes et musulmanes».

Le 3 décembre, le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas s’est entretenu par téléphone avec le président français Emmanuel Macron et le chef de l’Etat turc, Recep Tayyip Erdogan, pour exercer une influence sur le processus décisionnaire de Donald Trump. Majdi al-Khalidi, conseiller diplomatique de Mahmoud Abbas, a tenu à leur «expliquer les dangers que comporterait toute décision de transférer l’ambassade ou de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël».

Durant sa campagne, le président américain avait promis de faire déménager l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem, se conformant ainsi à une loi du Congrès adoptée en 1995 mais dont l’application est bloquée tous les six mois depuis 20 ans par les présidents américains qui se sont succédés. Le gendre et conseiller spécial de Donald Trump, Jared Kushner, a déclaré le 3 décembre lors d’une conférence que le président américain continuait «d’étudier de très nombreux éléments» quant à cette promesse de campagne.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 11 thoughts on “Les 57 pays musulmans de l’OCI ne veulent pas que Washington reconnaisse Jérusalem comme la capitale d’Israël

    1. Asher Cohen

      Pour le vote du Plan de partage de la Palestine, le 29 novembre 1947 à l’Onu, tous les pays musulmans ont voté contre la parttion et donc contre la recréation de l’Etat Juif, tout en menaçant d’un bain de sang. L’angleterre et bien des américains avaient une politique pro-arabe malgré le génocide Juif européen. Nous avons vu la suite. 70 ans après, tous les pays musulmans, sans exception, s’opposent à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, tout en menaçant d’un bain de sang. Qu’est-ce qui change actuellement? L’arme pétrole n’est plus aussi efficace qu’à l’époque, des dirigeants arabes préparant-même l’après pétrole. Une page de l’Histoire se tourne, et une autre s’ouvre.

    2. Robert Davis

      Enfin une bonne nouvelle: Netanyahu et tous ces politicards professionnels, leurs pantalons souillés et leur corruption font trainer l’indépendance d’Israel depuis 70 ans. Le Président Trump est une HOMME, un MENSCH contrairement aux professionnels pourris macron compris et sa vieille femme. Il est temps que Netanyahu déclare la souvenaineté d’Israel sur les J+S+G et qu’il fasse tonner le canon sur les villes arabes.

    3. Pinhas

      57 brigands à qui ont enlève un otage .

      Que ces couscoussiers fassent une danse du ventre tant qu’ils y sont juste pour nous faire marrer .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *