toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

[Vidéo] ONPC : Christine Angot demande à Jérémy Ferrari de justifier le passage d’une interview : « Les gens ont le droit de savoir qu’il y a des juifs qui pensent qu’il y a des extra-terrestres antisémites »


[Vidéo] ONPC : Christine Angot demande à Jérémy Ferrari de justifier le passage d’une interview : « Les gens ont le droit de savoir qu’il y a des juifs qui pensent qu’il y a des extra-terrestres antisémites »

L’humoriste et la chroniqueuse ont eu un vif échange sur le plateau de l’émission de Laurent Ruquier, samedi soir.

Nouvel accrochage sur le plateau d’On n’est pas couché. Samedi soir, l’humoriste Jérémy Ferrari, invité de l’émission de Laurent Ruquier pour présenter son livre Happy Hour à Mossoul, a vivement échangé avec la chroniqueuse Christine Angot, finissant par lui conseiller de « prendre un Xanax ».

« C’est pratique l’humour ». Christine Angot a d’abord demandé à Jérémy Ferrari de justifier un passage d’une interview, au cours de laquelle il avait déclaré : « Les gens ont le droit de savoir qu’il y a des juifs qui pensent qu’il y a des extra-terrestres antisémites ». L’humoriste a alors tenté d’expliquer que cette phrase avait été prononcée sur le ton de l’humour. « Vous trouvez ça super drôle ? C’est pratique l’humour », s’est emportée Christine Angot. « J’ai rien fait, je ne fais que faire des vannes », a tenté de calmer l’invité. « Vous ne m’énervez pas, je ne vous trouve juste pas drôle, j’ai le droit », a poursuivi la chroniqueuse sur le même ton.

La suite de l’échange, portant sur la Une de Charlie Hebdo consacrée à Tariq Ramadan, n’a pas été plus apaisée. « Charlie Hebdo, je n’ai jamais trouvé ça très drôle, ni avant les attaques, ni après », a expliqué Jérémy Ferrari, provoquant à nouveau la colère de Christine Angot : « Ça n’est pas leur seul but vous savez ! C’est un journal d’opinion aussi ! » Et l’humoriste de lui asséner : « Prenez un Xanax ! »

Regardez la séquence en vidéo ( à partir de 11’20 »)







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “[Vidéo] ONPC : Christine Angot demande à Jérémy Ferrari de justifier le passage d’une interview : « Les gens ont le droit de savoir qu’il y a des juifs qui pensent qu’il y a des extra-terrestres antisémites »

    1. Elia

      Et qu’est-ce que veut dire la phrase de ce fameux comédien ?
      On peut l’interpréter de plusieurs manières !
      Je trouve que Christine Angot que je n’apprécie pas spécialement a eu raison de lui poser la question !

    2. c.i.a.

      Bon sens, on marche toujours sur des oeufs, avec ces foutues religions,pas moyen de rire de leur «  amis imaginaire« ,s`en se faire trucider,

      Certains en fumes du bons!, pour se déconnecter de la réalité ainsi… ÉVOLUEZ NOM DE DIEU!!!!!

    3. Armand Maruani

      Des  » comiques  » la France n’en manque pas .

      Mais il y a un probléme : Ils ne font pas rire ….. à part ceux de Barbés , Clichy , Trappes ou ailleurs quand ils ont le nez enfariné à la coke .….

      Deux humours incompatibles .

      Woody Allen et dieudonné ou le petit désarticulé de Trappes et Elie Kakou par exemple .

      En 40 les parisiens visitaient le Musée Juif avec ses caricatures obscènes , c’était  » la belle époque  » qu’est ce qu’on se marrait .

      En écoutant ce nazillon de Ferrari on voit que la France a gardé ce même humour si rafiné .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *