toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Quand les palestiniens viennent assassiner les européens, les médias pardonnent


Quand les palestiniens viennent assassiner les européens, les médias pardonnent

L’homme a tué une personne et en a blessé 6 autres, c’est un palestinien mis en accusation pour meurtre.

Le Palestinien de 26 ans auteur d’une attaque mortelle au couteau fin juillet à Hambourg (nord de l’Allemagne) a été mis en accusation pour meurtre et tentative de meurtres, mais pas pour acte de terrorisme.

Même si l’homme a qualifié son acte de « contribution au Djihad mondial », la guerre sainte menée par les extrémistes musulmans, l’enquête n’a révélé aucun lien avec l’organisation Etat islamique, a expliqué le Parquet antiterroriste de Karslruhe dans un communiqué.

Fin juillet, Ahmad A. était entré en plein milieu de l’après-midi dans un supermarché de Hambourg, s’était emparé dans un rayon d’un couteau de cuisine doté d’une lame de 20 cm et avait mortellement blessé un client de 50 ans.

Il avait par la suite blessé six autres personnes avant d’être arrêté dans sa course puis maîtrisé par des badauds.

Selon les enquêteurs, le demandeur d’asile, jugé « psychologiquement instable » par la police, a choisi ses victimes au hasard, par vengeance face aux injustices subies selon lui par les musulmans dans le monde.

Le Parquet avait déjà estimé cet été qu’Ahmad A. n’avait pas de lien avec le groupe Etat islamique ou d’autres organisations terroristes, accréditant la thèse du « loup solitaire ». Né aux Emirats arabes unis, il était arrivé en mars 2015 en Allemagne depuis la Norvège.

Les autorités allemandes sont sur le qui-vive depuis un an et demi en raison de plusieurs attentats islamistes perpétrés ou envisagés dans le pays, notamment celui au camion-bélier revendiqué par le groupe Etat islamique qui a fait 12 morts en décembre 2016 sur un marché de Noël à Berlin.

Plusieurs de ces actes ont été commis par des demandeurs d’asile et valent à la chancelière Angela Merkel d’être accusée par ses détracteurs d’avoir fait peser un risque à son pays en ouvrant la porte à des centaines de milliers de réfugiés en 2015 et 2016.

La police allemande a annoncé fin octobre l’arrestation d’un Syrien de 19 ans, en « contact avec des djihadistes » soupçonné de préparer un grave attentat islamiste à l’explosif dans le pays.

Source: i24news





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Quand les palestiniens viennent assassiner les européens, les médias pardonnent

    1. sarah

      Il y a déjà des précédents encore plus abjects : les palestiniens ont été récompensés pour avoir tué des Juifs dans les attentats de la Synagogue de la rue Copernic en 1980 et celui du restaurant Goldberg de la rue des Rosiers en 1982 à Paris par l’Etat français dont le Président était à l’époque cette ordure de Mitterrand, ami de Bousquet décoré de la francisque par Pétain, pour services rendus à la France. Mitterrand et es services les ont exfiltrés et ils ont reçu des dommages et intérêts sous forme de pots de vin.

      L’attentat de la rue Copernic en Octobre 1980 a eu lieu à la fin du mandat de Giscard mais comme les médias, les politiques et les associations nous avaient fait le coup de l’extrême droite cette fois-là aussi pendant quelques mois, c’est Mitterrand qui a hérité de l’affaire en Mai 1982 et l’a classée en exfiltrant les terroristes et en les payant en plus.

      Pour info, un des parents juifs qui avait essayé de réanimer Myriam Monsonego, la petite fille juive tuée à Toulouse en Mars 2012 avec deux autres enfants, avait eu un oncle tué dans l’attentat de la rue Copernic : il a depuis quitté cette merde de France et d’Etat français et vit en Israël.

    2. sarah

      …Mitterrand et ses services…
      Vous verrez que mardi, le palestinien né au Liban, Hassan Diab, suspecté d’être le terroriste qui a commis l’attentat de la Synagogue de la rue Copernic, sera libéré : cette fois, c’est la justice française qui exfiltrera cette crapule parce que c’est certain que, même avec un bracelet électronique, il va réussir à prendre un vol pour le Canada grâce à ses soutiens islamistes puissants dans les deux pays et comme c’est le pro-islam Trudeau qui est Premier Ministre du Canada actuellement et non plus Stephen Harper, ce n’est pas demain la veille qu’il sera de nouveau extradé. Et puis comment se fait-il qu’au bout de deux ans, il ne soit pas encore jugé ??? Encore la justice française mafieuse qui ne veut pas qu’il réponde de ses crimes.
      Et bien, moi, je dis que je ne pleure pas quand il y a des dégâts collatéraux sur Gaza puisque la justice n’est pas rendue pour les Juifs, je ne vois pas pourquoi le sort des Gazaouis m’intéresserait : je suis plus intéressée par mon chat.

    3. Laurence Salmon

      Il faut leur dorner les adresses des mairies
      Comme bagneux courneuve etc
      Oui allez y ils vous attendent

    4. Armand Maruani

      @  » Quand les palestiniens viennent assassiner les européens, les médias pardonnent  » .

      Et Abbas passe par l’Elysée pour toucher son chéque avant de se rendre à sa banque de Genéve .

    5. Laurence Salmon

      La maire de Paris à remis la médaille à mazen et macaron à dit à mazen qu il était un homme de paix un truc comme ça

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *