toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’auteur saoudien Ahmed Al-Arfaj : « La normalisation des relations avec Israël est à l’ordre du jour ; nous avons un problème plus grave avec l’Iran »


L’auteur saoudien Ahmed Al-Arfaj : « La normalisation des relations avec Israël est à l’ordre du jour ; nous avons un problème plus grave avec l’Iran »

Interrogé sur la possible normalisation avec Israël, l’auteur saoudien Ahmed Al-Arfaj a déclaré : « Nous n’avons pas besoin de nous aimer les uns les autres, mais nous devons coexister […] Au moment venu, quand ce sera à l’ordre du jour, oui, je soutiendrai la normalisation. »

S’exprimant sur la chaîne télévisée Rotana Khalijiyya le 25 octobre 2017, Al-Arfaj a préconisé de laisser le problème palestinien aux Palestiniens et déclaré qu’Israël n’est pas le principal problème du moment, évoquant les difficultés de l’Arabie saoudite avec le Yémen, le Qatar et l’Iran.

Extraits :

Ahmed Al-Arfaj : Saddam Hussein est apparu et a dit : « Je brûlerai la moitié d’Israël. » Mais Saddam a disparu, et Israël s’est renforcé. Puis Kadhafi est apparu et a dit : « Je brûlerai l’autre moitié. » Mais Kadhafi a disparu, et Israël est plus fort. Des milliers de personnes sont arrivées après eux, disant… Puis [le chanteur égyptien] Shaaban Abdel Rahim est apparu et a dit : « Je hais Israël et j’aime Amr Moussa. » Maintenant, Amr Moussa est parti, et Israël a survécu. Aujourd’hui, nous entendons la même rengaine… Nous devrions accomplir des choses par le dialogue, les négociations, au moyen d’argent, au moyen d’ingéniosité. Crier n’a jamais apporté le moindre résultat.

Journaliste : Lorsque vous dites « dialogue », voulez-vous parler de la normalisation des relations avec Israël ?

Ahmed Al-Arfaj : La normalisation est à l’ordre du jour, que cela nous plaise ou non. Israël n’est plus ce qu’il était il y a 40 ans. Israël est une entité indépendante, que nous la reconnaissions ou pas. Il influence l’Amérique et jouit d’une importante stature. Nous ne devons pas prendre de décisions émotionnelles…

Journaliste : Soutenez-vous la normalisation [des liens avec Israël] ?

Ahmed Al-Arfaj : Au moment venu, quand nous en serons là, oui, je soutiendrai la normalisation.

Journaliste : Et maintenant ?

Ahmed Al-Arfaj : Rompre les liens avec Israël est inutile. La normalisation ne signifie pas que nous devons faire la paix. Nous n’avons pas besoin de nous aimer, mais nous devons coexister. Les Palestiniens devraient obtenir leurs droits, dans le vrai sens du terme. Laissez-moi vous dire, nous ne devrions pas en parler comme si nous vivions en Palestine. Laissons les Palestiniens en parler. Il y a des gens raisonnables parmi eux. La normalisation peut arriver à un moment donné dans le futur. Nous ne savons pas. Les choses changent avec le temps. Personne ne sait ce que la politique nous réserve.

Journaliste : Pensez-vous que la normalisation des relations avec Israël pourrait bientôt se produire ?

Ahmed Al-Arfaj : Je pense que c’est un sujet que l’on évoque ici et là. Je ne pense pas qu’Israël soit le principal problème du moment. Nous avons un ennemi au Yémen, des problèmes avec le Qatar, et le plus grand danger vient de l’Iran safavide. Je ne pense pas que nous ayons un aussi grand problème avec Israël qu’avec l’Iran. […]

MEMRI







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “L’auteur saoudien Ahmed Al-Arfaj : « La normalisation des relations avec Israël est à l’ordre du jour ; nous avons un problème plus grave avec l’Iran »

    1. Armand Maruani

      Certains pays ont attendu que le cyclone arrive au dessus de leur pays pour voir Israël autrement et devenir raisonnables .

      Que de temps perdu et de vies humaines sacrifiées à cause de la bêtise et du fanatisme .

    2. Tizi Aviv Tel Ouzou

      Ils normalisent avec Israel non pas parce qu’ils portent les juifs dans leur coeur mais juste par opportunisme et stratégie. Aujourd’hui ils normalisent pour faire tomber l’iran et ses ayatollahs chiites mais aussi pour que demain quand ils changeront d’avis, ils n’y aura pas d’autres « puissances » pour normaliser avec israël contre eux. N’oublions pas que Trump est là que pour 4 ans (peut-être 8 avec de la chance) et que l’arabie maudite a eu autant de positions qu’il y a eu de président américains.
      On normalise avec son ennemi pour abattre son pire ennemi. Mais ennemi il restera toujours.

    3. robert davis

      Je suis d’accord avec lui mais comment Israel peut-il coexister avec qui que ce soit tant qu’il est attaqué sans cesse de l’intérieur et de l’extérieur par les faux palestiniens, ces menteurs invétérés, ces malades de l’inversion ces fils de haj amin al Husseini le mufti de Jérusalem ami de hitler qu’il avait convaincu de massacrer les juifs plutôt que de les expulser? aujourd’hui encore les fils de haj amin se réjouissent de l’holocauste et vendent mein Kampf daqns leurs rues! Actuellement il ne faut même pas les expulser mais les massacrer pour qu’Israel puisse exister normalement.

    4. robert davis

      Tel Aviv : cela existera toujours c’est de la géo politique.Même si vous éliminez un ennemi à tout jamais il renaitra sous une autre forme. Par exemple si on détruit totalement les iraniens ils renaitraient par les afghans o les paks ou les ouzbeks ou …les russes! Il faut seulement faire d’Israel une vraie petite puissance COHERENTE sans trainer le boulet des faux palestiniens qui leur collent aux baskets partout.

    5. Armand Maruani

      Le commerce et les échanges favorisent la paix .

      Chacun des deux partenaires doit avoir des intérêts qui les lieraient l’un à l’autre dans un maximum de domaines .

      C’est la loi de la nature .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *