toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Judaisme: où seront les français juifs en 2020? [opinion]


Judaisme: où seront les français juifs en 2020? [opinion]

Les français juifs sont environ 0,7% de la population française alors que les actes antisémites représentent 30% des actes racistes enregistrés en France en 2016 (source : Service Central du Renseignement Territorial).

Le problème de l’antisémitisme et sa proportion démesurée, notamment en France, est donc loin d’être un fantasme. Accusés d’être des « pleurnicheurs » – expression plébiscitée par Dieudonné – par les « antisionistes » (comprendre antisémites) tel un réflexe pavlovien dès que le sujet de l’antisémitisme est évoqué, les français juifs ont pourtant de manière factuelle totalement raison de s’indigner.

Cette situation, nous la voyons venir et se dégrader au moins depuis les années 2000. Comme beaucoup de français juifs, je ne me fais pas d’illusion.

Cette situation ne changera pas et va continuer à se dégrader. Se faire insulter, cracher dessus, etc. la plupart des victimes le vivent maintenant en silence comme si c’était devenu normal.

Comme l’a dit Joann Sfar dans un post Facebook : « Sur ces affaires, la plupart des victimes ferment leurs gueules, se font les plus petites possibles, en espérant que l’orage passe, pour ne pas donner des idées à d’autres salopards. Il ne va pas passer, l’orage. Tout le monde a très bien compris. ».

Pour ma part, j’ai la chance de vivre dans le XVIIe arrondissement de Paris. Comme une grande partie de l’Ouest parisien, mon quartier, c’est un peu Disneyland. Un monde où tout a l’air d’aller bien mais qui ne correspond pas à la réalité du reste de la France. Père de deux enfants, comme tous les parents, en plus de les éduquer, j’ai la responsabilité de les protéger. Et pour assurer cette responsabilité, il y a un critère fondamental : être capable d’anticiper.

Anticiper que l’état ne sera peut-être pas toujours en mesure de nous protéger.

Je me souviens encore de l’été 2014 où des manifestations dites de « soutien à la Palestine » ont finit par des prises d’assaut de synagogues en plein Paris et de quartiers juifs notamment à Sarcelles. Nous n’étions pas loin d’un massacre…

Anticiper la passivité générale de notre société.

Je me souviens, après l’attentat terroriste contre des enfants juifs en 2012, avoir manifesté spontanément le soir même.

Nous étions quelques milliers. Il n’y avait quasiment que des juifs qui battaient le pavé. L’absence de grande solidarité nationale alors que des enfants venaient d’être exécutés à bout portant me paraissait surréaliste. Où étaient les 4 millions de personnes avec qui j’ai manifesté le 11 janvier 2015 ?

Anticiper la dégradation de la situation.

En plus des actes de violence répertoriés, il y a les actes antisémites du quotidien auxquels nous sommes tous confrontés à des degrés différents en fonction de notre exposition.

Je ne suis ni croyant ni religieux, je ne vais jamais à la synagogue et pourtant, avec mon nom de famille, Cohen, j’y suis aussi confronté.

Si j’ai le malheur de faire un commentaire public sur Facebook, 9 fois sur 10, quel que soit le sujet, je me prends une remarque antisémite malgré la modération des commentaires.

Depuis 2 ans, je ne peux plus commander sur Internet à mon nom si je veux que le colis arrive intact, je commande à présent au nom de ma femme pour ne plus avoir de problème.

Pour survivre, anticiper est une nécessité absolue. Mais une fois qu’on a anticipé que la situation n’est plus tenable, qu’est-ce qu’on doit faire ?

Il y a un quatrième point à anticiper.

Anticiper notre comportement d’autruche.

Autour de 10 000 juifs quittent la France chaque année. De plus en plus, ceux qui sont encore là et dont je fais partie, n’ont absolument pas envie de partir.

Très attaché à la France – mon seul et unique pays – à ma culture et à ma langue, je ne me vois pas vivre ailleurs. Pourtant, de la même manière que les juifs ont du quitter les pays arabes (cf tableau ci-dessous) où ils vivaient depuis la fin du XVe siècle à cause de la montée de l’antisémitisme musulman, je n’ai aucun doute que tôt ou tard, pour les mêmes raisons, nous devrons quitter la France. 2020 ? 2025 ? 2030 ? Je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que nous avons tous le devoir d’anticiper. Anticiper pour le voir venir et anticiper pour pouvoir partir.

sa0108-juifs-refugies-tableau

Sources : geeksanspolitique





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 7 thoughts on “Judaisme: où seront les français juifs en 2020? [opinion]

    1. sarah

      Ma fille a quitté la France pour le Canada après l’assassinat horrible d’Ilan Halimi mais ce pays est entrain aussi d’accepter sur son territoire beaucoup de maghrébins et de moyens-orientaux musulmans depuis une décennie et qui dit augmentation de la population musulmane dit nouvel antisémitisme.
      Je partage quant à moi ma vie entre la France et le Canada et je vis dans ma communauté. Mes petits-enfants vont dans des écoles juives bien que ni ma fille, ni moi sommes croyantes : l’école est très protégée avec les dons des parents et d’associations, la maison de ma fille est très sécurisée et tous nos amis sont juifs sionistes ou sionistes.
      Je ne désespère pas : les Juifs, malgré les persécutions, les déportations et les exterminations depuis près de 3000 mille ans sont encore présents et forment une communauté forte et soudée. Ce sont probablement et paradoxalement toutes les persécutions qui nous ont aidés à traverser les millénaires parce que nous nous sommes serrées et réchauffés les uns contre les autres comme les manchots dans « La marche de l’Empereur » quand le blizzard arrive qui se mettent en cercles serrés pour se protéger du froid et du vent polaires. Nous tiendrons envers et contre tout comme eux.

    2. Armand Maruani

      Une chose est sûre :

      Nos six millions de victimes de la barbarie nazie sont en paix au Paradis .

      On leur doit tout :

      Le courage de nous battre à l’image des héros du ghetto de Varsovie et surtout la résurrection d’Israël .

       » cela nous aura suffit  » .

    3. Pinhas

      Cela me parait clair , il faudra quitter la France car la France ne nous souhaite plus .

      la France recommence à se soumettre .

      D’abord aux nazis en se débarrassant des Français de confession Juive .

      Puis de nos jours , aux nazimuz en acceptant même de renier les fêtes Chrétiennes , les croix , les coutumes .

      Quelle bassesse , quelle honte .

      La France qui était si belle et si fière est devenue une serpillère sur laquelle les nazimuz se frottent les pieds pleins de merde .

      Il faudra envisager de la quitter cette France qui n’est plus que l’ombre d’elle même .
      Pour Israël ou pour un autre pays mais pour un endroit où nous serons aimés comme nous avons aimé la France et tous les pays qui nous ont accueillis puis chassés .

      Chassés car on n’aime pas ceux qui partent de zéro et qui réussissent par le travail , les idées , le courage .
      Alors on leur trouve des défauts , le plus gros pour eux c’est que ces gens qui réussissent sont Juifs .

      Alors on reprendra la route comme toujours et on recommencera .

      Allez en Eretz Israël sera sans doute la bonne résolution car au moins en Eretz Israël nous serons en Famille ….

    4. Pascale

      L’avenir des juifs est en Israël avec toutes les difficultés de l’intégration et ils ne manquent pas.
      MAIS, il vaut mieux un petit chez soi qu’un grand chez les autres, quand les autres ont accepté chez eux a fortiori que l’islam soit dominant et donc a fortiori ont dénigrés le judaïsme.
      Quand on est dans une voie sans issue et qu’au bout on sait pertinemment qu’il y a un mur, on fait demi-tour!.

    5. bronson

      la France ne défend déjà pas les chrétiens alors les juifs vous pensez !!
      tout n’est que cinéma ! ils n’en ont rien à foutre de nous les juifs de France.
      un bon conseil: vendez tout ce que vous avez avant qu’on nous chasse ou qu’on nous le pique !! prenez vos sous et barrez vous en Israel !
      cela vous sauvera la vie !! et vendez tant que les prix sont encore corrects !!
      je regarde depuis quelques temps les pays où il y a peu ou pas de muzzamerdes. il faut un pays où les gens sont patriotes.
      ma selection: Israel (meme si 20% d’arabes)
      hongrie, rép. tchèque, nouvelle Zélande, (japon trop loin), (canada avec trudeau c’est foutu il fait la meme qu’en France) (USA faut bien choisir l’endroit mais au moins on peut avoir une arme)
      si vous avez d’autres idées je suis preneur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *