toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Confusion mentale: Alors que la presse titre «Clichy, la manifestation des élus perturbe la prière de rue» qui est illégale, les CRS protègent les prières… pas les élus !


Confusion mentale: Alors que la presse titre «Clichy, la manifestation des élus perturbe la prière de rue» qui est illégale, les CRS protègent les prières… pas les élus !

Dès que quelque chose touche à l’Islam on assiste à une complète inversion des valeurs de la République et du droit français : A l’occasion d’une manifestation d’une centaine d’élus contre les prières de rue illégales on a pu lire dans la presse ce titre surréaliste «Clichy, la manifestation des élus perturbe la prière de rue» preuve d’une confusion mentale totale des journalistes.

Pire encore, alors que le droit de manifester est un droit fondamental reconnu et protégé par la loi, les CRS ont reçu l’ordre de protéger les musulmans qui priaient illégalement dans la rue mais pas les élus !

Cette totale inversion des valeurs républicaines devient de plus en plus courante dans une France où l’Islam politique tente de s’imposer partout et occupe l’espace public.

Les journalistes, pour la plupart de gauche, sont complices de cette surmédiatisation au profit de l’Islam. En revanche, ils taisent et couvrent volontairement l’antisémitisme de plus en plus violent des populations musulmanes.

Lire aussi : Natacha Polony évoque la gêne du journal Le Monde à parler des actes antisémites commis par des musulmans

L’Etat souffre également de cette même confusion mentale : on protège des musulmans priant illégalement dans la rue, occupant ainsi de façon ostensible l’espace public. En revanche, on interdit les croix sur une statue représentant le Pape Jean-Paul II et on interdit les crèches dans les mairies

Mais pas un journaliste n’a relevé que ces prières de rue illégales étaient dues à la fermeture d’une mosquée elle même illégale. Les musulmans occupaient illégalement un lieu devant être transformé en médiathèque.

Céline Pina dans sa lettre ouverte au ministre soulève cette confusion mentale : « la plus grande partie de la presse reprenait un titre qui donne une idée du degré de confusion mentale de certains journalistes: «Clichy, la manifestation des élus perturbe la prière de rue». Il semble à cette lecture que la prière de rue soit légitime et la présence des élus, incongrue. De l’art d’inverser le sens d’un évènement…

Une confusion entretenue à dessein: la prière de rue a déjà été utilisée comme mode de conquête territoriale.« 

Le maire de la Ville, Rémi Muzeau (LR) a donc appelé à une action citoyenne d’intérêt général. Forces Laïques, qui dit non aux prières de rue à Clichy s’est joint au mouvement, ainsi que de nombreux élus LR, UDI et MoDem, dont Valérie Pécresse, présidente (LR) du conseil régional, et Pierre Bédier, président (LR) du conseil départemental des Yvelines.

“On ne peut pas accepter que l’espace public soit ainsi occupé. Le maire est impuissant. A l’Etat d’agir !”, a déclaré Valérie Pécresse.

Pourtant l’État a tout de même réagi mais pas pour virer les prieurs illégaux mais pour les protéger des « dangereux manifestants » que représentent des élus…

Ils ont ensuite chanté la Marseillaise (attendons-nous à ce qu’un jour elle soit interdite pour incitation à la haine), et ils n’ont pas entonné «une Marseillais» comme l’a écrit Le Parisien avant de modifier son texte :

Savez-vous ce qu’on fait les musulmans ? Ils se sont mis à prier avec les mains sur les oreilles…

Concluons en rappelant que les prières de rues sont illégales et que ceux qui y participent devraient être condamnés par la justice, sinon à quoi bon avoir une justice. Que le droit de manifester est un droit fondamental en France, mais pas celui de prier dans l’espace public. Que la laïcité ne veut pas dire un total laxisme vis à vis de l’Islam.

© Christian de Lablatinière pour Europe Israël





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Confusion mentale: Alors que la presse titre «Clichy, la manifestation des élus perturbe la prière de rue» qui est illégale, les CRS protègent les prières… pas les élus !

    1. Laurence Salmon

      C la charia qui est dans nos rues et par les gouvernements successifs
      Instauree par les frères musulmans et appliqués par certains citoyens

    2. DAVIDbensimhon

      il n y a loi ni fois juste une occupation en douceur et en profondeure avec l avale du gouvernement francais et ses SINISTRES..POURQUOI PARLER DES LOI DE LA REPIBLIQUE PARLANT ISLAMO FINI LA FRANCE

    3. Pascale

      Le Parisien est un torchon qui n’a sa place que dans des toilettes dans le cas ou il n’y aurait plus de papier!

    4. Laurence Salmon

      C’est à paris qun la police ne respècte pas les élus
      A Marseille la police fait des fakes pour répondre aux ordres des élus

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *