toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Visite d’Amir Peretz à Rabat : Les  fanatiques marocains de la cause de Palestine sont devenus plus royalistes que le roi 


Visite d’Amir Peretz à Rabat : Les  fanatiques marocains de la cause de Palestine  sont devenus plus royalistes que le roi 

L’invitation adressée à Amir Peretz, ancien ministre israélien de la Défense d’origine marocaine, à la conférence internationale de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM) à Rabat est devenue une surenchère sur la cause palestinienne entre les députés marocains.

La présence d’Amir Peretz (camp sioniste) dans la capitale marocaine, a provoqué une levée de boucliers parmi tous ceux qui militent  au Maroc contre la pseudo  normalisation des relations avec Israël.

Peretz, de père marocain et de mère marocaine est né dans ce pays.

Les Palestiniens ne semblent pas s’en soucier de la visite du député de la Knesset à Rabat

Fait inédit : la délégation palestinienne, qui est aussi présente à cette conférence sur la facilitation du commerce et des investissements qui s’est tenue les 8 et 9 octobre 2017 au siège du Parlement marocain, à Rabat, n’a pas protesté contre la présence israélienne.

Le délégué palestinien, envoyé par l’Autorité Palestinienne, ne semble pas s’en soucier.

Seuls les députés marocains  ont provoqués délibérément un scandale, dans la salle, devant le visiteur israélien qu’ils ont qualifiés de «criminel de guerre».

Outrés, les membres de quatre groupes marocains (le Groupement national d’action pour la Palestine, le PJD, l’Union marocaine du travail et la Confédération démocratique du travail) ont dénoncé la présence d’Amir Peretz à Rabat comme une «violation de la décision de la Ligue arabe de boycotter Israël».

Par le biais d’une lettre ouverte cinglante, ils ont d’ailleurs fait part de leur plus vive réprobation.

Offensif, le Groupe d’action national pour le soutien à la Palestine a qualifié dans sa lettre « l’invité sioniste » de «criminel» et de «terroriste», soulignant que ce dernier «fait l’objet d’une plainte pénale auprès de la justice marocaine et internationale pour sa responsabilité dans les massacres, génocides, crimes de guerre, crimes contre l’humanité et terrorisme»(1). Et de préciser que les Marocains refusent catégoriquement «toute forme de normalisation sioniste».

Les élus marocains ont tenu, d’ailleurs, à l’exprimer par le boycott de la conférence en question.

Le député israélien Amir Peretz a visité le Maroc comme invité officiel de la Knesset. Au cours de la séance, un député marocain la maudit avec de grands cris et a dit que cet homme n’avait rien à faire dans cet endroit car il était un criminel de guerre ( vidéo.)

A signaler qu’un sit-in a été observé dimanche soir, le 8 octobre, devant le Parlement avec la participation justement de députés et de membres du Groupe d’action nationale pour le soutien à la Palestine.

«Nous sommes contre la normalisation des relations avec Israël d’une manière générale», a précisé un député antisioniste marocain.

Alors les Palestiniens  se sont montrés pragmatiques, les  députés Marocains eux ont considérés  la présence de Peretz à Rabat comme une «normalisation» déguisée des relations avec Israël, alors que d’autres ont évoqué une «dangereuse infiltration» de cet ancien ministre d’origine marocaine. Le projet de loi interdisant toute normalisation des relations avec Israël pourrait, selon les députés, reprendre la tête de liste à la rentrée parlementaire.

Cette séquence confirme à tous ceux qui en doutaient encore que « la cause Palestinienne » est une maladie morale qui est répandue dans les pays arabes et que le discours palestiniste est devenue une sorte de dogme officiel.

Elle confirme aussi que les pan-arabistes n’ont pas évolué depuis les années 60. Ils portent toujours cet excès et étroitesse de vues. Elle accrédite enfin l’idée que »la cause Palestinienne« n’est qu’une couverture pour dissimuler les vraies problèmes dans les pays arabes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

(1) Né en 1952 à Bejaâd, il avait émigré vers Israël avant de devenir ministre de la Défense en 2006. La même année, trois avocats marocains avaient déposé une plainte contre lui pour «crimes de guerre» au Liban, assurant que leur plainte est «recevable» étant donné que le responsable israélien est d’origine marocaine.

 

 

 

 





Avocat tunisien, auteur de nombreux articles.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Visite d’Amir Peretz à Rabat : Les  fanatiques marocains de la cause de Palestine sont devenus plus royalistes que le roi 

    1. Robert Davis

      Pourquoi veut-on que la situation ait évolué chez les arabes puisqu’elle n’a pas évolué cncrètement en Israel? tant que les arabes seront en Israel rien ne changera. La situation changera et m^me très rapidement en faveur d’Israel à la minute où les arabes seront expulsés en jordanie et sinai quel que soit le nombre de leurs morts dont tout le monde se fout.

    2. HENRIETTE Irène

      Et il y a des gens qui adorent le Maroc ! Je n’y mettrais pas les pieds, sachant que ces gens sont faux et ignares (la majorité) et le roi du Maroc a beau faire des discours contre l’ignorance des Marocains, cela ne change rien. Les musulmans sont musulmans jusqu’à la möelle de l’os. Indécrotables. A part une iinfime partie des musulmans qui réfléchissent pour le « bien »….

      Il ne nous reste que l’espoir « qui fait vivre »…..J’espère toujours, depuis toute petite, et mon prénom est Irène, c.à.d. shalom, paix…..

    3. HUBELE-AMAR

      Mais qu’est-ce qu’ils vont foutre, tous au Maroc ????? C’est bourré de musulmans anti juifs : Il faut que ces gens qui vont en vacances dans ce pays finissent avec un couteau dans le dos,et encore, ils ne comprendront pas, ils retourneront en vacances !!!!!!

    4. Pinhas

      MAROC =MACRO =CORAM .

      N’importe où mais par pitié pas de vacances au Maghreb .

      Il y a tant de beaux pays à visiter où les gens qui y vivent sont gentils et éduqués .

      Pourquoi aller chez les barbares alors qu’en France on les a déjà sur le dos …

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *