toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une mère condamnée à 10 ans de prison pour être partie en Syrie avec ses 5 enfants


Une mère condamnée à 10 ans de prison pour être partie en Syrie avec ses 5 enfants

Sylviane B. a rejoint la Syrie en mars 2015, avec ses cinq enfants mineurs. Elle a été jugée en son absence.

La famille n’est jamais revenue de Syrie. Lundi, une femme de 42 ans a été condamnée à 10 ans de prison en son absence, par le tribunal de grande instance de Paris, pour être partie en Syrie avec ses cinq enfants mineurs, selon Le Point.

Sylviane B., convertie à l’islam en 2000, a quitté la France en mars 2015, avec ses trois filles – dont l’une est handicapée – et ses deux garçons de 2 à 15 ans. Ils ont intégré les rangs du groupe Etat islamique. Présent à l’audience, le père n’a plus de nouvelles de ses enfants depuis juin 2017. Ils étaient alors à Raqqa, le fief assiégé de Daech.

Des inscriptions explicites sur les murs de l’appartement

L’alerte avait été donnée le 28 mars 2015 par un troisième fils, confié à la garde du père. En rendant visite à sa mère, il avait trouvé l’appartement de Garges-lès-Gonesses (Val d’Oise) entièrement vide. Les murs portaient des inscriptions explicites, notamment «je suis Merah, je suis Ahmed Cou­li­baly, 11 sep­tembre» ou «nous com­bat­trons jus­qu’à la vic­toire».

Le Point rapporte également qu’un autre prévenu, José-Rémi C., a écopé de 8 ans de réclusion pour avoir aidée Sylviane B. à rejoindre les zones de combat. Sa compagne, Audrey C., a été condamnée à 5 ans de prison dont trois avec sursis avec mise à l’épreuve.

L’homme, qui a tenté, sans succès, de rejoindre la famille en Syrie en 2015, a également épousé l’aînée des filles, âgée de 15 ans. Sur un support informatique, saisi dans sa voiture, les enquêteurs ont notamment découvert un exemplaire téléchargé de Mein Kamps et de discours d’Adolf Hitler. Ils ont aussi trouvé des photos et des vidéos pornographiques de mineurs âgés de 2 à 15 ans.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Une mère condamnée à 10 ans de prison pour être partie en Syrie avec ses 5 enfants

    1. sarah

      C’est un cauchemar. Filles promises à la prostitution et garçons à la guerre.

      PS : L’image d’illustration décrit bien la propagande de l’EI. Je fais un peu de photographie et cette photo est esthétiquement belle : l’enfant, une fille, s’approche de la perfection en matière de visage; en même temps, il se dégage de cette enfant comme une attitude pieuse. Ce genre d’images touche les religieux fanatiques ou ceux qui sont à la recherche de toutes jeunes filles pour des « mariages » forcés et fréquemment les deux à la fois.

    2. olivier rameau

      @sarah, c’est tout à fait vrai, cette image est absolument remarquable, même les vêtements de cette enfant, que l’on devine, sont carrément beaux, ce serait presque biblique si on ne savait que c’est le diable qui est derrière tout ça..

    3. Claire

      Reste à souhaiter que ce nœud de vipères a été éradiqué lors de la reprise de Raqqa par les forces syriennes. Il n’y a aucune compassion à avoir pour ces vermines qui, par leur conditionnement, ne peuvent qu’être de futurs djihadistes qui viendront nous détruire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *