toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Meyer Habib « Malgré les engagements de Macron, la République en Marche vote l’augmentation de la CSG pour les Français de l’étranger ! »


Meyer Habib « Malgré les engagements de Macron, la République en Marche vote l’augmentation de la CSG pour les Français de l’étranger ! »

Le député UDI des Français de l’étranger Meyer Habib s’élève contre la hausse de la CSG pour les Français de l’étranger :« PLFSS 2018 : malgré les engagements de Macron, la République en Marche vote l’augmentation de la CSG pour les Français de l’étranger ! »

Voici son communiqué de presse :

L’objectif n°2 des engagements de campagne du candidat Emmanuel Macron pour les Français de l’étranger était de « réexaminer le régime mis en place en 2013 sur l’assujettissement des Français de l’étranger à la CSG et la CRDS sur leurs revenus du capital ».

Ces prélèvements mis en place par les Socialistes dans le PLFSS 2012, sont en effet une injustice, une aberration fiscale et, surtout, une violation crasse du droit de l’Union européenne. Notre pays a d’ailleurs été condamné en février 2015 par la Cour de justice de l’Union européenne, puis par le Conseil d’Etat en juillet.

Comme chaque année depuis 2013 je suis monté au créneau avec deux amendements d’abrogation. Hélas, comme leurs prédécesseurs socialistes, les députés LREM ont rejeté mes amendements. Pire, ils ont validé le projet gouvernemental d’augmentation de la CSG de 8,2 à 9,9% ! Pour les Français de l’étranger, c’est double imposition ET double peine !

On aurait pu espérer un changement : sur ce dossier encore, LREM n’est ni plus ni moins que l’avatar d’un PS moribond.

La France ne manquera pas d’être à nouveau épinglée pour violation du principe d’unicité de la législation sociale et méconnaissance du Règlement 883/2004 sur la coordination des systèmes de sécurité sociale.

Je suis profondément déçu de l’attitude de mes collègues députés LREM des Français de l’étranger. Après avoir repris mon amendement de suppression, ils l’ont retiré en séance en contrepartie d’une vague promesse de « mission » sur le régime social et fiscal des Français de l’étranger… Exit les promesses de campagne, exit le parti-pris européen du Président Macron.

Comme pour la réserve parlementaire en août dernier lors de l’examen de la « loi de confiance », je me suis trouvé bien seul à défendre les intérêts de nos 2,5 millions de compatriotes établis hors de France, qui ont, du reste, été 93% à plébisciter le Président de la République en mai dernier…







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Meyer Habib « Malgré les engagements de Macron, la République en Marche vote l’augmentation de la CSG pour les Français de l’étranger ! »

    1. Armand Maruani

      Et les retraités réunionnais qui bénéficient d’une retraite de 30% supérieure à ceux de la métropole ?

      Ainsi que les salaires des fonctionnaires et ceux du corps enseignant .

      Je ne parle même pas des abus que cette situation engendre .

      Exemple :

      Un retraité qui débarque de Clermont Ferrand pour s’installer à Madagascar
      se fait domicilier à La Réunion pour bénéficier d’une retraite majorée de 30% .

      Quant à Mayotte la muzz ( qui ne sert à rien ) et qui nous coûte des milliards d’euros est utilisée comme tête de pont pour recevoir leurs » frères  » des îles voisines des Commores .

      Nos dirigeants sont vraiment des criminels en n’appliquant pas la justice entre tous les français tout en favorisant les étrangers .

    2. alauda

      De quel chapeau sortent ces chiffres ?
      « Nos 2,5 millions de compatriotes établis hors de France [auraient] été 93% à plébisciter le Président de la République en mai dernier » ???

      Selon le Ministère de l’Intérieur : 1 265 230 inscrits.
      Les enfants seraient-ils comptés parmi les 93 % de votants ?

      A bien regarder, le « plébiscite » porte à peine sur 0,5 millions de voix ayant porté leur suffrage en faveur du candidat élu, lequel n’a en réalité recueilli chez les résidents français de l’étranger que 39,23% des inscrits contre 43,61% pour la France entière !!!

      Le plébiscite à 93% est un mythe, un chiffre imaginaire qui avait déjà servi sous FH, lorsqu’un institut de sondage s’était avisé à partir d’un échantillon de 10 000 votants de déterminer l’orientation d’une frange des votants.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *