toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Liban: après 35 ans, les deux assassins de Bachir Gemayel sont condamnés à mort


Liban: après 35 ans, les deux assassins de Bachir Gemayel sont condamnés à mort

Si Bachir Gemayel n’avait pas été tué, le Moyen-orient serait totalement différent. Gemayel voulait un Liban chrétien fort et allié à Israel.

Le verdict est tombé. La Cour de justice, présidée par Jean Fahd, a condamné vendredi à mort, par contumace, Habib Chartouni, militant du Parti syrien national social (PSNS, pro-Assad), et Nabil Alam, ancien haut responsable du PSNS, tous deux inculpés pour l’organisation et l’exécution de l’assassinat de l’ancien président de la République Bachir Gemayel.

Chartouni et Alam ont également été déchus de leurs droits civiques. Ils sont également obligés de verser des dommages et intérêts à tous ceux qui ont porté plainte contre eux et d’assumer la moitié des frais de la procédure judiciaire.

Bachir Gemayel avait été assassiné le 14 septembre 1982, vingt deux jours après son élection à la présidence de la République, dans une explosion qui a détruit les locaux de la permanence du parti Kataëb dans le quartier beyrouthin d’Achrafieh. L’attentat avait coûté la vie au fondateur des Forces libanaises et à 23 autres personnes.

En réponse à cet assassinat perpétré par une union Palestino-syrienne, les libanais chrétiens ont répliqué en massacrant la population d’un camp de réfugié palestinien dans les quartiers de Sabra et Chatilla. Bachir Gemayel était contre la présence palestinienne au Liban.

Réagissant au verdict, la veuve de Bachir Gemayel, Solange, qui a assisté à la séance, a estimé que « la justice a rendu son prestige à l’État et aux institutions ». « Ce verdict nous donne espoir que justice sera rendue à tous les martyrs de la cause et aux martyrs de la Révolution du cèdre », a-t-elle poursuivi.
Le fils de Bachir, le député Nadim Gemayel, et son cousin, le député et chef des Kataëb Samy Gemayel, étaient aussi présents au Palais de justice. Ce dernier a salué un « jour historique ». Des partisans de M. Gemayel rassemblés devant la Cour de justice ont scandé après le verdict « Bachir est vivant en nous ».

En Avril dernier, trois présidents libanais dénonçaient la main mise du Hezbollah sur le Liban.

Voir aussi: « Je veux voir la Syrie bruler »





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Liban: après 35 ans, les deux assassins de Bachir Gemayel sont condamnés à mort

    1. Armand Maruani

      Même tardive , je suis satisfait naturellement de cette condamnation .

      Mais ils ne furent pas toujours nos alliés , ils avaient même soutenu au début les pauvres  » réfugiés  » .

      Ils se sont rapprochés d’Israël quand la Syrie a foutu le bordel et qu’elle a poussé les uns et les autres à s’entre tuer .

      Je n’ai jamais vu un pays avoir  » le coup de foudre  » pour Israël .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *