toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le président tchèque, ami proche d’Israël, veut que les Européens puissent s’armer pour se défendre contre les terroristes


Le président tchèque, ami proche d’Israël, veut que les Européens puissent s’armer pour se défendre contre les terroristes

Le président tchèque Milos Zeman a demandé devant le Conseil de l’Europe que la législation européenne concernant le port d’armes soit assouplie afin que les citoyens puissent se défendre en cas d’attaque terroriste.

Devant le Conseil de l’Europe le 10 octobre, le président tchèque Milos Zeman a fait part de son souhait de faire avancer le droit au port d’armes dans son propre pays, mais aussi en Europe.

«Que pouvons-nous faire contre la criminalité internationale ? Investir dans la police, investir dans l’armée, et avoir le courage d’investir dans nos propres armes», a ainsi déclaré le chef d’Etat. «Ma femme a un pistolet. Evidemment, elle a passé tous les tests nécessaires, mais maintenant ma femme me protège, plus seulement mes gardes du corps», a-t-il fait valoir.

Le président tchèque a proposé un système similaire à celui des Etats-Unis, où une vérification des antécédents ainsi que des tests sont nécessaires avant de pouvoir se procurer une arme à feu. «Le deuxième amendement de la Constitution américaine stipule que tout le monde à le droit de porter une arme – bien sûr, ils doivent remplir les conditions nécessaires et passer des tests», a soutenu Milos Zeman.

Le Parlement européen a voté une directive en décembre 2016, en réponse aux attaques terroristes frappant le continent, visant à renforcer le contrôle sur les armes à feu, en interdisant notamment aux civils de détenir certaines armes semi-automatiques. Or, quelques mois plus tard, en juin 2017, les députés tchèques ont approuvé un amendement constitutionnel autorisant les détenteurs légaux d’armes à feu à en faire usage pour défendre la sécurité du pays, par exemple en cas d’attaque terroriste – une loi contrevenant à la législation européenne.

En août dernier, le ministre de l’Intérieur tchèque Milan Chovanec a fait savoir que la directive de l’UE était trop sévère, et a annoncé que son pays avait engagé une action en justice contre l’institution supranationale devant la Cour de justice de l’UE.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Le président tchèque, ami proche d’Israël, veut que les Européens puissent s’armer pour se défendre contre les terroristes

    1. sarah

      Que la République Tchèque ferme ses frontières : c’est la meilleure façon de lutter contre le terrorisme islamiste.
      L’Autriche, j’espère, rejoindra le groupe du Visegrad : République Tchèque, Slovaquie, Pologne, Hongrie.

    2. serge

      Quand un ou des pays (libre? et démocratique ?) commence a désarmer la population et bien c’est l’expression lourde de conséquence d’un tel gouvernement qui veut dire que les élites appuyés par les efféminés NE FONT AUCUNE CONFIANCE AU PEUPLE et que le peuple est a l’aube de la DICTATURE et mine de rien même par leur aires débonnaires et hypocrite rêvent au fond d’un pouvoir totalitaire sur le peuple qu’ils sont sensé servir.
      Ils oublient que ce sont eux qui doivent servir le peuple et non le contraire.
      Le président tchèque Milos Zeman est un homme éclairé car lui, FAIT CONFIANCE AU PEUPLE.

    3. Jacques B.

      + 100 Serge

      La dictature est en préparation, et les gens ne s’en rendent pas compte. Déjà ils acceptent que les médias et autres « experts » pensent à leur place ; et quand il y a discussion sur des sujets importants, ces gens ne discutent plus, ils aboient. Exactement comme le chien de Pavlov, si bien dressé : ils aboient. (le chien de Pavlov se contentait de saliver avant un repas, mais le principe est le même : le conditionnement)

    4. serge

      Jacques
      Lorsque des chefs d’états LÉGIFÈRENT pour enlever le droit de posséder des armes alors il y a danger en la demeure c’est le premier signe assuré de la DICTATURE qui va suivre. Il ne faut pas oublier que même s’il y a des malades mentaux ou autres renégats qui utilisent des armes a de mauvais desseins et bien c’est le prix que nous devons payer pour la LIBERTÉ malheureusement et il ne faut pas faire payer a tous les détenteurs d’armes légalement acquises l’odieux de ces situations somme toute mis a part les USA ou n’importe qui sans grandes enquêtes sur leurs comportements le privilège de posséder des armes.

    5. Christian

      « Seuls les Malfaiteurs son armés »…
      100 % des armes utilisées dans des actes de terrorisme sont illégales.
      Sinon je vous invite à vous inscrire dans un Club de Tir
      affilié à la Fédération Française de Tir.
      Il y a la NRA, mais c’est loin.
      ENIT (Ecole Nationale d’Instruction du Tir) propose des formations aux
      vrais et faux débutants, et valide des stages sur la légitime défense.
      Haut les Coeurs !

    6. bernie

      C’est à l’Etat de protéger ses citoyens. Vous voulez que nous transformions notre pays en un champ de bataille comme aux Etats-Unis ou des collégiens tirent sur les leurs profs et leurs copains ?
      NON !!! Nous sommes en France.
      Si notre pays ne vous convient pas, allez ailleurs, là où l’herbe est plus verte !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *