toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Après les États-Unis, Israël se retire aussi « L’Unesco est devenue le théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver »


Après les États-Unis, Israël se retire aussi « L’Unesco est devenue le théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver »

Israël a engagé des procédures pour quitter l’Unesco, dans la foulée des États-Unis qui dénoncent des « préjugés anti-israéliens » de l’organisation onusienne.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a annoncé jeudi qu’Israël avait engagé les procédures nécessaires en vue de son retrait de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), à la suite des États-Unis.

« L’Unesco est devenue le théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver« , a indiqué Benjamin Netanyahu dans un communiqué.

Le problème d’Hébron

La dernière décision de l’Unesco vivement critiquée par Israël et les Etats Unis date du mois de juillet. L’organisation a alors classé la vieille ville d’Hébron comme un patrimoine « palestinien » menacé par la colonisation israélienne. Hébron est une ville antique juive depuis 4 000 ans.

La Caveau des Patriarches du Judaïsme se trouve à Hébron actuellement occupée par les palestiniens.

A plusieurs reprises, Israël avait aussi contesté plusieurs résolutions portant sur Jérusalem qui reniaient là aussi le lien historique entre les Juifs et la ville sainte. Israël avait d’ailleurs suspendu tous ses liens de travail avec l’Unesco après un vote sur Jérusalem, il y a tout juste un an.

L’Unesco déforme « l’histoire juive »

Et sur le sujet, la classe politique israélienne est assez unanime : « L’Unesco ne s’occupe pas de l’histoire. Elle s’occupe de déformer l’histoire juive », a également jugé le chef du parti travailliste, l’une des principales formations d’opposition.

Des « préjugés anti-israéliens »

Les États-Unis ont annoncé jeudi leur retrait de l’Unesco au 31 décembre 2018, arguant de motifs financiers mais aussi des « préjugés anti-israéliens » de l’organisation de l’ONU. La décision américaine est « courageuse et morale », a estimé le chef du gouvernement israélien, selon le communiqué. Ce dernier a donné instruction à son ministre des Affaires étrangères de préparer le retrait de l’État hébreu, qui était membre de l’organisation des Nations unies depuis 1949.

© Sandra Wildenstein pour Europe Israël





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 13 thoughts on “Après les États-Unis, Israël se retire aussi « L’Unesco est devenue le théâtre de l’absurde où l’on déforme l’histoire au lieu de la préserver »

    1. Pinhas

      L’UNESCO est devenue l’ UNESCROC et donc n’a plus lieu d’exister .

      Souhaitons que d’autres pays quittent rapidement cette organisation qui cautionne le mensonge et attise le terrorisme envers Israël .

      Le sang de cette organisation nocive est l’argent et sans argent cette ( secte ) disparaitra .

      Une nouvelle Union naîtra alors mais sans ces racistes et antisémites qui l’ont pourri jusqu’à l’os .

    2. LeClairvoyant

      La Vérité et pas plus.
      L’UNESCO et L’ONU ce sont rendues coupables de rendre des jugements partiels et injustes contre Israël et les lieux sacrés reconnus par une histoire comme juifs depuis plus de 3 000 ans, pour les attribuer aux arabo-musulmans (venus par conquête il y a 14 siècles) sur les terres ancestrales d’Israël.
      Ni l’UNESCO ni l’ONU sont des spécialistes de l’histoire d’Israël, (Judée-Samarie-Galilée), mais spécialistes des magouilles politiciennes du moment. Les acteurs de son « théâtre grotesque d’aujourd’hui ». vont disparaître bientôt, mais sur la vraie histoire, resteront des traces, que les juifs sont les descendants légitimes de la Jude-Samarie-Galilée. comme les arabes sont les descendants de l’Arabie, pas plus et pas moins. Point

    3. rouffart

      Bravo à Israël et aux USA : l’Unesco n’est qu’un panier de crabes payé par l’Islam et ses copains: mensonges, antisémitisme minable car envieux. Dehors de l’Europe l’UNESCO !
      Et vivement !!

    4. Esther

      Quel humiliation pour le prmier ministre qui voit son plus grand allie quitter l Unesco pour condamner ses action anti -Israel alors que son pays est encore membre , c est une insulte a Trump que d etre reste membre pendant que lui meme avait deja quitte son org. ou encore Israel siegeait lors de son depart

    5. Armand Maruani

      Dorénavant à l’UNESCO ils auront un chef d’orchestre sans orchestre .

      Ainsi ils pourront nous faire la danse du ventre sur fond de la fameuse chanson d’Oum Kalsoum :  » edbah el youd  » ( égorge les Juifs ) qui a eu tant de succés à la veille de la guerre des 6 jours .

    6. HENRIETTE Irène

      C’est une bonne chose pour Israël, puisqu’il n’avait que des humiliations, ce qu’il est impossible à supporter pendant si longtemps.

      A mon avis, l’Europe, l’Amérique et tous ces sbires qui « travaillent » dans les grandes organisations sont jaloux d’avoir été des barbares alors qu’Israël existait déjà….Qu’est ce que l’Europe a fait pendant trois mille ans ?????? Déjà dans les années soixante, lorsque je suis revenue d’Afrique comme réfugiée, (Belge, je n’ai vu que des gens incultes , ignares et mesquins….. Cela a un tout petit peu changé mais pas vraiment….. Donc je crois qu’il y a une jalousie en Europe pour les pays qui ont inventé pas mal de choses alors que nous étions encore à la préhistoire….. ou presque…

      Je me suis aperçue que les Juifs et les Russes malgré toutes leurs souffrances ont toujours voulu évoluer et faire évoluer d’autres peuples….
      Peine perdue !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *