toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Une tête de sanglier et des abats retrouvés devant une salle de prière musulmane, en Corse


Une tête de sanglier et des abats retrouvés devant une salle de prière musulmane, en Corse

Une enquête pour «menace de mort en raison de l’appartenance à une religion» a été ouverte après qu’une tête de sanglier a été retrouvée, accrochée à la porte d’une salle de prière musulmane.Ce n’est pas le premier incident de ce type.

Le 17 septembre, une tête de sanglier a été retrouvée, accrochée à la porte d’une salle de prière musulmane à Lissula Rosa (Haute-Corse), selon Caroline Tharot, procureur de la République de Bastia citée par l’AFP.

«Des abats ont également été déposés devant la porte de la salle de prière de la communauté musulmane», a-t-elle ajouté, confirmant une information de Corse Matin.

Le procureur a précisé que le parquet avait ouvert une enquête pour «menace de mort en raison de l’appartenance à une religion».

Des actes similaires se sont déjà produits, devant la même salle de prière gérée par l’association Union du Maroc en Balagne, selon Caroline Tharot, qui n’en a cependant pas précisé le nombre.

L’enquête a été confiée à la brigade de recherche de Calvi.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Une tête de sanglier et des abats retrouvés devant une salle de prière musulmane, en Corse

    1. Malcolm Ode

      Pour Sarah Halimi, la justice a erré pour établir l’assassinat religieux… et ici, le dépôt d’une tête de cochon sauvage devant une mosquée signifie sans détour une « menace de mort »?

      C’est quoi ça? L’interprétation d’un nouvel émoticône selon la procureur de la République de Bastia?

      Si ç’avait été une tête de juif ou de chrétien, il n’y aurait pas eu de plainte, mais des réjouissances… communautaires.

    2. Charles Martel

      Comment les musulmans peuvent-ils être certains que les abats d’animaux trouvés inopinément devant leur mosquée proviennent d’un sanglier, les auraient-ils goûtés ?
      C’est une blague estudiantine, il n’y a pas de quoi fouetter un chat … heu pardon un cochon, un porc, une truie, non c’est un sanglier.
      Sérieusement, la police n’a pas autre chose à faire. C’est passible d’une simple amende car c’est considéré comme jeter des ordures sur la voie publique.

    3. Claire

      Lorsque je suis allée en Corse, j’ai appris que les cochons vivaient en liberté dans la montagne, d’où le goût délicieux de la charcuterie locale. D’autant plus que les dits cochons se croisent avec des sangliers, ce qui fait une race tachetée à mi-chemin entre les deux, que les Corses appellent des « croisés ».
      A l’heure actuelle, ce terme peut être pris à ses deux sens!
      Viva Corsica!

    4. LeClairvoyant

      En France et la Corse, si la mariée ne veut pas se marier, elle a droit de le dire !

      Les corses par le moment, dissent qui n’aiment pas les musulmans, et on ne peut pas faire aimer de force à un corse, à ceux que durant des siècles sont venus rançonner, piller et massacreur les habitants dans toutes les cotes de la Méditerranée. OK ?

    5. Pinhas

      Ces muzz se comportent en méchants enfants gâtés écoutés par leurs parents béas .

      L’état doit mettre de l’ordre et stopper tous les crimes perpétrés par les musulments ainsi ce genre de message à tête de sanglier n’aura plus lieu d’être …

    6. Jacques B.

      Je ne comprends pas : en quoi le fait de poser une tête de sanglier et des abats devant une mosquée constitue-t-il une menace de mort ?

      Le simple fait de s’adresser à un musulman de la part d’un non-musulman sera bientôt assimilé à une menace de mort, à ce train.
      Vous me direz, ils sont tellement parano que la moindre remarque, la moindre critique envers le coran ou leur ‘prophète’ est assimilé à un acte de guerre justifiant le jihad violent… les adeptes de cette secte sont fous à lier, de véritables psychopathes, et ils devraient être traités comme tels.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *