toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tensions: des bombardiers américains B-1B survolent la Corée du Nord


Tensions: des bombardiers américains B-1B survolent la Corée du Nord

Des bombardiers américains ont volé près des côtes nord-coréennes samedi pour envoyer un « message clair » à Pyongyang, dont les provocations et les ambitions nucléaires ont déclenché une nouvelle poussée de fièvre entre les deux pays.

Le survol intervient au moment où la communauté internationale redoute un nouvel essai nucléaire de la Corée du Nord, dans un contexte d’échanges de plus en plus acrimonieux entre le président Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un.

« C’est l’endroit le plus au nord de la zone démilitarisée qu’un avion américain ou un bombardier a survolé au large des côtes nord-coréennes au 21e siècle, soulignant à quel point nous prenons au sérieux le comportement dangereux de la Corée du Nord », a écrit la porte-parole du Pentagone Dana White dans un communiqué.

La mission effectuée par un bombardier B-1B et un chasseur F-15 « est une démonstration de la détermination américaine et un message clair que le président dispose de nombreuses options militaires pour faire face à toute menace ».

« Nous sommes prêts à utiliser toute la gamme de nos capacités militaires pour défendre les Etats-Unis et nos alliés », a-t-elle insisté.

Le président américain a par ailleurs accusé samedi Téhéran de « travailler avec » la Corée du nord, après un nouveau test de missile iranien.

« L’Iran vient de tester un missile balistique capable d’atteindre Israël. Ils travaillent aussi avec la Corée du nord ». Nous n’avons pas vraiment un accord ! », a tweeté samedi le président américain, remettant une nouvelle fois en cause l’accord international sur le nucléaire iranien.

Téhéran avait annoncé plus tôt samedi avoir testé « avec succès » un nouveau missile d’une portée de 2.000 kilomètres.

Des dizaines de milliers de Nord-Coréens ont d’ailleurs manifesté samedi sur la place Kim Il-Sung de Pyongyang en soutien à leur dirigeant et pour dénoncer les propos de M. Trump. Ce dernier l’avait décrit comme « un fou qui ne craint pas d’affamer et de tuer son peuple » et avait promis de le mettre « à l’épreuve comme jamais », au lendemain de l’annonce par Washington d’un renforcement des sanctions contre Pyongyang.

Quelques heures plus tôt, c’est le leader nord-coréen qui s’était livré à une attaque très personnelle. Donald Trump « m’a insulté, moi et mon pays, sous les yeux du monde entier, et a livré la plus féroce déclaration de guerre de l’histoire », a-t-il déclaré, selon une dépêche de l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Le point de vue Chinois

La Chine estime que « la négociation est la seule solution » pour résoudre la crise nucléaire nord-coréenne, a déclaré jeudi le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Yi devant l’Assemblée générale des Nations unies.

« Nous exhortons la Corée du Nord à ne pas aller plus loin » sur « cette voie dangereuse », a-t-il lancé, prônant « la dénucléarisation complète et irréversible » de la péninsule coréenne. « L’espoir de paix demeure », a-t-il assuré, appelant les pays concernés, dont les Etats-Unis et la Corée du Nord, à « se réunir » autour d’une table de négociations.

 

Axel Rehouv pour europe-israel.org





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 2 thoughts on “Tensions: des bombardiers américains B-1B survolent la Corée du Nord

    1. LeClairvoyant

      Si les Pays dictatoriaux, ont droit à l’arme nucléaire, je ne vois pas où est la sécurité de la planète. Les dictateurs fous comme les islamistes fous, l’histoire les a connue très souvent, et les démocraties se font piéger.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *