toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Tariq Ramadan diffuse de fausses photos propagandistes sur les Rohingya de Birmanie


Tariq Ramadan diffuse de fausses photos propagandistes sur les Rohingya de Birmanie

L’islamologue controversé Tariq Ramadan a posté sur son compte Twitter trois photos qu’il attribue à la situation actuelle des Rohingya en Birmanie. Deux de ces clichés ont été pris au Congo et en Inde.

Des centaines de cadavres calcinés, une immolation, un père en larmes portant le corps de son fils : ces trois photographies puissantes ont été publiées par l’islamologue controversé Tariq Ramadan. Dans un tweet posté mardi 5 septembre – et toujours en ligne à l’heure de l’écriture de cet article – M. Ramadan a diffusé un montage de ces trois photos, assorti de la mention « En Birmanie ». Il cherchait ainsi à alerter sur le sort de la minorité musulmane birmane, persécutée dans le pays – l’armée a lancé à l’encontre des Rohingya une opération qui a causé la mort d’au moins 400 personnes.

Or, comme n’ont pas manqué de le faire remarquer plusieurs internautes, deux des trois photographies relayées par Tariq Ramadan sont mal attribuées. La première a été prise en juillet 2010 à Sange, en République démocratique du Congo. Un accident routier suivi d’une explosion puis d’un incendie y avaient causé la mort de plus de 230 personnes.

La seconde photographie a été prise en Inde en 2014 par le photographe de l’Agence France-PresseChinmoy Roy. Ce cliché montre les derniers instants de l’activiste Pranab Boro, qui s’était immolé lors d’une manifestation exigeant des terres pour la population locale dans la région de l’Assam oriental.

Par Anne-Sophie Faivre, Le Monde





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 9 thoughts on “Tariq Ramadan diffuse de fausses photos propagandistes sur les Rohingya de Birmanie

    1. N. Hervé

      Rien d’étonnant.
      Il faut de temps en temps se rendre sur le site Hoaxbuster.
      La photo des corps calcinés a déjà été utilisée comme « chrétiens massacrés par les musulmans ».
      A mon avis elle a déjà beaucoup servi aux manipulateurs de tous bords et elle servira encore.

    2. sarah

      C’est pareil pour les palestiniens et là, ça se vend encore mieux : les propagandistes, coreligionnaires de Tariq, la vermine et les gauchistes de tous bords, nous sortent des photographies d’irakiens, de syriens, de libanais, souvent d’ailleurs des parents éplorés avec des enfants déchiquetés dans leurs bras (sur le marché, ce genre de photos fait péter la banque émotionnelle des acculturés de banlieues islamisées d’Europe en premier) et nous font croire que ce sont des méchants israëliens qui ont tués des gentils palestiniens.

    3. Filouthai

      Mensonges et propagande sont les passe temps de Frère Tariq ».
      Une seule le solution en temps de guerre : rétablir la peine de mort.

    4. Armand Maruani

      Je ne comprends pas qu’il soit encore en vie cette ordure .

      Il n’y a pas un  » fou  » de chez nous qui s’occupe sérieusement de lui et lui ferme son claquet une fois pour toutes .

    5. c.i.a.

      Qu`il vienne au canada, notre beau pays de calinours, je suis sur qu`il y trouvera
      une tribune et que notre«  eleveure de licorne «  le soutiendra, sans parler de notre « groupie saoudiens «  quebecois!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *