toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Sombernon : le rectorat met fin à la mission d’un enseignant radicalisé dans un collège


Sombernon : le rectorat met fin à la mission d’un enseignant radicalisé dans un collège

Un intervenant extérieur en anglais avait pris ses fonctions hier matin dans le collège de Sombernon, près de Dijon, mais « la mission de cet intervenant a pris fin le soir même, les éléments du dossier administratif ne permettant pas de poursuivre sa mission », a précisé le rectorat dans un communiqué.

Dans son édition d’aujourd’hui, Le Bien Public révèle que ce trentenaire avait été interpellé en juin par les policiers de la BRI (Brigade de recherche et d’intervention) de Bordeaux, dans le cadre d’une enquête sur une filière djihadiste qui envisageait de rejoindre les combattants du groupe État Islamique en Syrie.

Une source judiciaire a confirmé à l’AFP que cet homme, présenté aux juges antiterroristes du parquet de Paris, avait été mis en examen le 2 juin pour « association de malfaiteurs terroriste délictuelle » et placé sous contrôle judiciaire. Selon une source proche du dossier, le trentenaire faisait partie de l’entourage d’un ancien détenu de Guantanamo, Saber Lahmar, accueilli en France en 2009 et soupçonné d’avoir encouragé des gens partis faire le djihad en Irak ou en Syrie. Cet Algérien de 48 ans a été lui-même mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste et écroué.

 Il est principalement reproché au trentenaire d’avoir mis à disposition de Saber Lahmar et de son entourage une salle au-dessus de son restaurant. « Le recrutement des personnels non titulaires est toujours effectué avec la plus grande rigueur, tant sur le plan pédagogique qu’administratif, conformément à la réglementation », souligne le rectorat dans son communiqué. Selon une porte-parole, « le fait que l’article paru ce matin mette les parents en émoi, le collège en émoi (…) nous conforte » dans la décision de « ne pas maintenir » cet enseignant contractuel.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • One thought on “Sombernon : le rectorat met fin à la mission d’un enseignant radicalisé dans un collège

    1. Jacques B.

      « un ancien détenu de Guantanamo, Saber Lahmar, accueilli en France en 2009 et soupçonné d’avoir encouragé des gens partis faire le djihad en Irak ou en Syrie. »

      Ô France, mon ineffable pays, patrie des « droits de l’homme » qui aime tellement les opprimés de tout acabit que tu accueilles les yeux fermés les pires criminels de la terre, les Khomeiny et autres Battisti, et bien sûr, dans ta haine pathologique du pays qui a mis en place Gantanamo, les terroristes islamiques de tout poil…
      Pauvre France, je t’aimais bien pourtant.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *