toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Mise en scène à Saint-Martin : Macron dort sur un lit de camp, «à la dure pour faire comme les habitants»


Mise en scène à Saint-Martin : Macron dort sur un lit de camp, «à la dure pour faire comme les habitants»

L’information selon laquelle le président avait dormi sur un lit de camp et s’était douché avec un seau d’eau, a suscité railleries et indignation. Parallèlement, Emmanuel Macron a promis de reconstruire et a appelé à désarmer l’île.

Après les nombreux dégâts causés sur l’île de Saint-Martin par l’ouragan Irma, le président de la République Emmanuel Macron s’est rendu sur place le 12 septembre. A cette occasion, des proches du président ont fait savoir que le séjour du chef de l’Etat s’était déroulé «à la dure».

«Le chef de l’Etat et son entourage ont soigneusement livré tous les détails de cette nuit sur l’île», rapporte RTL. Selon l’envoyé spécial de la radio sur place, les proches du chef de l’Etat se sont montrés «particulièrement bavards». Ainsi a-t-on appris par eux qu’Emmanuel Macron avait dormi dans un lit de camp, «afin d’être dans les mêmes conditions que les habitants et les secours». La douche présidentielle, quant à elle, s’est faite au seau d’eau.

Le président avait d’ailleurs lui-même annoncé la veille qu’il dormirait chez un gendarme de l’île. «C’est une façon d’être un peu plus longtemps parmi ceux qui sont là, de partager leurs conditions du moment», avait-il assuré. Il s’était néanmoins défendu de vouloir opérer un coup de communication en déclarant : «Ce n’était pas une bonne chose de repasser quelques heures pour faire des images et repartir.»

Pour autant, les communicants entourant le président de la République n’ont pas hésité à diffuser de nombreuses images sur lesquelles Emmanuel Macron se met volontiers en scène. En bras de chemise, descendant de l’avion, regardant un enfant souriant dans les yeux… les vidéos et photographies du chef de l’Etat, abondamment relayées sur les réseaux sociaux, semblent témoigner d’une volonté de mettre en avant son implication et sa présence aux côtés des habitants… dans un contexte d’impopularité record.

Stratégie de communication ?

Le député de la France insoumise Bastien Lachaud a réagi à cette «mise en scène indécente» en évoquant une forme de «cynisme». Il faisait allusion au terme employé par le président de la République pour désigner les opposants à sa réforme du code du travail.

Même son de cloche chez Manuel Bompard, proche de Jean-Luc Mélenchon, qui estime que l’opération de communication du chef de l’Etat tire profit de «la détresse humaine».

L’ancien conseiller à la communication de l’Elysée Frédéric Giudicelli a noté que l’austérité des conditions du séjour présidentiel contrastait avec l’utilisation du Falcon pour se rendre à Saint-Martin

D’autres utilisateurs du réseau social ont également réagi aux images relayées par l’Elysée, à l’instar de cette internaute qui pense avoir une explication au confort spartiate auquel s’est astreint Emmanuel Macron.

Reconstruire, rapatrier, désarmer : qu’a prévu le gouvernement ?

Accompagné de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, du ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, et de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, Emmanuel Macron s’est rendu sur l’île de Saint-Martin, où onze personnes ont perdu la vie et plusieurs autres sont toujours portées disparues. Son voyage doit ensuite le conduire sur l’île de Saint-Barthélémy, elle aussi touché par l’ouragan Irma.

Le gouvernement met en avant la nécessité d’un «retour à la normale le plus rapidement possible», privilégiant la reconstruction et la remise en marche des infrastructures essentielles. Le chef de l’Etat a cependant assuré que tous ceux qui voulaient partir pourraient le faire. A cet effet, Airbus et la Croix Rouge ont affrété le 13 septembre un A350 de Paris à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe : outre qu’il apportera de l’aide matérielle aux zones sinistrées (une station de purification de l’eau, des lampes solaires, des groupes électrogènes, etc.), il permettra de rapatrier jusqu’à 200 personnes.

La question de la sécurité n’a pas été écartée. Emmanuel Macron a annoncé que 3 000 membres des forces de l’ordre arriveraient «d’ici la fin de la semaine»Condamnant les pillages qui ont été rapportés à Saint-Martin, il a déploré le trop grand nombre d’armes à feu en circulation sur l’île et s’est déclaré en faveur d’un désarmement de cette petite collectivité d’outre-mer de 35 000 habitants. Une étude du ministère de l’Intérieur datant de 2015 relève en effet que «Saint-Martin apparaît comme un territoire hors-norme avec 124 vols avec armes pour 35 000 habitants (soit 3,5 pour 1000)», une situation exceptionnelle, liée au développement d’un intense trafic de drogue en provenance du Mexique et des Etats-Unis. Mais aucune mesure concrète permettant un éventuel désarmement n’a été annoncée.

Emmanuel Macron a ainsi multiplié les annonces pour rassurer les Saint-Martinois : distribution d’eau potable assurée à partir du 20 septembre, remise en service du réseau électrique «dans tous les points sensibles», réouverture des écoles «même pour quelques heures dans des tentes gonflables», ravitaillement en carburant… Pour faire face au chantier d’ampleur exceptionnelle que constituera la reconstruction de l’île, un délégué interministériel a été nommé. Emmanuel Macron assure vouloir «bousculer toutes les normes et toutes les procédures». Reste à savoir si Saint-Martin pourra un jour retrouver le visage qu’elle avait avant l’ouragan et reconstruire son économie, qui repose à plus de 95% sur le tourisme de luxe. Emmanuel Macron a promis de revenir sur l’île avant un an.





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 12 thoughts on “Mise en scène à Saint-Martin : Macron dort sur un lit de camp, «à la dure pour faire comme les habitants»

    1. fanny luna

      le psychopathe nous prend pour des cons
      il a raison
      il veut désarmer la population surtout les blancs aurait il du ajouter
      je me marre vraiment depuis qq temps

    2. Claire

      De la com’ encore de la com’, toujours de la com’.
      Un pervers narcissique n’a aucun affect, il n’éprouve rien, il ne fait que copier les manifestations des sentiments qu’il voit autour de lui (étreintes, embrassades, serrage de mains, etc.). C’est juste du copier-coller.
      Macron est simplement un bon comédien, mais il en fait tout de même un peu trop pour être crédible. Même les plus naïfs commencent à se rendre compte qu’il ne joue d’un rôle qui flatte son narcissisme.

    3. Filouthai

      Il est allé rassurer les trafiquants sur la reconstruction. Très bien : il a donc rassure son électorat.
      Et les francais honnêtes qui ont tout perdu ? Comme dans toute omelette, il y a quelque casse…
      La professeure de francais ne l’a pas accompagné voir les petits enfants ?

    4. Evelyne Meron.

      L’article, et les commentaires sont durs.
      Dans ces circonstances, on en fait toujours trop, ou trop peu, aux yeux des uns, ou aux yeux des autres. On a toujours tort. Alors ? mieux vaut se taire.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *