toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

L’Iran finance pour 15 millions de dollars par mois les jihadistes du Hamas


L’Iran finance pour 15 millions de dollars par mois les jihadistes du Hamas

Le Hamas est considéré comme terroriste par l’Union Européenne et les Etats-Unis, l’Arabie Saoudite, Israel et l’Egypte et pour cause: ils ont le même objectif, les memes méthodes et le meme discours de l’Etat Islamique auquel d’ailleurs ils sont aillés.

L’Iran n’a donc aucun souci à combattre Daesh sur le front syrien et à financer le Hamas sur le front israelien.

Le Qatar, l’un des principaux soutiens financiers du Hamas, a récemment diminué son appui, selon des analystes, gelant certains projets.

L’Autorité palestinienne, furieuse de la création en mars de ce qu’elle considère comme un gouvernement rival à Gaza, a elle aussi fait monter la pression, réduisant les paiements destinés à la fourniture d’électricité et aux salaires des fonctionnaires à Gaza.

A student supporter of the Muslim Brotherhood and ousted President Mohamed Mursi holds a yellow flag bearing the four-fingered Rabaa sign as he stands with others amidst tear gas fired by riot police after clashes broke out during a demonstration outside Cairo University May 14, 2014.

Le mouvement terroriste mise sur une réouverture de la frontière avec l’Egypte, qui permettrait d’alléger le blocus étouffant auquel est soumis Gaza. Frontière qui avait été fermée par l’Egypte après que le Hamas ait attaqué l’armée égyptienne afin de soutenir le président islamiste Mohamed Morsi et ses milices de rue, destitué par l’armée en 2013.

Pour convaincre l’Egypte, le Hamas a dû lâcher du lest et s’engager envers une réconciliation palestinienne défendue par Le Caire.

« L’histoire de la réconciliation est du théâtre destiné à un public largement égyptien », a déclaré à l’AFP Grant Rumley, chercheur pour le centre de réflexion américain Foundation for Defense of Democracies, et auteur d’un récent livre sur Mahmoud Abbas.

Les nouveaux dirigeants du Hamas ont aussi recollé les morceaux avec l’Iran, ancien allié et ennemi juré d’Israël.

Pendant des années, Téhéran était le principal mentor du Hamas jusqu’à ce que le mouvement islamiste prenne ses distances avec le régime syrien de Bachar al-Assad avec le début de la guerre en Syrie en 2011. Or l’Iran est un des principaux alliés du régime Assad.

Selon une source du Hamas, le soutien financier iranien s’élève désormais à 15 millions de dollars (12 millions d’euros) par mois.

Yahya Sinwar a déclaré le mois dernier, lors d’un rare point de presse, que l’Iran était de nouveau le « principal fournisseur » pour « les armes, les finances et les entraînements » de la branche armée du Hamas à Gaza.

Le rapprochement avec le Hamas a aussi du sens pour Téhéran qui « comprend que le Hamas est un front avancé (…) à la frontière avec Israël », estime le politologue gazaoui Ahmed al-Wadia.

Le Hamas marié à Daesh

EN Mars 2016, une lettre interceptée d’un membre de l’Etat Islamique pour Al-Baghdadi, révèle les liens d’ISIS-Sinaï avec le Hamas. Ces activistes passent par des tunnels sous le contrôle des brigades Ezzedin al-Aassam, la branche armée du Hamas. Ils passent par petits groupes, Le nombre de tunnels en activité seraient d’une quinzaine, selon des sources palestiniennes.

L’Iran finance l’islamisation de l’Europe

Comme l’a déclaré récemment Kemi Seba ou encore Joe Le Corbeau ou Alain Soral, ces agents iraniens touchent des salaires de la république islamique d’Iran sans aucune honte. leur mission principal est de dénoncer la France Afrique, la finance américaine le tout sur fond d’antisémitisme pour séduire les faibles d’esprit et bien évidemment de favoriser la pénétration de l’islam en occident.

[Vidéo] Kemi Seba avoue lors d’un débat télévisé être, comme Soral, financé par l’iran
[Vidéo] Ulcan accuse Alain Soral de blanchir des capitaux iraniens via de faux donateurs
Face à la menace terroriste islamiste sans précédent, l’agent de l’Iran antisémite Soral persiste à prétendre que les « sionistes » sont la cause de tous les problèmes
[Vidéo] Alain Soral l’agent iranien, surfe sur les attentats du 13 novembre pour alimenter le complot antijuif et draguer l’Islam des quartiers

Source: Timeofisrael





Journaliste franco-israélien spécialisé dans la psychologie et la communication politique depuis 2003.



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *