toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Le CSA sanctionne M6 pour son reportage anti-israélien sur Jérusalem « Jérusalem : quand la ville sainte se déchire »


Le CSA sanctionne M6 pour son reportage anti-israélien sur Jérusalem « Jérusalem : quand la ville sainte se déchire »

.

On se souvient que la chaîne M6 avait diffusé un magazine d’Enquête exclusive » intitulé « Jérusalem : quand la ville sainte se déchire » le 18 décembre 2016. Ce reportage n’était qu’un tissu de mensonges issus de la propagande islamiste antisémite afin de stigmatiser les Juifs et les « colons ».

Environ 600 personnes s’étaient réunis à l’appel du Collectif d’Urgence, dont Europe Israël fait partie, pour protester contre le reportage mensonger d’Enquête exclusive sur Jérusalem.

>>Lire aussi : Enquête Exclusive diffusé sur M6 sur Jérusalem : Un flot incessant de mensonges et d’inexactitudes pour diaboliser les Juifs

Plusieurs personnalités avaient pris la parole dont Jean-Marc Moskowicz président d’Europe Israël, Fabien Behlassen de l’OJE et Claude Barouch président de l’UPJF. Ils ont été reçus par le vice-président de la chaîne M6 et le directeur de l’information.  Europe Israël avait annoncé que l’association saisirai le CSA pour incitation à la haine des Juifs.

Le BNVCA avait déposé une requête devant le CSA pour que la chaîne, très regardée par le public, soit sanctionnée pour cette émission de désinformation flagrante, passible de rallumer un antisémitisme toujours latent. Cette requête a été examinée le 21 juin 2017, et la réponse a été accueillie avec satisfaction le 11 septembre 2017 par le BNVCA.

« Le conseil a vivement regretté que le traitement historique du conflit, au début de l’émission, ait été exposé de manière imprécise et erronée. Le Conseil a considéré que le traitement réservé à ce sujet manquait de pondération – en particulier par les choix des personnes interrogées et des situations particulières exposées – et était ainsi de nature à venir alimenter sur le territoire national des tensions et des antagonismes au sein de la opulation ou d’entraîner, envers certaines communautés ou certains pays, des attitudes de rejet ou de xénophobie. Il a donc demandé aux responsables de la chaîne de veiller à mieux respecter, à l’avenir, des dispositions précitées de l’article 22 de sa convention ainsi que de la recommandation du 20 Novembre 2013. »

Renforcé par les observations du CSA qui sont adressées à M6, le BNVCA a décidé de réclamer à chaîne un droit de réponse que nous sommes en droit d’obtenir et d’exercer pour la manifestation de la vérité, et pour lutter contre tous les ingrédients qui provoquent la haine antijuive et génèrent l’antisémitisme.

Avec le BNVCA





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Le CSA sanctionne M6 pour son reportage anti-israélien sur Jérusalem « Jérusalem : quand la ville sainte se déchire »

    1. Laurence Salmon

      le csa sanctionne m6 , pour un doc encore à charge contre Israël
      bon , ok
      delavillardière compte t il faire un mea culpa ?
      compte t il refaire un doc avec la vérité ???

      sinon c’est toujours de l’antisémitisme !

      combien de merah va t il falloir pour que ces connards de la tv comprennent le mal qu’ils font aux Juifs ???

    2. Malcolm Ode

      Un droit de réponse diffusé à 3 Heures du matin dans la nuit du dimanche au lundi?

      La chaîne devrait être condamnée à financer un droit de réponse à même hauteur que ce qu’a coûté la réalisation de la bouse antisémite diffusée, plus amendes et dommages et intérêts…

    3. Malcolm Ode

      @ Laurence Salmon : ?

      Lien avec quoi?

      Ma première phrase est une question qui fait référence au fait que M6 diffuse les ‘droits de réponse » à des heures indues où personne n’écoute.

      Ma seconde phrase est un vœu pieux… que je partage volontiers avec vous et tous les lecteurs d’Europe-Israël.

      Amicalement.

    4. LeClairvoyant

      Si à M6 font des émissions antisémites, c’est parce qu’ils vendent de l’antisémitisme aux auditeurs en majorité antisémites. Ce n’est pas par manque de pouvoir se renseigner sur le sujet Judée-Samarie-Jérusalem, car il y a des experts juifs sur le sujet, qui pourraient faire une lecture critique des cartes et des dates exactes sur la création d’Israël il y a 3 000 ans, la destruction du premier et le second Temple et des juifs et de la Palestine juive, ou de la restauration d’Israël et son indépendance en 1948. Ce qui n’a rien a avoir, avec le peuple inventé palestinien en 69. Car avant ils étaient des sujets de l’empire ottoman, etc.

    5. Marc-Richard

      Une fois que le mal est fait Les regrets privés 1 an après ne sont que broutilles
      Seul un droit de réponse sous forme de reportage diffusé a la même tranche horaire serai adapté au prejudice subi.
      Richard

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *