toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Financement du terrorisme: deux ans de prison ferme pour la mère d’un djihadiste


Financement du terrorisme: deux ans de prison ferme pour la mère d’un djihadiste

Nathalie Haddadi a été condamné à deux ans de prison ferme, ce jeudi, par le tribunal correctionnel concernant le financement du départ en Syrie de son fils pour rejoindre un groupe djihadiste.

La mère d’un djihadiste, présumé mort en Syrie en août 2016, était jugée depuis début septembre pour avoir financé le dessein djihadiste de son fils en lui envoyant de l’argent. Le jugement du Tribunal correctionnel de Paris a eu lieu ce jeudi, à 13h30. Deux ans fermes. L’avocat de la mère, Me Denis, va faire appel.

Nathalie Haddadi, 43 ans, vit en Alsace et est accusée d’avoir payé des billets d’avion à son fils Belabbas Bounaga début novembre 2015, pour qu’il se rende en Algérie chez son père alors qu’il était visé par une interdiction de sortie du territoire français à l’issue d’une peine d’emprisonnement. Lors de l’audience du 5 septembre, l’avocat de Mme Haddadi, Me Denis, avait assuré que le billet et le visa avaient été pris avant que l’interdiction de sortie du territoire ne soit prononcée.

Il est reproché à cette femme de 43 ans, musulmane non pratiquante, d’avoir ensuite fait parvenir de l’argent à Belabbas Bounaga alors qu’il voyageait en Malaisie et payé d’autres billets d’avion. De Malaisie, il avait rejoint l’organisation État islamique en Syrie via le Golfe et, en août 2016, elle avait reçu un appel lui annonçant la mort de son fils âgé de 21 ans.

(…) Source





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 3 thoughts on “Financement du terrorisme: deux ans de prison ferme pour la mère d’un djihadiste

    1. Charles Martel

      Ce n’est pas assez !
      Tous ses biens devraient être saisis, sa famille expulsée …
      Une affaire de financement de terrorisme (je suis certain qu’elle bénéficie d’un avocat payé par les contribuables), tous les frais de justice inhérents à cette affaire (enquête, experts, procédures, etc.) devraient lui être facturés ainsi que les billets de voyage pour un pays musulman.
      Haddadi, à dada, à dada, et pouet et pouet à dada, à dada … (chanson de Bourvil)

    2. HENRIETTE Irène

      Tout à fait d’accord avec « Charles Martel ». En Belgique on devrait faire cela car je suis persuadée que les mères, les oncles et toute la smalah de ces criminels
      sont complices d’une façon ou d’une autre…… Les mères sont fières , en général, d’avoir un martyr, un criminel(musulmans) et elles devraient être déchues de tous les droits obtenus par la ruse dans nos pays, et les renvoyer dans leurs pays. Ici on a peur qu’ils soient torturés dans leurs prisons ! et alors !
      ici on tuera bientôt comme on respire .

      Il faut être dur envers ces gens qui bénéficient de nos lois sociales etc…. pendant que le nombre de nos concitoyens augmentent dans la rue, hommes, femmes, enfants ! c’est une honte pour nos gouvernants.

    3. Lila Fleur

      La peine a perpétuité pour cette voyouse qui n’est mère que de nom mais d’un voyou et terroriste.
      Cela n’est pas une mère mais une terroriste qui a des temps plus juste aurait été guillotinée.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *