toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Etats Unis : le gouvernement propose à Trump d’être « plus agressif » envers l’Iran


Etats Unis : le gouvernement propose à Trump d’être « plus agressif » envers l’Iran

.

De hauts responsables de l’administration américaine ont présenté au président Donald Trump une proposition préconisant une attitude « plus agressive » envers l’Iran et ses alliés chiites en Irak et en Syrie, a rapporté lundi l’agence de presse Reuters, citant des sources de la Maison Blanche.

La proposition de politique, rédigée entre autres par le secrétaire à la Défense, Jim Mattis, le secrétaire d’État, Rex Tillerson, et le général H.R. McMaster, qui dirige le Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, a été présentée vendredi à Trump lors de la réunion hebdomadaire du Conseil de sécurité nationale.

« J’appellerais ceci une stratégie globale à l’égard de l’étendue des activités pernicieuses de l’Iran : en matière de financement, de soutien au terrorisme et de déstabilisation de la région, particulièrement en Syrie, en Irak et au Yémen« , a déclaré un haut responsable du gouvernement.

La nouvelle stratégie politique prévoit d’augmenter les pressions sur Téhéran afin de freiner son programme de missiles balistiques, ont révélé plusieurs sources.

Cette mesure recommande entre autres l’augmentation de l’interception des convois d’armes iraniennes à destination de ses soutiens comme des groupes rebelles Houthis au Yémen, Palestiniens à Gaza, ou encore en Egypte au Sinaï.

Hamed Jafarnejad (FARS NEWS/AFP)

Iran’s Revolutionary Guards attack a naval vessel during an exercise in the Strait of Hormuz on February 25, 2015 

En outre, les forces navales américaines pourraient réagir plus vigoureusement contre les bateaux de la Garde révolutionnaire lors de prochains incidents en mer.

Un affrontement s’est produit le mois dernier entre un navire de guerre américain et un iranien dans le Golfe persique, le premier étant contraint de tirer trois coups de semonce pour que le second change de cap.

Cet incident était survenu au lendemain d’une autre rencontre « tendue et non professionnelle » entre un destroyer américain et quatre bateaux iraniens dans le détroit d’Ormuz.

Pendant sa campagne à l’élection présidentielle, Trump avait multiplié les critiques contre Téhéran qu’il accuse de continuer à soutenir des groupes extrémistes au Moyen-Orient, et avait fustigé à maintes reprises l’accord sur le programme nucléaire.

Alors qu’il avait promis de « déchirer » le « pire » accord jamais paraphé par les Etats-Unis, Donal Trump a décidé en juillet, quelques mois après son élection, de préserver l’accord sur le programme nucléaire iranien. Mais le président américain a également annoncé la mise en oeuvre de nouvelles sanctions imposée à Téhéran pour son programme de missiles balistiques et ses actions au Moyen-Orient.





Avocate en droit international - Entre New York, Genève, Paris et Tel Aviv



Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *