toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Epidémie d’« Allah Akbar » : les attaques de déséquilibrés se sont multipliées depuis six mois à travers la France


Epidémie d’« Allah Akbar » : les attaques de déséquilibrés se sont multipliées depuis six mois à travers la France

Un homme atteint de graves troubles psychiatriques a attaqué des passants et des policiers mercredi à Toulouse en hurlant « Allah Akbar ». Plusieurs agressions de ce type se sont déroulées ces derniers mois, avec une régularité pour le moins étrange, en étant souvent le fait de déséquilibrés.

L’homme de 42 ans a agressé mercredi 13 en pleine rue des passants et des policiers dans le quartier des Minimes à Toulouse aux cris de « Allah Akbar ». Même si l’enquête n’a pas encore expliquée précisément les motivations de l’individu, le quadragénaire semblait passablement dérangé et avait en outre des antécédents psychiatriques. Il avait été hospitalisé dans un établissement spécialisé et en était ressorti en avril.

Or, ce n’est pas la première fois que des agressions commises par des individus psychiquement instables et agissant en pleine rue hurlant « Allah Akbar » se produisent. A chaque fois, plusieurs points communs se retrouvent: un homme isolé, menant une attaque violente mais désordonnée, poussant le cri de ralliement déjà entendu chez les islamistes, mais dont l’action n’est pas réellement menée pour des considérations terroristes, ni en lien avec la religion. Le nombre de cas rien que sur les six derniers mois est déjà éloquent.

Dimanche 20 août, un individu a ainsi foncé sur des policiers dans le 18e arrondissement de Paris en hurlant les deux mots. Agé de 51 ans, il a été interné.

Mardi 25 juillet, c’est armé d’un couteau et muni d’un coran qu’un individu s’est retranché à son domicile avant d’attaquer des policiers intervenant sur les lieux à Villeurbanne, dans le Rhône. Il vociférait « Allah Akbar » en agitant sa lame de 40 centimètres quand les forces de l’ordre l’ont neutralisé avec des pistolets à impulsion électrique.

Dimanche 18 juin, c’est dans un secteur plus inattendu, la petite commune de Laroque-Timbaut dans le Lot-et-Garonne, qu’un agriculteur de 56 ans été poignardé à proximité de sa moissonneuse-batteuse par un trentenaire arrivé sur les lieux en scooter. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’agression s’expliquait par un différend au niveau du bruit de la moissonneuse. C’est pourtant bien aux cris de « Allah Akbar » que le quinquagénaire a été blessé.

Enfin, le vendredi 17 mars, un déséquilibré a semé la terreur dans un centre de soins à Flavigny, en Meurthe-et-Moselle où il s’tait introduit en hurlant également en arabe que « Dieu est grand » avant de s’enfuir. Devant la crainte d’un risque terroriste, d’importants moyens avaient été déployés pour retrouver l’homme qui s’avérait souffrir de troubles psychiatriques.

Ces cas de figure ne doivent bien sûr pas occulter les « vrais » attentats qui, rien que pour les trois dernières semaines, à Buckingham ou à Bruxelles, se sont déroulés aux cris de « Allah Akbar » en étant des attaques certes d’individus isolés, mais répondant à une logique terroriste, dans l’attente de confirmation officielle par les enquêtes actuellement en cours.

France Soir





Journaliste québécois, pro-atlantiste, pro-israélien,pro-occidental



    Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

    Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


    Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 6 thoughts on “Epidémie d’« Allah Akbar » : les attaques de déséquilibrés se sont multipliées depuis six mois à travers la France

    1. henri smeyers

      Peopos d’un non juif concernant la situation internationale dont les attentats.
      1) Pouruoi considérer comme déséquilibré un combattant déclaré et s’en prenant à des forces de l’ordre ou des instutions considérée comme advesaires sinon à des particuliers ? ? ?
      Pour agir de la sorte, il faut bien sûr être endoctriné et relever d’une idéologie mortifère. Cec m’amène à la conclusion que l’islam (comme l’on été les inquisitions. .. ) est une aliénation qui remonte à l’éducation dans sa phase d ‘identification.j e m’en réfère à Boris Cyrulnik qui a très bien découpé les stades de la progression de la conscience d’un individu.
      2) Quels sont les INTERETS qui aveuglent les politiques actuels à nier les faits et quel est le virus installé dans les médias pour abreuver le citoyens de petits faits divers en utilisant une terminologie très spécifique.
      3) A toutes les chaînes de TV françaises, on repasse en boucle l’exode des « ROHINGAS » qui se font chasser du Laos ou de Birmanie. . . .en condamnant à la place de relater. Mme « SAN SU CHUI » serait bien malvenue de critiquer la politique européenne.
      4) C’est malheureux que des civils soient les victimes dec conflicts, mais les « mâles »en âge de combattre sont curieusement les occupants des bateaux et cohortes;
      5) Plusieurs articles indiquent : Ce sont les israëlien et les américains qui veulent fouttre le bordel en europe; ne seraitil pas utile d’ informer plus pour les consommateurs d’informations qui lisent et écoutent.
      merci pour votre attention.

    2. Claire

      Même s’ils hurlent « Allah akbar » (Allah est le plus grand), même s’ils citent à l’envi des versets du coran, ce que fait l’Etat islamique à chaque fois que lui ou ses sbires commettent un attentat, les responsables ne sont pas responsables puisqu’ils sont déclarés déséquilibrés par les médias, les procureurs, les porte-parole, etc de la bien-pensance islamo-compatible.
      Jusqu’à quand va-t-on nous prendre pour des imbéciles sans que la majorité réagisse?

    3. Amram

      La justice est très ennuyée par le fait que la grande majorité des attentas sont commis par des adultes, ce qui les obliges a faire des procès a ceux-la même qu’ils essaient de faire passer pour des malades mentaux pour éviter des procès, mais, je leurs propose une solution, faire passer la majorité de 18 ans a 50 ans!!!!!!

    4. Nitzotz

      Traiter de déséquilibrés ces musulmans qui poignardent aux cris de « Allah Ouakbar », voilà une véritable marque d’islamophobie (humour grinçant)

    5. Irène HENRIETTE

      Il ne faut pas unir les « déséquilibrés  » ni ceux qui tuent au nom d’Allah puisque Allah leur permet de tout faire sans être punis…… Quelle joie d’avoir un tel dieu pour ces ignares ! et qui leur permet tout !

      Il faut lire
      Wafa Sultan, « Islam fabrique de déséquilibrés », son 3è livre. Réfugiée aux Etats-Unis (en même que d’autres contestataires de l’Islam…. tous menacés de mort. Mais Wafa y a fréquenté l’université, écrit des livres, ne se laisse pas abattre. J’admire cette femme ainsi que d’autres du Pakistan, Erythrée etc…… qui réfléchissent pour la vérité……

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *