toute l'information et l'actualité sur Israel, sur l'Europe, les news sur Israël et le Moyen Orient

.

Donald Trump supprime le programme de protection des jeunes sans-papiers que Barack Obama avait mis en place


Donald Trump supprime le programme de protection des jeunes sans-papiers que Barack Obama avait mis en place

Donald Trump a mis fin mardi au programme de son prédécesseur Barack Obama qui a permis à des centaines de milliers de jeunes sans-papiers, surnommés « Dreamers », de rester aux Etats-Unis. Une décision qui a provoqué de vives réactions dans le monde politique et économique.

C’est la décision qui l’a fait sortir de son silence. Barack Obama a pris la parole, mardi sur sa page Facdebook, pour dénoncer la suppression par Donald Trump du programme de protection des jeunes sans-papiers, que son prédécesseur avait mis en place. « C’est contre-productif et c’est cruel », a indiqué l’ancien président sur le réseau social.

« Il s’agit de jeunes gens qui ont grandi en Amérique, d’enfants qui étudient dans nos écoles, de jeunes adultes qui débutent leur vie professionnelle, de patriotes qui s’engagent à respecter notre drapeau », a-t-il souligné dans un communiqué, défendant ce programme qu’il avait mis en place en 2012, par décret. « Cibler ces jeunes est faux, car ils n’ont rien fait de mal. Il est auto-déchu – parce qu’ils veulent créer de nouvelles entreprises, collaborer avec nos laboratoires, servir dans notre armée et contribuer autrement au pays que nous aimons. Et c’est cruel.  (…) In fine, c’est une question de décence élémentaire. Il s’agit de savoir qui nous sommes et qui nous souhaitons être », a-t-il lancé.

Source







Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu'il n'est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d'avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici


Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:
  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

  • 5 thoughts on “Donald Trump supprime le programme de protection des jeunes sans-papiers que Barack Obama avait mis en place

    1. elie

      Une petite question : pourquoi le sieur Obama ne s’est pas donné la peine d’en faire une loi en passant par les assemblées au lieu d’un simple secret présidentiel si tout cela est comme il le décrit ?
      Encore des phrases creuses de gauche qui se heurte au réel.

    2. LeClairvoyant

      Les gauchistes en France et aux US, aux prochaines élections, vont voter pour qu’à tous les émigrés illégaux, l’état français et des US lui offrent aux émigrés illégaux, des papiers, une villa, une voiture et un emploi de fonctionnaire, bien payés, pour aller surfer dans les mers chaudes.

    3. Charles Martel

      C’est 800.000 chances qu’il veut jeter dehors ! (dixit le black musulman obama)
      Ah ! Je me mets à rêver … Si j’avais un Trump comme Président en france

    4. c.i.a.

      SCANDALEUX!! , Trump s’en prend aux pauvres  » Dreamers  », si Obama aurait fait les choses en règle, tout ce beau monde seraient le bienvenu, mais non, les règles les gauchistes stupides ne les respectes pas, ils sont scandalisés par la suites des conséquences!!??
      Et l’immigration légal, vous en faite quoi!?, encore et toujours l’inconscience et la naïveté qui gèrent les gauchistes!!!

    5. Jacques B.

      Obama a quand même un toupet monstre : non seulement il a décrété des AIDES officielles à des HORS-LA LOI – sinon, ils ne seraient pas « sans papiers », mais auraient été régularisés depuis longtemps, surtout si ces gens sont comme l’affirme ce gauchiste ennemi d’Israël et de l’Occident des gens de bonne volonté désireux de faire avancer l’Amérique – autrement dit il a encouragé la violation de la loi – qu’y a-t-il de plus pervers ? – mais en plus il se permet de tancer le président élu par les Américains quand ce dernier rétablit le droit.

      Ce type me donne la nausée. À quand une traduction en justice pour tout le mal qu’il a fait ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *